Ce qui change au 1er avril

Ce qui change au 1er avril
Le 1er avril 2018, plusieurs prestations familiales seront revalorisées. - © Rostislav_Sedlacek

Revalorisation des allocations familiales, nouveau carnet de santé, envoi du chèque énergie, garantie locative Visale élargie à tous les étudiants… Découvrez les mesures susceptibles de vous concerner qui entrent en vigueur en avril.

Hausse des allocations familiales et autres prestations sociales

Alors qu’en avril 2017, les allocations familiales avaient seulement augmenté de 0,3 %, elles vont être revalorisées cette année de 1 %, en raison d’une reprise de l’inflation, selon Les Echos. Versées chaque mois aux ménages ayant au moins 2 enfants de moins de 20 ans à charge, leur montant dépend des ressources et du nombre d’enfants à charge. Les allocations majorées seront versées à partir du 5 avril prochain.

D’autres prestations vont également être revalorisées de 1 % :

  • l’allocation de rentrée scolaire (ARS) qui est attribuée aux familles ayant au moins un enfant scolarisé âgé de 6 à 18 ans ;
  • l’allocation adulte handicapée (AAH) ;
  • le revenu de solidarité active (RSA) ;
  • la prime d’activité.

La prestation d’accueil du jeune enfant (Paje), qui comprend la prime à la naissance ou la prime à l’adoption, l’allocation de base, la prestation partagée d’éducation de l’enfant, le complément de libre choix du mode de garde, va connaître des évolutions contrastées selon ses composantes.

Pour les enfants nés ou adoptés à compter du 1er avril, l’allocation de base va diminuer et passer à 170,71 € pour un taux plein et à 85,36 € pour un taux partiel. Le gouvernement a expliqué cette évolution par un alignement, pour les nouvelles naissances, des barèmes de montants et de plafonds de ressources sur ceux du complément familial.

En revanche, pour les enfants nés ou adoptés à compter du 1er avril, la prime à la naissance va augmenter de 2 % par rapport à celle versée pour les enfants nés avant cette date, à 941,66 €. La prime à l’adoption va connaître la même progression à 1 883,31 €.

La prestation partagée d’éducation de l’enfant et le complément de libre choix du mode de garde sont tous deux légèrement revalorisés.

Pour savoir si vous pouvez prétendre aux prestations familiales, consultez notre article : Prestations familiales : les plafonds de ressources pour 2018

L’allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa), l’ancien minimum vieillesse, bénéficiera d’un coup de pouce de 30 € au 1er avril et passera à 833 € par mois pour une personne seule. Deux autres hausses devraient suivre, de 35 € chacune, en janvier 2019 et janvier 2020.

Nouveau carnet de santé

Un nouveau modèle de carnet de santé entre en vigueur en avril. Son actualisation tient compte des recommandations du Haut Conseil de la Santé Publique afin de tenir compte des avancées scientifiques et des attentes des professionnels de santé et des familles.

Le nouveau carnet d’une centaine de pages comprend :

  • les 11 vaccins obligatoires pour les nourrissons nés à partir du 1er janvier 2018 ;
  • de nouvelles courbes de croissance pour le suivi de la croissance des enfants, qui ont été établies par l’Inserm à partir de la surveillance de 261 000 enfants ;
  • de nouveaux messages de prévention. Il est par exemple recommandé d’éviter de mettre son enfant de moins de 3 ans dans une pièce où la télévision est allumée même s’il ne la regarde pas.

Le nouveau carnet de santé est consultable sur le site du ministère des Solidarités et de la Santé. Il est délivré gratuitement au moment de la déclaration de naissance de l’enfant et remis en général par la maternité.

Remise du chèque énergie à 4 millions de ménages

Destiné à remplacer les tarifs sociaux de l’électricité et du gaz, le chèque énergie va être remis à environ 4 millions de ménages modestes d’ici la fin du mois d’avril. Le montant moyen devrait atteindre 150 €. Cette aide peut être utilisée pour régler les factures d’énergie ou de combustible ou les travaux de rénovation énergétique.

Fin de la trêve hivernale

La trêve hivernale prend fin samedi 31 mars. Les expulsions de locataires qui ne payent pas leur loyer et les charges locatives peuvent reprendre à partir du mois d’avril.

Extension de la garantie Visale à tous les étudiants

A partir du 1er avril, tous les étudiants de moins de 31 ans à la recherche d’un logement dans le parc privé pourront demander la garantie locative Visale accordée gratuitement par Action Logement.

Davantage de relations dématérialisées avec les banques et les assurances

Une ordonnance du 4 octobre 2017 facilite, à partir du 1er avril, la dématérialisation des relations des banques et compagnies d’assurances avec leurs clients. Elle autorise l’envoi par défaut de documents d’informations en format numérique, excepté si les clients font part de leur opposition.