Carte Vitale

Carte verte

La carte Vitale est une carte à puce qui, chez les médecins équipés, permet de transmettre directement à la caisse les informations envoyées jusqu’ici par le biais des "feuilles de maladie".

Si votre médecin n’est pas encore équipé, vous devez justifier de vos droits avec l’attestation papier.

Un arrêté du 4 mai 2007 précise les modalités de rattachement des enfants à leurs parents et des autres ayants droit à un assuré. Les enfants peuvent ainsi être rattachés aux cartes Vitale de leurs deux parents. Les enfants peuvent être rattachés aux cartes Vitale de leurs deux parents. Cette mesure ne se limite pas aux parents séparés. Elle a pour but de simplifier les procédures de remboursement des soins.

Le dysfonctionnement de la carte doit être signalé à la caisse d’assurance-maladie. Celle-ci procédera à son remplacement, mais l’ancienne carte doit lui être restituée.

La caisse doit également être signalé à la caisse. Après avoir procédé à une déclaration de perte ou de vol, le bénéficiaire doit commander une nouvelle carte Vitale.

Actualiser la carte vitale

En cas de déménagement, de changement de banque, de changement de situation ou d’un nouvel ayant droit à charge (suite à une naissance, une séparation, un divorce…), l’assuré doit prévenir sa caisse en joignant les pièces justificatives.

Pour les changements de situation, la carte doit être ensuite actualisée sur l’une des bornes installées dans les caisses de Sécurité sociale ou éventuellement dans certains organismes (hôpitaux et cliniques, mutuelles, mairies…).

La nouvelle carte vitale

Fin 2012, une nouvelle carte Vitale a été mise en circulation. Elle concerne d’abord les nouveaux bénéficiaires et les personnes qui doivent la remplacer avant de concerner progressivement tous les assurés. Principale innovation, elle comporte la photo du titulaire des droits.