Allocations familiales : les hausses et les baisses au 1er avril 2014

Certaines allocations familiales sont revalorisées à partir du 1er avril 2014, tandis que d'autres sont gelées, voire même diminuées pour les foyers aisés. Ces mesures sont issues de la loi de financement de la Sécurité sociale pour 2014, publiée le 24 décembre 2013.

Allocations familiales : + 0,6 %

Les allocations familiales ont augmenté de 0,6 % au 1er avril 2014 pour tenir compte de l’inflation. Ainsi, leur montant s’élève à

  • 129,35 € par mois pour les familles avec deux enfants ;
  • 295,05 € par mois pour les familles avec trois enfants ;
  • 460,77 € par mois pour les familles avec quatre enfants.

Le complément familial : hausse pour les familles modestes

Le complément familial est versé dès le 3e enfant en fonction des ressources de la famille.

Il s’élève à 168,35 € par mois au 1er avril 2014 (au lieu de 167,34 € en 2013) et 185,20 € pour le montant majoré.

En effet, le gouvernement avait annoncé en juin 2013 une majoration progressive du complément familial de 50 % d’ici à 2018.

Allocation de soutien familial : + 5 %

Versée aux personnes ayant à charge au moins un enfant et qui ne reçoivent pas ou très peu de pension alimentaire, l’allocation de soutien familial est revalorisée au 1er avril 2014. Son montant est de :

  • 95,52 € par mois par enfant à charge si vous élevez seul votre enfant (au lieu de 90,40 € en 2013) ;
  • 127,33 € par mois par enfant à charge si vous avez recueilli un enfant privé de l’aide de ses deux parents (au lieu de 120,54 € en 2013).

Il est prévu que l’allocation de soutien familial soit majorée de 25 %, en plus de l’inflation, d’ici à 2018.

Allocation de rentrée scolaire : + 0,6 %

Attribuée sous conditions de ressources aux parents ayant un ou plusieurs enfants scolarisés (écoliers, étudiants, apprentis âgés de 6 à 18 ans), l’allocation de rentrée scolaire est revalorisée au 1er avril 2014. Son montant est de :

  • 362,63 € pour les 6-10 ans (au lieu de 360,47 € en 2013);
  • 382,64 € pour les 11-14 ans (au lieu de 380,36 € en 2013);
  • 395,90 € pour les 15-18 ans (au lieu de 393,54 € en 2013).

Le versement de l’allocation de rentrée aura lieu en août 2014 en une seule fois.

L'allocation de base de la Paje réduite pour les familles aisées

L'allocation de base de la Prestation d'accueil du jeune enfant (Paje) est versée pour chaque enfant de moins de 3 ans, aux familles dont les revenus ne dépassent pas certains plafonds.

L'allocation de base est divisée par deux pour les familles dont les ressources dépassent un plafond (48 000 € par an pour un couple avec deux revenus et deux enfants).

Son montant au 1er avril 2014 est de :

  • 92,31 € pour les ménages dont les ressources dépassent le plafond ;
  • 184,62 € par mois pour les autres ménages. Son montant est inchangé.

Cette mesure s'applique à partir du 1er avril 2014 pour les enfants nés après cette date, et à compter du 1er avril 2017 pour l’ensemble des autres enfants.

Elle concernera envrion 180 000 familles, selon la Caf.

L'allocation de base et la prime de naissance gelées

Par ailleurs, le montant de l'allocation de base est gelé à partir du 1er avril 2014. Il ne sera revalorisé que lorsque le complément familial atteindra le même montant.

Les montants de la prime de naissance et d'adoption sont également gelés.

1,9 million de familles seront impactés par cette mesure.

Le complément de libre choix d’activité (CLCA) majoré supprimé

Le CLCA majoré est versé aux parents qui prennent un congé parental, et qui ne bénéficient pas de l’allocation de base de la Paje.

Le CLCA majoré est supprimé pour les enfants nés à compter du 1er avril 2014. Sous réserve de remplir les condition d'obtention, les parents des enfants nés après le 1er avril 2014 pourront bénéficier du CLCA de base.

Autre modification, le bénéfice du CLCA sera désormais ouvert aux non salariés travaillant à temps partiel, à la condition que leur activité ne procure pas une rémunération supérieure à un montant (défini par décret).