Amygdales : une opération bénigne

Page 1 / 4
Amygdales : une opération bénigne

Fréquemment pratiquée sur les enfants il y a trente ans, l'ablation des amygdales, aujourd'hui plus rare, reste indiquée dans certains cas précis.

Les amygdales se développent dès la naissance. Ces tissus ganglionnaires, dits lymphoïdes, ont une mission précise : capter, via de petits trous appelés cryptes, les virus et bactéries venus de l'extérieur.

Leur "identité" est alors enregistrée dans la mémoire du système immunitaire, qui saura les reconnaître et réagir efficacement lors d'une exposition future en produisant des anticorps pour les détruire. Les amygdales atteignent leur maximum de volume vers l'âge de 6 ans, puis diminuent à partir de la puberté, une fois leur mission accomplie.

Cependant, il arrive que ces barrières naturelles deviennent une réserve de germes et qu'elles fassent office non plus de filtre, mais de foyer infectieux.

Les angines à répétition, une indication majeure

Douleur, fond de gorge rouge ou blanc, fièvre et réactions ganglionnaires : à partir de cinq angines par an chez les enfants, ou de trois par an depuis trois ans chez les enfants et les adultes, l'ablation des amygdales doit être envisagée.

Peu importe que les angines soient d'origine virale ou bactérienne, ce qui est à prendre en compte, c'est la répétition. Nombre d'interventions se font vers 3 à 4 ans.

Autre symptôme : l'inflammation permanente

Il arrive aussi que les symptômes de l'angine se manifestent de manière atténuée, mais constante : les amygdales sont légèrement rouges et douloureuses, la fièvre peu élevée, les ganglions plus petits que dans l'angine classique, et l'on peut voir des dépôts blanchâtres (caséum) sourdre au niveau des cryptes, d'où une mauvaise haleine.

Tout comme les angines à répétition, cette inflammation permanente des amygdales, appelée "amygdalite cryptique chronique", constitue un foyer infectieux qui nécessite une intervention chirurgicale.

27 RÉACTIONS À L'ARTICLE
Par Anaxy Samedi 17 janvier 2015
J'ai une hypertrophie des amygdales, je suis terrifiée à l'idée de me faire opérer

Bonjour à tous, j'ai 21 ans et j'ai une hypertrophie des amygdales. Je suis terrifiée à l'idée de me faire opérer. Est-ce que la douleur après l'opération est presque semblable à une angine aïgue? J'ai vraiment besoin de tout savoir afin de me préparer mentalement! Bon courage à tous ceux qui sont dans mon cas ainsi qu'à ceux qui y sont passés récemment! :) :) :)

Par leksart Mercredi 19 novembre 2014
j'ai terriblement peur

Bonsoir.
Je lis vos témoignages. Mon fils de 3 ans soit se faire opérer des amygdales car elles sont énormes et l'empêchent de respirer normalement apnée la nuit etc.. Mais.la.je viens de lire le témoignage de votre fille et je suis en.pleur. Je ne sais plus quoi faire.

Par ilaria Lundi 03 novembre 2014
J'ai peur de ne plus arriver à prononcer correctement les mots françaises.

Bonjour à tous, j'ai 20 ans et ça fait 4 jours qu'ils m'ont enlevés les amygdales. Mon histoire est presque la même : je souffre beaucoup, surtout le soir et le matin, j'arrive à avaler mais seulement grâces aux medicaments. J' écris ici pour exprimer mon doute. Je suis italienne et en tant qu'étudiante de traduction er intérpretariat, je suis très préoccupée parce que après l'opération je n'arrive plus à prononcer la r roulée ( la r typiquememt française) . J'ai menée une petite recherche sur internet à propos de ça mais je ne trouve aucune reponse satisfaisante..d'ici ma décisiom d'écrire dans un forum français.. aidez-moi s'il vous plaît.. je suis très découragée et j'ai peur de ne plus arriver à prononcer correctement les mots françaises. Merci à ce qui me donnera son opinion

Par Joo67 Lundi 22 septembre 2014
Je me suis fait enlever les amygdales jeudi matin

