Les sans-abri plus nombreux à appeler le 115, les demandes de familles augmentent

Les sans-abri plus nombreux à appeler le 115, les demandes de familles augmentent
Le nombre de personnes sans-abri ayant fait appel au 115 a augmenté de 4% en 2014. - © kruwt

En 2014, le nombre de sans-abri ayant sollicité un hébergement a augmenté de 4% par rapport en 2012, indique le baromètre de la Fédération nationale des associations d’accueil et de réinsertion sociale (FNARS).  Davantage de femmes et d’enfants ont fait appel au 115. 

Dans le dernier baromètre de la FNARS que l’AFP a pu consulter, le nombre de SDF ayant sollicité le 115 a augmenté de 4% par rapport à 2012. Soit 3 500 personnes de plus qui ont fait appel au Samu social en 2014. Seuls 17% des appels ont pu recevoir une solution d’hébergement, 34% une réponse partielle. Près de 48 000 personnes n’ont jamais eu de solution malgré leurs sollicitations, soit 14% de plus par rapport à 2012.

64 300 demandes d’abri par mois

Les demandes d’abri (en centres d’hébergement ou en hôtel pour les familles), ont augmenté de 26% en 2014 par rapport à 2012. Dans l’ensemble des 37 départements où le Samu social est implanté, on compte  près de 771 500 demandes, soit 64 300 par mois, contre 51 200 en 2012.

Les familles : 39% du public

Les hommes seuls constituent 42% des personnes en difficulté. Si leur nombre a baissé, leurs demandes ont augmenté de 18%. En 2014, les familles comptent désormais pour 39% du public, soit une hausse de 16%. Plus de 20 600 mineurs ont été concernés par un appel au 115. Les femmes seules font aussi de plus en plus appel au 115 : leurs demandes ont augmenté de 30%.

Absence de places disponibles

L’absence de places disponibles explique 77% des cas des réponses négatives. A défaut de pouvoir proposer une solution d’hébergement aux personnes sans-abris, les services du 115 disent à l’AFP faire de la « gestion de la pénurie » qui les oblige à « développer des stratégies » comme « l’hébergement de courte durée » ou « le resserrement des critères d’éligibilité ».

 

Quand appeler le 115 ?

Si vous rencontrez une personne qui vous semble en cas de détresse sociale, vous pouvez composer le 115 pour un signalement. Sur son site, le Samu social de Paris conseille, avant de composer le 115 :

- d’entrer en contact avec la personne et de lui expliquer que vous souhaitez appeler le 115 ;

- d’expliquer les circonstances qui justifient un appel (froid, pluie, détresse inhabituelle), si elle refuse ; 

- de s’assurer qu’il ne s’agit d’une urgence sanitaire. Dans ce cas, appelez le 18 ou le 15 dans ces cas-là ; 

- d’identifier clairement l’endroit où elle se trouve ; 

- pendant l’attente, il est aussi conseillé de rester auprès de la personne et de l’informer de la venue des équipes du Samu social de Paris.