Amygdales : une opération bénigne

Page 1 / 4
Amygdales : une opération bénigne

Fréquemment pratiquée sur les enfants il y a trente ans, l'ablation des amygdales, aujourd'hui plus rare, reste indiquée dans certains cas précis.

Les amygdales se développent dès la naissance. Ces tissus ganglionnaires, dits lymphoïdes, ont une mission précise : capter, via de petits trous appelés cryptes, les virus et bactéries venus de l'extérieur.

Leur "identité" est alors enregistrée dans la mémoire du système immunitaire, qui saura les reconnaître et réagir efficacement lors d'une exposition future en produisant des anticorps pour les détruire. Les amygdales atteignent leur maximum de volume vers l'âge de 6 ans, puis diminuent à partir de la puberté, une fois leur mission accomplie.

Cependant, il arrive que ces barrières naturelles deviennent une réserve de germes et qu'elles fassent office non plus de filtre, mais de foyer infectieux.

Les angines à répétition, une indication majeure

Douleur, fond de gorge rouge ou blanc, fièvre et réactions ganglionnaires : à partir de cinq angines par an chez les enfants, ou de trois par an depuis trois ans chez les enfants et les adultes, l'ablation des amygdales doit être envisagée.

Peu importe que les angines soient d'origine virale ou bactérienne, ce qui est à prendre en compte, c'est la répétition. Nombre d'interventions se font vers 3 à 4 ans.

Autre symptôme : l'inflammation permanente

Il arrive aussi que les symptômes de l'angine se manifestent de manière atténuée, mais constante : les amygdales sont légèrement rouges et douloureuses, la fièvre peu élevée, les ganglions plus petits que dans l'angine classique, et l'on peut voir des dépôts blanchâtres (caséum) sourdre au niveau des cryptes, d'où une mauvaise haleine.

Tout comme les angines à répétition, cette inflammation permanente des amygdales, appelée "amygdalite cryptique chronique", constitue un foyer infectieux qui nécessite une intervention chirurgicale.

23 RÉACTIONS À L'ARTICLE
Par tite belge Vendredi 20 juin 2014
Mon amygdalectomie, j'en ai marreeeeeeeee

Hello, merci à tous pour vos témoignages, ça m'aide à tenir le coup de lire vos expériences. Mylou, j'espère que ta fille est complètement remise j'en avais les larmes aux yeux à imaginer ce que vous avez du vivre!
Perso j'en suis au J-5 et hier c'était clairement le pire jour jusqu'à présent, j'aurais aimé pouvoir prendre un somnifère et me réveiller dans 10jours. Eh oui mon médecin ne m'a pas prescrit d'anti-douleurs qui font dormir (pas de codeïne), pourtant j'en rêverais. Le temps passerait plus vite.
Mon gros prob c'est que je vomis plusieurs fois par jour depuis le premier jour, et donc les anti-douleurs n'ont pas toujours le temps de faire effet. Au niveau nourriture c'est pas trop ça, je rêvais d'un bon spaghet carbonara donc je me suis dis allé essayons, et la GROSSE déception, ça avait un goût dégueulasse! Eh ouais il semble que le goût dégueu que j'ai dans la bouche depuis l'opération ne me permette pas de profiter de la nourriture pour le moment... :(
A toute

Par Mylou Vendredi 30 mai 2014
Ma fille de 3 ans a dû se faire enlever les amygdales

