Grippe A : l’école réagit

Grippe A : l’école réagit

Que se passera-t-il en cas de pandémie de grippe A dans les écoles ? Les écoles fermeront-elles ? A quoi les parents doivent-ils s’attendre ? Le point sur les dispositions prises par le gouvernement et l’Education nationale.

Pour les parents, de nombreuses questions se posent : quels dégâts la grippe A peut-elle causer dans les cours d’école ? Le virus est très contagieux et pourrait contaminer rapidement un grand nombre d’élèves. L’Education nationale a donc pris certaines dispositions pour limiter la propagation de la grippe A.

Des règles d’hygiène contre la grippe A

Des règles strictes d’hygiène vont être appliquées. Les élèves ont reçu, le jour de la rentrée, un dépliant de quatre pages décrivant les gestes à appliquer, à l’école et en famille : jeter son mouchoir en papier à la poubelle après usage, éternuer dans le creux de son coude, et se laver les mains plusieurs fois par jour, au savon ou avec un gel hydro-alcoolique (en vente en pharmacie). Il n’est pas question pour le moment de porter un masque en classe.

Les élèves malades restent chez eux

Si votre enfant présente les symptômes de la grippe A (fièvre, toux, mal de gorge, courbatures, fatigue extrême, maux de tête) alors qu’il est en cours, l’enseignant doit le mettre en quarantaine dans un endroit isolé, le temps pour vous de venir le chercher.

Puis il restera à la maison jusqu’à ce qu’il soit guéri. Vous aurez normalement le droit de veiller sur lui grâce au congé pour enfant malade (non rémunéré) prévu par la loi, en présentant un justificatif médical.

Renseignez-vous bien auprès de votre entreprise pour connaître les modalités de ce congé, car aucun mode de garde alternatif ne sera mis en place par le gouvernement.

Si plusieurs élèves sont touchés par la grippe A

Le préfet peut décider de fermer une classe ou l’école entière, si trois élèves d’une même classe sont atteints la même semaine par le virus de la grippe A. En cas de fermeture, le chef d’établissement ou le directeur d’école est l’interlocuteur privilégié des parents et des élèves. Il est prévu que les sites Internet des rectorats recensent également les éventuelles fermetures et réouvertures d’écoles et d’établissements scolaires.

Le passage au niveau 6 de la pandémie (nous sommes encore au niveau 5) entraînerait la fermeture systématique de toutes les écoles. Dans ce cas-là, les élèves suivraient leurs cours à domicile en écoutant France Culture et en regardant France 5. Les chaînes publiques sont chargées de diffuser les modules pédagogiques prévus au programme scolaire (niveau primaire, collège, lycée).