Simulateurs

Calculez, évaluez, anticipez grâce aux simulateurs mis au point et actualisés par nos experts.

Retour à la liste des simulateurs

Calculer votre allocation de rentrée scolaire (ARS) 2014

Toucherez-vous l'ARS (allocation de rentrée scolaire) pour la rentrée 2014 et combien ? Son attribution et son montant dépendent de l'âge de vos enfants et de vos revenus. Réponse grâce à notre calculateur.

Enfant 1 :
Date de naissance :
 €
Touchez-vous des allocations familiales versées par la CAF ?

Souhaitez-vous recevoir la newsletter de Dossier Familial ?

36 RÉACTIONS À L'ARTICLE
Par eloise12 Jeudi 14 août 2014
en réponse a ninette de perpignan

je suis d'accord avec vous.Je suis seule avec une ados de 14 ans et je travaille donc je n'est le droit a rien sinon payer tout pleins pots. je suis dans une citée ophlm et je vois des familles qui ne travaille pas avec pleins de gosses qui se suivent et qui vivent 2 fois mieux que moi et qui s'achètent tout derniers cris téléviseurs plasma voiture dernier modèles etc. alors je suis ok c'est plutôt les parents qui sont seule pour élevés leur enfant que l'on devrait aider et puis quand comme moi vous n'avez pas d'aide, il faut trouver des solutions et bien je fais deux boulot a la fois et je pense que dans notre pays il devrait ne pas y avoir d'aide la france serait plus riche.dans certain pays il n'y a rien et les gens se débrouille.

Par Césinove Jeudi 24 juillet 2014
ALLOCATIONS

Tout le monde n'est pas à mettre dans le même sac... mais je comprends ce ras le bol de ceux qui n'ont pas assez pour "donner" aux impôts qui depuis la crise et sous prétexte de la crise se voient dépouillés alors qu'ils travaillent et aspirent à des économies pour leur retraite, des vacances même modestes et suffisamment de réserve pour les études de leurs enfants: ce qui leur est impossible à l'heure actuelle.
Je pense qu'aujourd'hui, pousser à avoir de nombreux enfants est une aberration, d'autant que les familles qui ont ces enfants ne les éduquent pas correctement. Ce sont les aînés qui s'occupent des plus jeunes, pas les parents alors que la plupart du temps ces derniers ne travaillent pas et la liste de leur inaptitude est longue. Les études de ces enfants sont vite bâclées jusque 16 ans (avec un comportement ignoble en classe), la délinquance est monnaie courante (et ce sont nos portes monnaie qui assument), sans compter les magouilles diverses et variées (travail au noir à notre détriment de travailleur et contribuables honnêtes, allocations importantes, etc...). Je n'affabule pas, je vis ça tous les jours, dans mon quartier, dans les établissements où je travaille... Notre système social étouffe les classes moyennes par une taxation trop importante sous prétexte de rembourser la dette alors que tout le monde sauf ces classes moyennes s'en mettent "plein les poches".
Aucun gouvernement, aucun politique ne parle de cette surpopulation qui ruine notre système économique et notre planète. Ce ne sont pas les allocations qui sont à revoir, ce sont les conduites crées par notre système d'assistanat. Il est temps de dire stop ! L'état providence qui assume les naissances nombreuses, véritable manifestation de la stupidité de personnes incapables de réfléchir plus loin que le bout de leur nez, ça n'a plus lieu d'être.
Et les problèmes ne se limitent pas à cela, mais là c'est un autre sujet...
Nous sommes devenus les esclaves de cette société : par nos impôts faramineux pour le paiement des allocations et par le système capitaliste qui nous vampirise et nous pousse à une surconsommation qui enrichit de plus en plus ceux qui en ont déjà plus que ce qu'ils peuvent dépenser...

Par mariane Mardi 15 juillet 2014
solidaire

Je crois que manifestement il n'y a que ceux qui ont bp d'argent qui ne se plaignent pas... mais on dirait que les enfants se résument aux allocations : les charges qu'ils vous créent et que vous énumérez sont énoooormes et pourtant vous connaissez votre situation, non ?! alors pourquoi envier le voisin et le dénigrer : parce qu'on vous a enlevé à vous des prestations familiales ? ... très français, la critique et si facile... hééé si les enfants vous coûtent si chers, fallait mettre un préservatif!!!! looool

Par Giacomo Mijoni Jeudi 29 août 2013
Oui à l'allocation de rentrée scolaire

Et plutôt 2 fois qu'une, tant cette mesure est nécessaire et indispensable.
Et à ce pôvre charles martel, le facho de service, qui ne sait que vomir sa bile sans apporter le moindre commentaire pertinent ! Qu'il s'en aille très loin, raoust !

Par ninettePERPIGNAN Dimanche 25 août 2013
LA FRANCE QUELLE HONTE

c'est pas normal d'aider les grande famille et non les maman seule avec 1 enfant jusqu'ici j'avais droit a l'ARS et cette année mon fils né le 10/09/1995 on ne lui donne pas...... lorsque je ne suis pas imposable et de plus je travail dans le social à temps plein et que je voie des aberrations au quotidien sur la manipulations des droits financiers que de nombreuses personne bénéficient au détriment des petits salaires qui veulent faire partie d'une normalité et qui ont des scrupules de demander des aident. Ce système ne va plus du tout il est temps que la France redevient digne et logique!!!!!! et qu'il se passe quelque chose car on est arriver a un point de non retour....... Baisser les charges patronale mettez les cas sociaux au travail..... dans quel pays nous donnons autant d'aide sans rien faire......; car de plus il ont RSA, CMU, Aide au Logement, Allocation Familiale Bien souvent Soutien Familiale, et parent isolée, et croyez mois ça perçoit plus les SMIC alors que ceux qui bosse n'ont pas rien.
L’aberration que j'ai vécu me met la colère,
Seule avec mon fils a élever, Française, j'ai toujours travaillée, je n'ais jamais eu droit a avoir ni même un petite villa hlm et frais de garde . si que l'AL .et on m'a répondu Madame vous n'avait qu'un enfants et vous appelez XXXX. alors Oui aidons mais correctement et en 1er les gens qui ont travailler et qu'il on peu de salaire et beaucoup de charges pour y'allez entre l'essence, la cantine, les repas scolaire et le mode de garde. car eux ils ont tout mémé la jouissance de voir grandir leurs enfants.

Votre pseudonyme apparaîtra en signature de votre réaction.
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.


Règles de conduite

  • Tous les propos contraires à la Loi sont proscrits.
  • La publicité commerciale n'est pas autorisée.
  • En réagissant à cet article, vous autorisez la publication en ligne de votre contribution.
  • Une orthographe et une mise en page soignées facilitent la lecture : évitez majuscules et abréviations, pensez aux accents.
* Champ obligatoire