Le versement de l'allocation de rentrée scolaire a débuté le 19 août

Performing <em class="placeholder">Retirer un contenu de la page d'accueil</em> on the selected items...

L'allocation de rentrée scolaire (ARS) est versée à partir du 19 août pour les enfants âgés de 6 à 18 ans. L'ARS est accordée, sous condition de ressources, aux familles pour chaque enfant âgé de 6 à 18 ans, scolarisé ou en apprentissage.

Si vous êtes déjà allocataire, vous n’avez pas de démarche à effectuer. Si vous n’êtes pas allocataire, vous devez remplir un dossier et le retourner à votre Caf. Vous pouvez le télécharger sur le site Internet www.caf.fr ou le demander à votre Caf.

Pour les enfants qui entrent en CP en 2014, alors qu’ils n’ont 6 ans qu’en 2015, les familles doivent adresser à leur Caf un certificat d’inscription en CP.

À noter pour la rentrée 2014 : les parents d’adolescents de 16 à 18 ans n’ont plus à fournir de justificatif de scolarité pour bénéficier de l'ARS. Désormais, une simple attestation sur l’honneur assurant que l’enfant est bien scolarisé suffit. Cette déclaration peut également être faite en ligne.

Cependant, si l’enfant est apprenti ou étudiant salarié, il faut renvoyer l’attestation précisant sa situation à la Caf. L’attestation à compléter est adressée fin août par les Caf.

Les montants de l'ARS en 2014

Pour la rentrée 2014-2015, le montant de l'ARS dépend de l’âge de l’enfant. Il est de :

  • 362,63 € pour un enfant âgé de 6 à 10 ans (au lieu de 360,47 € en 2013),
  • 382,64 € pour ceux de 11 à 14 ans (au lieu de 380,36 € en 2013)
  • 395,90 € pour les 15 à 18 ans (au lieu de 393,54 € en 2013).

Les conditions de ressources de l'ARS en 2014

Le plafond des ressources du foyer à ne pas dépasser pour bénéficier de l'ARS varie en fonction du nombre d'enfants.

Pour 2014-2015, c'est le revenu net de l'année 2012 qui sert de référence.

Le plafond de ressources est de :

  • 24 137 € pour 1 enfant,
  • 29 707 € pour 2 enfants,
  • 35 277 € pour 3 enfants,
  • 5 570 € par enfant supplémentaire.

Le plafond est identique, quelle que soit la situation de la famille bénéficiaire : double activité professionnelle au sein du couple, une seule activité ou personne isolée.

Une allocation dégressive en fonction des revenus peut être versée si le plafond est légèrement dépassé.