Comment passer un été sans piqûres

Comment passer un été sans piqûres

De nombreuses petites bêtes peuvent empoisonner un paisible pique-nique ou une journée à la plage. Découvrez comment vous protéger contre leurs attaques… et vous soigner en cas de piqûres.

Profiter du plein air, au meilleur de l’été, c’est composer avec les milliers de petites bêtes des champs – guêpes, tiques ou araignées –, ou des plages – oursins et autres méduses… Nous partageons avec elles leur habitat et nous sommes perçus comme des intrus ! Nous pouvons alors subir leurs attaques, parce qu’elles ont été dérangées mais aussi parce qu’elles ont, comme les moustiques, besoin de sang frais pour se nourrir et se reproduire.

Il existe quelques astuces pour éviter les agressions. Mais lorsque le mal est fait, le premier geste consiste à désinfecter piqûres ou morsures pour éviter l’inflammation. Attention, certaines personnes allergiques présentent des risques supplémentaires. N’hésitez pas à suivre les conseils de votre pharmacien, dans un premier temps.

Si au bout de quarante-huit heures les symptômes persistent, il faut consulter. Par ailleurs, si des problèmes respiratoires apparaissent, tel l’œdème de Quincke, il faut appeler d’urgence le 15 (Samu) ou le 18 (pompiers).

Sachez enfin que l’apparition de moustiques-tigres en France (17 départements sont actuellement touchés, principalement dans le Sud) fait courir un risque de dengue et de chikungunya aux personnes piquées. Plus de 2 000 pharmacies sentinelles constituent un réseau d’alerte qui alimente vigilance-moustiques.com, un nouveau site d’information et de prévention.

Pour en savoir plus, voir :