J'ai 23 ans , je me suis fait enlever les amygdales jeudi matin , tout s'est bien passé! Je suis retournée en chambre avec la pompe à morphine qui m'a beaucoup soulagée mais dans la nuit ma perfusion s'est bouchée et on a du me l'enlever ... 1 gr efferalgan pour la nuit ... Pas cool. J'ai eu mal mais il n'y avait pas de médecin pour autoriser les infirmières a me donner autre chose. J1 sous antibiotiques pour 6 jours encore, cortisone pour éviter d'avoir trop mal pendant jours et efferalgan codéiné . Dur dur je ne peux pas parler ni manger, je rentre chez moi, je ne peux rien manger, j'ai pris ma codéine et j'ai revis! J'ai pu avaler une glace et boire un peu d'eau j'ai passe la journée a somnolé mais sans grosse douleur. J2 la nuit fut courte, la douleur ma réveiller j'ai pris ma codéine et j'ai continué ma nuit , je suis aller voir mon médecin généraliste pour revoir le traitement antalgique qui n était pas assez efficace , je suis passée à 6 efferalgan 500/ jour avec 3 ampoules d'acupan si besoin, le pied ! Je peux reparler et manger des petites quantités de soupes. Une grosse partie de ma plaie s'est détachée... Super désagréable mais le fond de ma gorge est plus clean maintenant, ça avance déjà bien . J3 j'ai passe une nuit de 8h, ça roule bien :) le matin est toujours un peu dur, des poches de glaces et la codeine me soulage! Je mange peu j'ai déjà perdu 3 kg, je n'ai Tjs pas eu de selles mais bon avec ce que je mange c'est pas étonnant non plus , je suis un peu dans le gaz l'aprem , la fatigue refait surface mais le soir je parle sans soucis, je peux manger un peu de trucs consistants en faisant bien attention de bien maCher sans abuser, je voudrais pas risquer une hémorragie... J4 ça va mieux , je prend mon petit déjeuner yaourt compote plus rapidement qu'avant mais en milieu de matinée grosse sensation de malaise je pense que j'étais en hypoglycémie ... Après une boule de glace ça allait mieux ... Je ressors un peu en faisant attention parce que j'ai pas beaucoup d énergie, je me sens bien sans trop de douleur sauf lors du repas, mais je parle normalement. J'ai encore pas mal de fibrine au fond de la gorge, l haleine est horrible mais il ne me reste plus qu'à prendre mon mal en patience ... Voilà mon témoignage pour ceux que ça pourra aider :)

Par tite belge Vendredi 20 juin 2014
Mon amygdalectomie, j'en ai marreeeeeeeee

Hello, merci à tous pour vos témoignages, ça m'aide à tenir le coup de lire vos expériences. Mylou, j'espère que ta fille est complètement remise j'en avais les larmes aux yeux à imaginer ce que vous avez du vivre!
Perso j'en suis au J-5 et hier c'était clairement le pire jour jusqu'à présent, j'aurais aimé pouvoir prendre un somnifère et me réveiller dans 10jours. Eh oui mon médecin ne m'a pas prescrit d'anti-douleurs qui font dormir (pas de codeïne), pourtant j'en rêverais. Le temps passerait plus vite.
Mon gros prob c'est que je vomis plusieurs fois par jour depuis le premier jour, et donc les anti-douleurs n'ont pas toujours le temps de faire effet. Au niveau nourriture c'est pas trop ça, je rêvais d'un bon spaghet carbonara donc je me suis dis allé essayons, et la GROSSE déception, ça avait un goût dégueulasse! Eh ouais il semble que le goût dégueu que j'ai dans la bouche depuis l'opération ne me permette pas de profiter de la nourriture pour le moment... :(
A toute

Votre pseudonyme apparaîtra en signature de votre réaction.
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.


Règles de conduite

  • Tous les propos contraires à la Loi sont proscrits.
  • La publicité commerciale n'est pas autorisée.
  • En réagissant à cet article, vous autorisez la publication en ligne de votre contribution.
  • Une orthographe et une mise en page soignées facilitent la lecture : évitez majuscules et abréviations, pensez aux accents.
* Champ obligatoire