Araignée, tique, aoûtat : attention aux piqûres

Araignée, tique, aoûtat : attention aux piqûres

Au jardin, ou en forêt, vous croiserez peut-être des insectes qui piquent : les araignées, les tiques ou les aoûtats. Voici comment éviter ou soigner les piqûres.

Au jardin comme en forêt, le meilleur moyen de se préserver est de se couvrir les bras, les jambes et les pieds. Utilisez un spray ou une pommade répulsive sur le reste du corps, le cou et les mains (Insect Écran, Cinq sur Cinq).

Soigner les piqûres d'insectes

Les aoûtats provoquent une irruption de boutons concentrés à la ceinture ou dans les plis de la peau, et qui démangent plusieurs jours. En pharmacie, procurerez-vous un antiallergique (Apaisyl, Eurax, Butix), voire de la cortisone (Onctose Hydrocortisone, Cortiapaisyl, Solupred).

> A lire aussi : Que faire contre les aoûtats

Une piqûre d’araignée peut provoquer un œdème nécessitant un antiseptique. S’il a gonflé le lendemain, signe d’infection, consultez un médecin pour le traiter avec un antibiotique et un antiallergique (Zyrtec, Cétirizine).

La tique mord en se plantant dans l’épiderme. Il faut l’en déloger avec une pince à épiler, puis désinfecter la plaie (Chlorhexidine, Dakin, Diaseptine…). Mieux, comme le conseille Françoise Renault, préparatrice en pharmacie : « Utilisez un tire-tique, crochet qui prend la tique en tenaille, en effectuant une rotation, de sorte que la tête se détache à coup sûr. 

> Pour en savoir plus, voir l'article "Comment passer un été sans piqûres".