Protéger l'émail de ses dents

Batch operation process

La guerre contre les caries est en passe d’être gagnée ! Mais le nouvel ennemi des dents, c’est l’érosion. En cause : nos choix alimentaires et une plus grande exposition aux aliments acides. Découvrez tout ce qu'il faut savoir pour préserver votre capital dentaire…

Nous consommons de plus en plus souvent d’aliments acides, qui attaquent l’émail des dents. Cela va du jus de fruit du matin aux sodas de l’après-midi pour prévenir un coup de pompe, en passant par la pomme qui comble le creux du milieu de matinée ou les boissons diverses prises au fil des heures passées devant nos écrans.

L’usure des dents concerne les jeunes comme les seniors

Les jeunes ayant un régime alimentaire déréglé souffrent, pour un tiers d’entre eux, d’érosion dentaire : du grignotage à la prise de boissons gazeuses hors des repas, les occasions de mettre les dents en contact avec des aliments acides se sont multipliées.

Les distributeurs de boissons qui se répandent sur le lieu de travail et dans les espaces publics incitent aussi à siroter toute la journée.

Or ces nouvelles habitudes ne sont pas sans conséquences sur la santé des dents, déplore le Pr Pierre Colon, chef du service d’odontologie à l’hôpital Rothschild, à Paris :

Ces attaques acides sont difficiles à neutraliser, la salive étant moins abondante en dehors des repas. Il est souhaitable de privilégier la consommation d’eau plate, le gaz carbonique des eaux gazeuses attaquant l’émail. »

Seule parade : éviter de mettre trop de temps à boire un soda ou utiliser une paille pour réduire le contact avec les dents.

Eviter les brossages vigoureux

Les brosses à dents souples ainsi que les brosses électriques, associées à un brossage vertical, ne présentent aucun danger. N’oublions pas non plus qu’un mauvais brossage est responsable du tartre et des maladies parodontales. Le dentiste doit vous aider à adopter le brossage qui vous convient.

Les brossages ne provoquent pas l’érosion dentaire à proprement parler mais peuvent accentuer un début d’érosion. Des frottements trop vigoureux, avec une brosse à poils durs, provoquent en réalité une usure mécanique.

C’est aussi le cas avec un frottement dent contre dent (bruxisme), qui concerne de nombreuses personnes la nuit. En outre, la combinaison de ce problème avec un environnement acide accélère la détérioration de l’émail.

L’hypersensibilité dentaire, un indice d’érosion de l'émail

L’érosion de l’émail rend la dent plus sensible. Mais cette hypersensibilité peut également provenir de problèmes de gencives : elle se manifeste par la même douleur au froid, au chaud, aux aliments acides.

Le simple contact avec la brosse à dents ou un soin dentaire peut réveiller une hypersensibilité, quelle que soit son origine.

Un processus d’érosion ininterrompu diminue le volume de l’émail. Ce qui reste peut être préservé si le dépistage intervient suffisamment tôt.

Renforcer l'émail dentaire

On peut rendre l’émail plus solide en utilisant un dentifrice fluoré, qui contient des éléments tels que sels de calcium ou « bioverres » [minéraux qui renforcent les tissus organiques ou osseux en entrant en interaction avec eux]. On favorise ainsi une reminéralisation des tissus altérés – mais pas la reconstruction des tissus perdus.

Grâce à l’utilisation de pâtes fluorées, de plus en plus de personnes n’ont aucun problème dentaire. En l’absence de carie, un simple contrôle régulier suffira. À l’inverse, en présence de pathologie parodontale ou d’évolution carieuse, un rendez-vous chez le dentiste tous les six mois s’impose.