Depuis janvier 2016, la prime d’activité a été versée à 3,7 millions de foyers

Depuis janvier 2016, la prime d’activité a été versée à 3,7 millions de foyers
Depuis janvier 2016, la prime d’activité a été versée à 3,7 millions de foyers - ©andrej_k

Le nombre de bénéficiaires de la prime d’activité est en hausse en juin 2016 par rapport à mars 2016, selon la Caisse nationale des allocations familiales (Cnaf).

Entre le 1er janvier et le 31 août 2016, 3,7 millions de foyers ont bénéficié de la prime d’activité.

Au titre de juin 2016, la prime d'activité est versée à près de 2,4 millions de bénéficiaires résidant en France métropolitaine et dans les départements d'Outre-mer (hors Mayotte), correspondant à près de 365 000 foyers supplémentaires par rapport à mars.

Cette hausse peut s'expliquer par un nombre important d'entrants autres que des bénéficiaires du Rsa, en lien avec la montée en charge de la prestation, commente la Caisse nationale des allocations familiales (Cnaf).

Une prime sous conditions de ressources

Depuis janvier 2016, la prime d’activité remplace la prime pour l’emploi (PPE) et le revenu de solidarité active (RSA).

Elle est octroyée, sous conditions de ressources, tous les mois aux salariés et travailleurs indépendants. Elle complète les revenus des travailleurs aux revenus modestes (moins de 1 500 € net par mois pour un célibataire). Son montant est calculé en fonction de la composition et des ressources du foyer, à la différence de la Prime pour l’emploi qui était calculée et versée par personne.

Les bénéficiaires doivent déclarer tous les 3 mois leurs revenus du trimestre précédent.

Le montant de la prime est calculé pour 3 mois fixes. Durant ces 3 mois, il ne varie pas en fonction des changements de situation, familiale et professionnelle, du bénéficiaire.

Un simulateur disponible sur le site de la Caf permet d’évaluer directement le montant de la prime.

Un versement assuré par les Caf et les MSA

La prime d’activité est versée par :

  • les caisses d’allocations familiales (CAF) ;
  • les caisses de mutualité sociale agricole (MSA).

Elle est ouverte aux jeunes actifs dès 18 ans.