Entrée aux urgences : pas de panique !

Entrée aux urgences : pas de panique !

L'arrivée aux urgences se fait bien souvent dans le stress. Même si vous ou vos proches êtes naturellement un peu perdus, la panique est à éviter. Pour vous préparer à toute éventualité, voici comment se passe une admission.

Il est conseillé d'aller aux urgences quand en cas de :

  • douleurs violentes (tête, cœur, abdomen…),
  • brûlure du troisième degré,
  • électrocution,
  • ingestion de produits dangereux,
  • convulsions,
  • détresse respiratoire,
  • infarctus,
  • syncope,
  • hémorragie,
  • fracture,
  • doigt sectionné,
  • gonflement après piqûre de guêpe…
  • tentative de suicide,
  • dépendance à la drogue...

Si vous êtes victime d'un accident de la route, même si vous pensez ne rien avoir de grave, acceptez de monter dans l'ambulance et d'être emmené à l'hôpital pour vérifier, radios et examen à l'appui, qu'il y a plus de peur que de mal.

Si vous êtes grièvement blessé ou gravement malade, mais conscient, laissez-vous faire, essayez de ne pas vous agiter, tout sera fait pour vous soigner le plus vite possible.

A l'hôpital, vous êtes pris en charge

Le service des urgences comprend une zone d'accueil, une zone d'examens et de soins, une zone où les malades sont mis en surveillance pour une courte durée.

Un infirmier, un interne, un médecin formé à l'accueil des urgences est là pour orienter les malades, en fonction du pronostic vital et des soins à donner, vers un service spécialisé, vers la radiologie, etc. Il doit toujours y avoir un médecin confirmé, de jour comme de nuit.

Les formalités administratives sont inévitables mais réduites au minimum : un de vos proches ou vous-même devrez dès que possible vous présenter au bureau des admissions pour compléter le dossier. Si ce transfert aux urgences vous empêche d'aller travailler, pensez à prévenir (ou faire prévenir) votre employeur.

Que faut-il dire au téléphone ?

  • Identifiez-vous : déclinez vos nom et prénoms, précisez le numéro de téléphone d'où vous appelez (cela permettra aux secours de vous rappeler en cas de besoin et de vérifier qu'il ne s'agit pas d'un canular).
  • Précisez la nature de l'accident, indiquez s'il s'agit d'un accident de la circulation, d'un incendie, d'une explosion, d'un effondrement, d'un malaise, de douleurs intenses…
  • Indiquez le lieu de l'accident, donnez un maximum de détails.
  • Décrivez le nombre et l'état des victimes : précisez l'âge approximatif, le sexe, si la victime est consciente, si elle saigne, donnez sa position, couchée, debout, assise…
  • Indiquez les mesures adoptées, les gestes de premiers secours qui ont été effectués et les mesures de sécurité prises par vous-même ou une autre personne.
  • Précisez si la situation présente des risques d'incendie, d'explosion, de collision liés à l'accident.
  • Ne raccrochez pas, restez en contact avec les secours pour recevoir leurs instructions et les avertir de l'évolution de la situation.

Qui appeler en cas d'urgence ?

  • le 15 (Service d'aide médicale urgente : Samu) pour les urgences médicales ;
  • le 18 (pompiers) pour les incendies et les accidents sur la voie publique ;
  • le 17 (Police Secours) pour les troubles de l'ordre public.

Ces trois services travaillent en étroite liaison, si vous vous trompez de numéro votre appel sera réorienté vers le service compétent ; tous leurs personnels sont formés aux secours d'urgence. Ces trois numéros d'appel sont gratuits et à disposition 24 h/24.

En appelant le 15, vous serez en relation avec un standardiste formé à l'appel d'urgence, en face de lui se trouve le médecin régulateur qui analyse rapidement votre situation pour y apporter la réponse la plus adaptée : simple conseil, communication de l'adresse d'un spécialiste, envoi d'un médecin urgentiste à votre domicile, ou hospitalisation (envoi d'une ambulance de réanimation si besoin).

Il vous orientera vers le bon service d'urgence (urgences cardiaques, pédiatriques, psychiatriques, de la main, des grands brûlés…).

Le numéro du centre antipoison pour les intoxications et les empoisonnements se trouve dans votre annuaire des pages jaunes de France Télécom.

Le 112, l'appel d'urgence européen, fonctionne pour tous les types d'urgence, dans la majorité des pays d'Europe.

Et aussi sur Dossier familial