Cet été, échappez à l'allergie solaire !

Page 1 / 3
Cet été, échappez à l'allergie solaire !

L'an dernier, vos vacances ont été gâchées par une éruption de petits boutons dès la première exposition au soleil. Vous craignez de les voir réapparaître cette année ? Voici quelques précautions à prendre pour éviter ce désagrément.

De plus en plus d'hommes et de femmes fuient le soleil : il provoque parfois une éruption de boutons ou de taches rouges qui les démangent.

Il s'agit d'une allergie solaire bien connue des dermatologues, la lucite estivale bénigne, qui ressemble parfois à de l'urticaire. Et même si elle est sans danger, elle empoisonne les vacances de nombreux "imprudents".

Allergie solaire : surtout les femmes

La lucite estivale bénigne touche principalement les femmes entre 15 et 35 ans. Le premier épisode survient le deuxième ou le troisième jour des vacances d'été, après une exposition au soleil intense et prolongée.

Cette allergie solaire saisonnière se manifeste tout d'abord au niveau du décolleté. L'éruption dure cinq à six jours, puis disparaît spontanément, à condition de rester à l'ombre.

Évitez les expositions solaires intenses et prolongées

Depuis quelques années, les spécialistes ont observé une réelle augmentation de ces lucites. Une hausse qu'une partie d'entre eux attribue à l'usage de produits antisolaires. En effet, les gens qui appliquent des crèmes solaires à indice de protection élevé s'exposent plus longtemps sans crainte d'attraper des coups de soleil.

Les coups de soleil sont le fait des ultraviolets B, les UVB. Mais si les crèmes solaires à indice de protection élevé filtrent 99 % de ces UVB, ils ne filtrent que partiellement les UVA, seuls responsables de la lucite estivale. Cette surexposition serait une des explications de l'augmentation des cas de lucite.

17 RÉACTIONS À L'ARTICLE
Par 1buges45 Samedi 01 août 2009
Bonjour à toutes et tous,
je suis concerné par la Lucite depuis une dizaine d'années, ce qui me convient c'est la protection maxi par crème solaire, mais gare aux endroits oubliés car la sentance est rapide et les boutons viennent vitesse grand V (picotements), j'ai réussis à avoir 2 médicaments miracle (dans mon cas) une pommade Sédermyl 0,75% et Zyrtecset 10mg en comprimés et ceci pendant 3 jours. Dans mon cas, c'est radical, plus de brûlure ni démangeaison, et je poursuis mon exposition solaire avec l'anti-solaire crème indice max sans soucis avec renouvellement toutes les 2 heures.
Espérant que mon témoignage servira et aidera certain et certaine d'entre-vous.
Par MAG Vendredi 26 juin 2009
Bonjour,
J'ai 58 ans et depuis trois ans j'ai une éruption, mon généraliste doute que ce soit du au soleil, il m'a envoyé voir un dermato, qui lui me dit que j'ai fait une allergie au soleil. J'en doute un peu car je me pose la question ? Depuis l'âge de deux ans je vis à Toulon et "la bronzette" je connais. Même lors de la première éruption en aoît 2006 j'étais bien bronzée et du coup je pose la question peut développer une allergie au soleil biendes années plus tard ?
Si une personne peut me répondre, je lui en serais reconnaissante.
Par cliio Mercredi 03 juin 2009
bonjour!
Moi je suis dans le mm cas que vous, je souffre d'allergies sur le décolleté, le visage et parfois le dos !
Cette année je vais commencer u traitement homéopathique que mon père m'a prescrit. CEST:
- rayons uv
- Histaminuim
essayer et vous verrez comme moi sil y a enfin un résultat satisfaisant pour passer de bonnes vacances sans se gratter :) !
A bientot !!!
Par moni Lundi 25 août 2008
cette année encore,apres avoir mis de l huile solaire le 7ème jour de mes vacances,j ai eu une éruption de tout petits boutons sur les bras qui chauffaient tres fort au soleil et qui me démangeaient...et,une fois que j ai remis de la crème,plus rien soit c est l'huile,soit je ne sait pas c est des lucites ??? j avais eu ça deja aux genou ,sur les bras... est ce ça alors ??
Par enigma Samedi 23 août 2008
Bonjour,
je souffre de lucite depuis plusieurs années. Malgré les traitements préventifs,(oxebio) la protection solaire indice 50, la crème à base de cortisone et les expositions à des heures appropriées.....rien n'y fait, je n'y échappe jamais!!
est-ce que cette allergie peut disparaître un jour afin que les vacances soient plus sereines?
Votre pseudonyme apparaîtra en signature de votre réaction.
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.


Règles de conduite

  • Tous les propos contraires à la Loi sont proscrits.
  • La publicité commerciale n'est pas autorisée.
  • En réagissant à cet article, vous autorisez la publication en ligne de votre contribution.
  • Une orthographe et une mise en page soignées facilitent la lecture : évitez majuscules et abréviations, pensez aux accents.
* Champ obligatoire