10 règles pour commencer un régime

10 règles pour commencer un régime

Se mettre au régime n'est pas si simple. Avant tout, il est nécessaire de faire un bilan sur son poids et sa façon de s'alimenter puis de réapprendre à manger sainement. Conseils.

Avant un régime, faites le bilan

Avant de démarrer un régime, il est important d'observer son corps, ses déséquilibres alimentaires et d'adopter les mesures les plus adaptées. Pour ce faire, la tenue d'un 'carnet de bord' est très précieuse.

Il s'agit de noter tout ce que l'on consomme dans la journée, à quel moment, et avec quel niveau de faim de 1 à 4. Très vite, on s'aperçoit que l'on mange trop sucré, ou trop gras, ou sans faim. Le diagnostic permet de corriger son comportement sans grande privation au départ.

Poids : ne soyez pas obsessionnel

Il y aura forcément des écarts de temps en temps. Ils n'empêchent pas de maigrir, à condition de reprendre la ligne droite aussitôt après. Ne pas se peser plus d'une fois par semaine et au mieux tous les mois. Rien de tel que d'essayer ses vêtements devant son miroir pour savoir si l'on a fondu.

Mesurez votre poids

Avant de se lancer dans un régime, il faut déterminer un objectif de poids cohérent. C'est-à-dire un poids qui tienne compte de la morphologie, de la répartition entre la masse maigre (muscles, os, organes, eau…), les graisses et le volume d'eau, ainsi que de la façon dont les calories sont brûlées (métabolisme de base).

La mesure de la composition corporelle par impédancemétrie bioélectrique est un élément fiable, simple et indolore. L'examen se pratique sur un divan : le patient est relié au matériel par 4 électrodes (2 au poignet droit, 2 à la cheville) et un câble électrique faisant le relais ordinateur-électrodes. Le résultat détermine un objectif de poids en fonction d'une normalité qui est de 17 à 20 % du poids total de masse grasse chez l'homme, et 20 à 25 chez la femme.

Exemples : un homme de 50 ans pesant 72 kg, mesurant 1,80 m n'a rien à perdre quand il a 58 kg de masse maigre (dont 12 d'eau) et 14 de masse grasse. Une femme de 54 ans qui pèse 72 kg et mesure 1,63 m, dont le poids en masse maigre est de 48 kg et de 24 en masse grasse, devra perdre 10 kg.

Apprenez à gérer les moments à risques

Vers 18 heures, difficile de ne pas se jeter sur le réfrigérateur ! À cet instant que l'on sait particulièrement sensible, deux solutions : trouver une autre occupation (gym, course, relaxation, etc.) ou prévoir des aliments non caloriques.

Reprenez le chemin du marché

Délaissez les pièges et tentations des grandes surfaces. Remplir son frigo avec des fruits, des légumes, des produits frais sur lesquels on pourra se jeter sans remords en cas de fringale. Se rappeler qu'auparavant on se dirigeait vers le placard bourré de gâteaux, chocolat et cacahuètes trop riches, ou de produits allégés faussement sécurisants.

Équipez-vous d'ustensiles de cuisine adaptés

Pour économiser les graisses, privilégiez les ustensiles suivants : poêle antiadhésive, micro-ondes, matériel nécessaire pour cuire à la vapeur ou en papillotes.

À table, ouvrez l'éventail de ses goûts

Variez les saveurs, oser les épices et les alliances moins habituelles (salé-sucré, acide-amer, doux-pimenté).

Mangez 4 fois par jour

Alimentez-vous 4 fois par jour : matin, midi, goûter et soir. Une meilleure répartition des apports alimentaires sur la journée évite les compulsions irraisonnées.

Réduisez votre ration de 20 à 40 %

Si l'on consomme habituellement 2 500 calories, une alimentation située entre 2000 et 1 500 aboutira à une perte de poids. Plusieurs possibilités : réduire le nombre de plats du repas, sélectionner des plats légers en valeur calorique, ne se servir qu'une fois, laisser le tiers ou la moitié de son assiette. À savoir : un ou deux très gros repas peuvent annuler tous les efforts de la semaine !

Mangez lentement, en sa-vou-rant

L'impression de satiété parvient au cerveau 10 à 15 minutes après le début du repas. S'imprégner des saveurs et poser sa fourchette toutes les trois bouchées.

Buvez régulièrement

Souvent on mange alors que l'organisme a soif…

Petits trucs pour perdre du poids

  • Réduisez le fromage, qui entraîne pain et vin.
  • Évitez cerises et raisin, très caloriques.
  • Ne reprenez pas d'un plat.
  • Ne dites pas que vous êtes au régime, trouvez une autre excuse plausible.
  • Forcez sur les crudités.
  • Limitez le sel.
  • Ne vous privez pas de dessert, mais dans vos recettes remplacez le sucre
  • par l'aspartam, faites des tartes fines en "tirant" la pâte.
  • Choisissez : dessert ou fromage, vin ou dessert.
  • Équipez-vous d'ustensiles de cuisine adaptés : poêle antiadhésive, cuit-vapeur.
  • Attachez la plus grande importance à vos achats : supprimez les tentations, et ne soyez jamais pris au dépourvu, en ayant, par exemple, quelques plats surgelés diététiques en réserve.

Autre article : Quel est votre poids idéal ?

7 RÉACTIONS À L'ARTICLE
Par chauve85 Jeudi 22 mars 2012
gros

Moi,soit je suis au chomage,soit je travaille.Mais la nourriture coute tellement chère,que je suis obligé de me nourrir qu'avec des trucs gras,sucrés,le moins cher.Donc,je suis gros!

Par Bouffy Jeudi 04 juin 2009
bahhh les légumes les cochons ne maigrissent pas avec !! l'aspartame donne la diarrhée et c'est pas bon au gout.
Me voila diabétique, j'ai perdu 10 kgs (sans régime) maintenant tout sans sucre et mon poids ne change pas.
Déroxat m'avait rendue boulimique j'ai pris 40 kgs en peu de temps et mon portefeuilles maigrissait
Par dominique Lundi 04 mai 2009
je recommande plutôt la poêle inox sans revêtement teflon cancérogène quand c'est rayé ou usé.
La cuisson à l'étouffée, ou au diable est excellent : cuire lentement à basse température permet de conserver les saveurs. Utiliser les épices, en les faisant revenir avec un peu d'huile, et en faisant chauffer les légumes comme au wok.
Par nanou Mardi 28 avril 2009
Tout à fait d'accord avec soph1779 : c'est une honte de recommander la consommation d'aspartame à présent que tout le monde devrait savoir que c'est nocif ! J'ai également tout jeté. Je sucre au sucre de canne et tout doucement je me suis habituée à sucrer, comme à saler de moins en moins. Je vous jure que c'est facile et.... bien meilleur !!!
Par soph1779 Jeudi 30 octobre 2008
Merci pour ces conseils mais à votre place je me renseignerais avant de consommer de l'aspartame. C'est sur on ne le crie pas à tout va car cela représente un énorme marché mais il semblerait que ça soit très néfaste pour la santé et notammanent le cerveau. Moi, ancienne grosse consommatrice, j'ai tout jeté. A vous de voir...
Votre pseudonyme apparaîtra en signature de votre réaction.
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.


Règles de conduite

  • Tous les propos contraires à la Loi sont proscrits.
  • La publicité commerciale n'est pas autorisée.
  • En réagissant à cet article, vous autorisez la publication en ligne de votre contribution.
  • Une orthographe et une mise en page soignées facilitent la lecture : évitez majuscules et abréviations, pensez aux accents.
* Champ obligatoire