Traitement au Mediator : comment réagir ?

Traitement au Mediator : comment réagir ?

Le Mediator, prescrit aux diabétiques en surcharge pondérale, n’est plus commercialisé depuis 2009 mais présente toujours des risques pour ces personnes. Il est conseillé de consulter votre médecin si vous avez pris ce médicament entre 2006 et 2009.

"Nous adressons un message à tous ceux qui ont pris du Mediator : ils doivent prendre contact et consulter un médecin traitant. Ce message s'adresse tout particulièrement à ceux qui en ont pris pendant trois mois au cours des 4 dernières années".

L’alerte a été lancée le 16 novembre par Xavier Bertrand, ministre de la Santé. Elle concerne un médicament, le Mediator, qui serait à l’origine du décès d'au moins 500 personnes au cours des 30 dernières années selon l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps). Des chiffres évoquant 1 000 à 2 000 victimes ont été récemment avancés. Destiné aux personnes diabétiques souffrant de surcharge pondérale, ce produit était également prescrit comme un coupe-faim à des patients en bonne santé.

Malgré son retrait du marché en 2009, ce médicament présente encore aujourd'hui des risques pour les personnes l'ayant pris. En effet, une complication valvulaire peut survenir dans les deux premières années d’utilisation ou dans les deux années suivant la fin du traitement.


Si vous avez été traité au Mediator entre 2006 et 2009

L'Afssaps recommande donc aux personnes qui ont pris du Mediator pendant plus de trois mois entre 2006 et 2009 de consulter leur médecin traitant afin qu’il recherche tout symptôme ou signe évocateur d’une atteinte valvulaire.



L’Afssaps invite également les patients qui présentent des signes d’atteinte valvulaire à consulter rapidement leur médecin afin de procéder aux examens nécessaires. Les signes devant vous alerter sont les suivants : essoufflement à l’effort, œdème des membres inférieurs, fatigue inexpliquée…

L’Afssaps a mis en place un numéro vert, le 0 800 880 700, pour poser gratuitement toutes vos questions au sujet du médicament Mediator.