Diabète, cholestérol, hypertension : adoptez le bon régime

Diabète, cholestérol, hypertension : adoptez le bon régime

Aujourd'hui, on ne parle plus de régime sans sel, mais de régime pauvre en sel. De même, il ne s'agit pas tant d'interdire les graisses que d'équilibrer entre "bonnes" et "mauvaises"… Le point sur ces régimes spéciaux.

La bonne alimentation en cas de diabète

Aujourd'hui, il est surtout recommandé aux diabétiques de se rapprocher le plus possible d'une alimentation équilibrée, avec une consommation de glucides mesurée.

Aliments à éviter

Il est conseillé de ne pas avaler plus de 210 g de glucides par jour.

Canettes de soda ou de coca (environ 40 g de glucides), pâtisseries, sucreries et barres chocolatées (entre 30 et 50 g de glucides) sont déconseillées.

Aliments à réduire

Pour ne pas dépasser ces 210 g de sucres, attention de ne pas faire d'excès de fruits, de féculents, de légumes secs et de pain : pas plus de deux fruits par jour à la fin du repas, des féculents ou des légumes secs une ou deux fois par jour, et pas plus de 100 g de pain blanc.

Aliments sans restrictions

Les légumes verts sont des alliés précieux pour tenir son régime. Attention seulement : certains légumes verts (notamment l'artichaut, les champignons, la carotte, l'aubergine) contiennent un peu de fructose.

Notre conseil

Des gâteaux ou des crèmes desserts pour les diabétiques : c'est possible de temps en temps, à la fin du repas. Et préparés de préférence avec du sorbitol, un édulcorant qui supporte la cuisson.

La bonne alimentation en cas d'hypertension

Toutes les études récentes ont confirmé le lien entre la réduction de la consommation de sel et la diminution de la pression artérielle. Il n'en reste pas moins que les régimes sans sel au sens strict ne sont plus recommandés. Trop d'aliments contiennent du sel : les contraintes deviennent rapidement intenables…

Quantité de sel autorisées

En période normale, notre consommation de sel représente 10 ou 11 g par 24 heures. Les médecins recommandent aujourd'hui de la réduire à 8 g par jour en cas d'hypertension modérée, à 6 g en cas d'hypertension importante, et à 2 g pour les hypertensions sévères.

Aliments à éviter

Les aliments les plus salés sont les charcuteries, les crustacés, le fromage, le pain et les conserves du commerce. En cas de régime modéré (8 g par jour), il faudra éviter les charcuteries et les aliments en conserve et penser à cuire les aliments sans sel. Mais on pourra consommer chaque jour une portion de fromage et un peu de pain, ainsi que du jambon deux fois par semaine.

En cas de régime très sévère (environ 5 g), il faudra en revanche supprimer toutes les charcuteries (y compris le jambon), les crustacés, les boissons pétillantes et les conserves du commerce. Consommez du pain et du fromage sans sel.

Notre conseil

On trouve du sel sans sodium (ex. Milisel, Diasal, Sel bis…), à utiliser modérément. Penser aussi à d'autres substituts : aromates, épices, citron, oignon, vanille, etc.

La bonne alimentation en cas d'excès de cholestérol

Les "mauvaises" graisses saturées (d'origine animale) font grimper le taux du cholestérol sanguin. Les "bonnes" graisses insaturées que l'on trouve dans les huiles végétales ont tendance à en évacuer le trop-plein. Apprenez donc à équilibrer entre bonnes et mauvaises graisses.

Aliments à réduire fortement

En cas de taux élevé de cholestérol, on conseille de ne pas consommer plus de 15 g de graisses saturées par jour. Or une viennoiserie au beurre en apporte déjà 8 g ! Et 50 g de rillettes ou de saucisson, 7 g.

De même, il est préférable d'éviter les viandes très grasses (mouton, agneau, côte de porc), les fromages gras (gruyère, camembert, crèmes fromagères), les chips, les biscuits industriels et le chocolat au lait.

Aliments à limiter

Le steak de bœuf, le poulet, le lapin et le jambon possèdent des teneurs modérées en acides gras saturés.

On peut en consommer une fois par jour. Réservez le fromage (allégé en matière grasse) au repas sans viande.
Quant au fromage blanc et aux yaourts à 0 %, ils sont permis plusieurs fois par jour.

Aliments protecteurs

Les huiles végétales et les poissons sont riches en "bonnes" graisses insaturées.

Les médecins recommandent de consommer deux cuillères d'huile (olive, colza, tournesol, germe de blé, noix, en alternance) par jour et de mettre du poisson au menu deux ou trois fois par semaine.

Notre conseil

Pour rôtir au four les viandes sans matière grasse : recouvrez de jus de citron et d'un peu de moutarde et accompagnez de légumes. En cuisant, ces derniers donneront du jus. Préparez des sauces légères en remplaçant la crème fraîche par du fromage blanc et des aromates.

À lire aussi : Hypertension, cholestérol, diabète : quelle alimentation l'été ?

Autre article : 10 règles pour commencer un régime

3 RÉACTIONS À L'ARTICLE
Par Amenzou Mardi 18 février 2014
Merci pour vos conseils que j ai appliqués pour remédier à mon hypertension.

Merci pour vos conseils que j ai appliqués pour remédier à mon hypertension et qui ont donné un bon résultat.

Par kriska Dimanche 21 septembre 2008
pour ma part le cardiologue souhaite que j'ai une alimentation extrement pauve en sel par conséquent j'ai tototalement supprimé le sel de ma cuisine. Il ma recommandé de ne manger que de tranches de pain par jour.
Est ce vrai que le pain donne de la tension ????
car j'adore le pain sec j'ai essayé le pain sans sel là non je ne peux pas.
Par octavie Jeudi 26 juin 2008
je trouve votre article tres bien,mais dans mon cas je ne trouve pas de solution car je travaille de nuit (4 par sem) et mes repas depuis son desequilibres malgres mon attention a ce que je mange; de plus je n'aime pas le sel ,le gras,le sucre alors que faire? malgre les regimes j'ai repris 10kg,si vous aveiez une solution,je vous en remercie d'avance
Votre pseudonyme apparaîtra en signature de votre réaction.
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.


Règles de conduite

  • Tous les propos contraires à la Loi sont proscrits.
  • La publicité commerciale n'est pas autorisée.
  • En réagissant à cet article, vous autorisez la publication en ligne de votre contribution.
  • Une orthographe et une mise en page soignées facilitent la lecture : évitez majuscules et abréviations, pensez aux accents.
* Champ obligatoire