La prime d’activité concernera-t-elle les étudiants ?

La prime d’activité concernera-t-elle les étudiants ?

Discutée en Conseil des ministres mercredi, la prime d’activité a encore ses zones d’ombre en ce qui concerne les personnes qui pourront en bénéficier.

L’élargissement de la prime d’activité, annoncé par François Hollande dans le Supplément de Canal+ fait déjà réagir au sein du gouvernement. Le projet de loi sur le dialogue social sera présenté en Conseil des ministres mercredi 22 avril. Mais le ministre du Travail, François Rebsamen, a déjà dévoilé les grandes lignes du projet.

Dès le 1er janvier 2016

Ainsi, cette prime concerne plus de 5 millions de personnes actives, dont 1 million de jeunes âgés de 18 à 25 ans rémunérés moins de 1.400 euros nets par mois. Alors que ce futur dispositif doit rentrer en application dès le 1er janvier 2016, les modalités restent encore floues. Et pour cause, François Rebsamen avait annoncé que les étudiants et les apprentis ne toucheraient pas l’aide mise en place par l’Etat.

Ce mardi 21 avril, Michel Sapin, le ministre des Finances, est venu nuancer les propos tenus par le ministère du travail, en affirmant sur BFMTV : « il y a aussi des jeunes qui ne peuvent pas faire autrement que de travailler y compris pour pouvoir continuer leurs études, ceux-là, lorsqu'ils travaillent vraiment, je ne parle pas d'un petit boulot pendant les vacances, mais quand ils travaillent vraiment, il est légitime qu'ils puissent aussi bénéficier de ce dispositif, qui leur permettra d'ailleurs, le jour où ayant terminé leurs études, mais ayant acquis aussi une formation, une expérience professionnelle, de rentrer pleinement et complètement sur le marché du travail ».

Face à ces déclarations contradictoires, le ministère des Finances a précisé que les critères d’éligibilité seraient précisés dans les jours qui viennent. En 2016, la prime d’activité regroupera la prime pour l’emploi, ainsi que le RSA.