Apprendre un métier du numérique gratuitement, c’est possible

Apprendre un métier du numérique gratuitement, c’est possible
Apprendre un métier du numérique gratuitement, c’est possible - ©Rawpixel Ltd

D’ici fin 2017, le gouvernement souhaite que 10 000 apprenants, notamment 50 % de jeunes peu ou pas qualifiés, soient formés au code informatique. Comment ? En labellisant de plus en plus de formations « Grande école du numérique ».

Le 23 août dernier, le gouvernement a lancé la deuxième vague de labellisation des formations « grande école du numérique ».

D’ici fin 2017, l’objectif est d’arriver à une labellisation de 200 fabriques et de former 10 000 apprenants, notamment 50 % de jeunes peu ou pas qualifiés, ni en emploi, ni en formation et 30 % de femmes », explique le gouvernement.

Une première vague de labellisation lancée à l’automne 2015 a permis de labelliser 171 formations, portées par 130 « fabriques du numérique » , visant 4 000 apprenants répartis sur pratiquement la totalité du territoire.

Ces formations labellisées « Grande école du numérique » sont gratuites, et s’adressent prioritairement aux jeunes sans qualification ou diplôme à la recherche d’un emploi et parfois aux actifs en reconversion professionnelle. Avec un objectif : tendre vers la parité hommes/femmes.

Certaines formations sont destinées aux habitants des quartiers populaires.

La motivation testée à l’entrée

Pour intégrer l’une de ces filières, il est impératif d’avoir de l’appétence pour le numérique. La plus sélective des écoles, l’Ecole 42 créée à Paris par Xavier Niel, fondateur du fournisseur d’accès à Internet Free, organise des tests en ligne puis un mois d’immersion dans l’école où les candidats s’adonnent au code informatique selon le modèle du rythme d’une classe préparatoire (« ce qu’on appelle « la piscine »). Chaque année, sur les 50 000 candidats, 3000 sont retenus à l’issue des tests, puis 900 au terme de « la piscine ».

Ailleurs, en fonction des filières, la motivation est évaluée moins sévèrement, sur tests (savoir-être, technique) et/ou entretien.

Les études durent de trois mois à trois ans selon les établissements, ponctués éventuellement de stages (voir tableau). Au programme, des résolutions de problèmes et des travaux à réaliser, tels que la création d’un blog par exemple. Pas de cours magistraux !

Immobilier, droit au travail, retraite...
Besoin d’une réponse personnalisée ?
Nos experts sont là pour vous accompagner.

J'appelle au 0 890 712 713

Du lundi au samedi de 9h à 20h.
0,15 €TTC / minute depuis la France métropolitaine.

Je pose ma question

C’est tout nouveau ! Votre réponse personnalisée sous un délai maximum de 48h.

X