Comment mieux digérer

Page 1 / 3
Comment mieux digérer

Un estomac paresseux qui se vide mal ou une intolérance alimentaire font le lit des troubles intestinaux. Le plus souvent, il suffit de corriger de mauvaises habitudes alimentaires pour bien digérer.

À l'origine des troubles de la digestion, on retrouve le plus souvent une alimentation trop riche en graisses, épices ou aliments acides (tels que tomates, gruyère…), ou une consommation insuffisante de fibres. Pour fonctionner correctement, l'intestin a besoin de contenir un volume minimal, que lui assurent les fibres et l'eau.

Des apports réduits des unes ou de l'autre, ou encore la prise de certains médicaments (anxiolytiques, antidépresseurs à doses très légères, somnifères…), peuvent avoir pour effet de freiner le transit, et se traduire par des spasmes et des ballonnements. Ces problèmes sont accentués par le tabac, l'alcool et le surpoids, sans oublier le stress et la sédentarité. Voici les clés d'une bonne digestion.

Inscrire les fibres à nos menus

Ces longues chaînes glucidiques présentent plusieurs avantages. Comme elles ne se digèrent pas, elles arrivent quasi intactes dans le côlon. Elles retiennent l'eau, augmentent le volume de l'intestin, son hydratation, et en tapissent les parois. Résultat : les contractions de la muqueuse intestinale sont stimulées.

De plus, leurs vitamines et minéraux contrebalancent l'acidité de l'alimentation. Manger du riz, des pâtes ou du pain complets ainsi que des biscuits au son (45 % de fibres) est donc salutaire. Mais attention ! Les fibres sont à intégrer progressivement dans les repas, sous peine d'agresser les intestins. Si le vôtre est sensible, privilégiez les fruits et légumes et ne les pelez pas, leur peau est bourrée de fibres.

Boire et bien cuire les aliments

Buvez 1,5 l par jour d'eau, de thé ou de tisane. Certaines eaux minérales, riches en magnésium et en bicarbonates (Donat), aident à lutter à la fois contre le stress et la constipation. Une boisson froide le matin à jeun déclenche un réflexe gastro-intestinal qui favorise un bon transit. En revanche, il ne faut pas boire brûlant, cela incite à ingérer de l'air, propice au gonflement. De même, limitez les boissons gazeuses ainsi que les chewing-gums.

Bien cuire les aliments permet que l'amidon des sucres lents ne développe pas de gaz carbonique. Néanmoins, évitez les légumes tels que choux, navets, oignons, artichauts et légumes secs, trop carminatifs (producteurs de gaz). À l'inverse, pour favoriser la digestion, optez pour une salade verte, des feuilles de menthe ou des graines de fenouil en fin de repas.

Enfin, soignez la flore intestinale afin de préserver les quatre cents familles de bactéries qui y nichent et contribuent au bon fonctionnement de l'intestin. Pour cela, consommez des laitages, notamment ceux qui sont fermentés (yaourts), naturellement riches en micro-organismes vivants (probiotiques).

3 RÉACTIONS À L'ARTICLE
Lundi 06 juin 2011
j'ai beau manger plus qu'il

j'ai beau manger plus qu'il ne faut de fruits et legumes variés rien n'y fait,car contre le chocolat ,les bons fromages me font du bien car evacuent le stress

Par katia Jeudi 25 décembre 2008
oui je crois sincerement que le ventre est une éponge à émotions...par contre les antidépresseurs j'y crois beaucoup moins, je pense qu'il faut traiter le problème à la base par la thérapie comme il est precisé... savoir mettre fin à des problèmes qui nous blessent psycho et qui font que ça se porte sur le ventre.les antidépresseurs ne soignent pas le probleme à la base.
Par B.L. Mardi 23 septembre 2008
Vous oubliez de dire qu'il est hautement recommandé, le soir, de ne pas aller se coucher en pleine digestion...
Votre pseudonyme apparaîtra en signature de votre réaction.
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.


Règles de conduite

  • Tous les propos contraires à la Loi sont proscrits.
  • La publicité commerciale n'est pas autorisée.
  • En réagissant à cet article, vous autorisez la publication en ligne de votre contribution.
  • Une orthographe et une mise en page soignées facilitent la lecture : évitez majuscules et abréviations, pensez aux accents.
* Champ obligatoire