Guérir la maniaco-dépression

Page 1 / 3
Guérir la maniaco-dépression

En France, on dénombre environ 600 000 patients maniaco-dépressifs. Une prise en charge plus précoce permettrait de mieux la soigner cette maladie.

Caractérisée par des périodes de dépression puis d'euphorie entrecoupées de phases normales, la psychose maniaco-dépressive, ou trouble bipolaire, est une affection de l'humeur qui survient généralement entre 25 et 29 ans, à la suite d'un événement professionnel ou familial stressant.

Les épisodes dépressifs peuvent durer plusieurs mois (parfois plusieurs années), se traduire par une accablante tristesse, une baisse d'énergie, des troubles du sommeil, de l'appétit, de la mémoire et de la concentration.

Risque de suicide

"Surtout, le sujet se sent authentiquement incurable et ne parvient pas à envisager une amélioration de son état. Il perçoit son passé comme un échec, le présent lui est intolérable et l'avenir lui paraît tragique", indique le Dr Sami-Paul Tawil, auteur du livre "Le miroir de Janus" (éditions Robert Laffont, collection Réponses).

Pour ce psychiatre-psychothérapeute responsable depuis plus de vingt ans d'une unité d'hospitalisation à l'hôpital Saint-Antoine à Paris, c'est la voie ouverte au suicide, le danger majeur de la maladie maniaco-dépressive. Le risque est trente fois supérieur à celui de la population générale.

Risque "euphorique"

Pendant la phase maniaque, le sujet se sent mieux et devient excessivement euphorique. Il ne dort plus et déborde d'initiatives. Plongé dans son univers optimiste, il sous-estime les difficultés de la réalité et surestime ses capacités, ce qui le conduit souvent à se mettre en danger (conduite à vitesse élevée, pratiques sexuelles à risque, dépenses financières inconsidérées…).

Article actualisé le 9 novembre 2006
2 RÉACTIONS À L'ARTICLE
Vendredi 15 avril 2011
Je crois que mon amour arrivera à vaincre la maladie

mon amour est MD je suis depuis six anx avec elle c'est tres dur a vivre elle est de nouveau en hp apres une grave crise je la pleure esperant qu elle redevienne "normale" mais malgre tout je sais que je l'aime et je crois que mon amour arrivera a vaincre la maladie peut etre que je reve mais au moins j y crois apres tout que me reste t il?

Par dominique Lundi 14 avril 2008
je recent et mon amie que j ai perdu depuis quelque semaine ma dis les meme choses de cet article et je constate que c est vrai .j ai peur de se premier pas. que doige faire
Votre pseudonyme apparaîtra en signature de votre réaction.
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.


Règles de conduite

  • Tous les propos contraires à la Loi sont proscrits.
  • La publicité commerciale n'est pas autorisée.
  • En réagissant à cet article, vous autorisez la publication en ligne de votre contribution.
  • Une orthographe et une mise en page soignées facilitent la lecture : évitez majuscules et abréviations, pensez aux accents.
* Champ obligatoire