Le 28 avril dernier, ma fille de 3 ans a dû se faire enlever les amygdales. Après une grosse evaluation pour un retard grave de langage, tous les médeci s étaient d'accord: abbalations de ses amygdales-à-soucis et ses végétations. AyNt eut moi-même cette chirurgie quand j'avais 16 ans, je ne voilais pas qu'elle soit opéré. Et ce, sans compter toutes les histoires d'horreurs, qui, malheureusement, existent. J'ai versé quelques larmes et j'ai souhaité que tout ce passe bien. L'opération s'est bien déroulé, le réveil aussi. Le Dr. Lui avait prescrit de la morphine, mais nous lui en avons seulement donné le premier soir , les "popsicles" avaient davantage la cote!. Nous avons fait dodo avec elle pendant la première semaine. Mais 9 jours plus tard, le 7 mai, ma fille se réveille en pleurs. Je suis une extra-hyper-over-hystérique-mère-poule, alors ça n'a pris que 2 minutes et son papa et moi étions debout. Mais OH surprise.. Du sang! Qui coulait de son nez et de sa bouche, mais qui était tout de même assez clair. Mon mari est militaire, il démarre au quart de tour, en 5 minutes il était déja avec elle à l'urgence. Ce n'était pas l'hopital où nous l'avions fait opérer et il n'y a pas de médecin-spécialistes, sauf que, le médecin de garde à téléphoné son orl et il a préféré que la fille passe la nuit sous observartion. Le diagnoatique: probablement un petit caillot, car à son arrivée à l'hosto, elle ne saignait plus. Nous étions quitte pour une bonne frousse! À 5h du matin, mon amoureux, incapable de dormir , demande au médecin de l'urgence s'ils peuvent retourner à la maison. Donc, la journée se passe bien: bien mangé, de bonne humeur, jouer dehors avec sa grande soeur et moi...vers 22h, instinct maternelle ( et la mienne est malsaine je vous dis) je vais la voir dans son lit je la caresse assez fort pour qu'elle se réveille. Elle se retourne et je remarque qu'elle fait une drôle de tête.. Je sors de sa chambre en n'aimant pas ça, et dans la seconde qui suit, mon bébé sors de la chambre et se dirige aux toilettes, où elle tente de dérouler le papier de toilette pour vracher dedans.. Et je VOIS alors... Ma fille est en hémorragje! Rien a voir avec le soir d'avant. Je cris a papa de téléphoner l'ambulan ce, elle se vide littéralement de son sang. En 4 minutes elle était déjà habillé et assise dans la voiture. Elle a remplie, en 4 mi utes, un papier essuie-tout de sang. A son arrivée à l'hopital, elle s'est mise a vomir son sang . Moi j'étais resté a la maison, ma grande dormait. A22h15 mon chum m'apelle et me dis ce toutes mères ne devraient jamais entendre : chéri... J'ai peur qu'elle ne passe pas au travers. .... Elle devait être transfêré d'urgence au gros centre hospitalier de la ville d'a côté, mais elle ont eut du mal a la stabiliser. Un médecin a dû aller avec elle dans l'ambulance, un médecin qui était en congé par dessus le marché, car on craignait devoir la réanimer. Je suis allée les rejoindre, et oufff.. Ma fille est rousse, dons elle est pÀle.. Mais là.. Non,, elle était transparente.. A la salle de stab, le médecin m'a prise dans ses bras, l'inhalothérApeute et une infirmière aussi. Le médecin qui était avec dans l'ambu, avait les yeux dans l'eau et ne comprenait pas, elle, qui, le matin même quand il lui a signé son congé, semblait en pleine forme. Elle s'est fait réopérer d'urgence. Après 10 jpurs, c'est trés très rare qu'une telle chose arrive. Malheureusement, mon chum ayant quitté l'hopitL trop tot le matin, il n'a pas recu les consignes de l'orl qui étaient: on recommence la diète molle et froide, et on reste tranquille. La plaie du coté gauche s'étAit rouverte et en dessous, une grosse veine s'y trouvait. Elle a passé 2 jours aux soins intensifs et a recu un litre de sang! Nous avons eut la frousse de notre vie! Mais ce qui lui a sauvé la vie, c'est notre temps de réaction. Si nous avions attendus, ce soir-là, des ailes lui auraient poussés dans le dos. Si vous faites opérer vos touts petits, au moindre saignement vous partez à l'hopitAl. Dans notre cas, l'ambulancier nous a dit qu'heureusement nous ne les avions pas Appelé, car parfois le délai peut aller jusqu'a 15-20 minutes et on nous a confirmé qu'elle serait décédée avant qu'ils soient là. Soyez vigilants!

Par droopy 775 Lundi 03 mars 2014
Un conseil, enlever vos amygdales étant petit, ça fait beaucoup moins mal.

Je me suis fait opérée des amygdales le Jeudi 27 février, cela fait 4 jours, au début sa c'est très bien passer au réveil un peu mal mais avec le Valtran et l'antibiotique reçu par l'ORL ça devait aller à part qu'on est un peu dans le gaz. Le soir même, en rentrant chez moi la douleur était supportable; je me suis dit: "Ben ça va encore!!!" Maintenant, je peux vous dire que je souffre depuis 2 jours, j'ai tout qui brûle dans ma gorge ainsi que ma langue même la nuit. Je n'en dors pas. Je n'arrive même pas à manger tous ce qui est froid même tiède (ça brûle) j' ai été voir mon médecin traitant et ma dit que la cicatrice est belle. Niveau alimentation j'en ai marre même écoeurée de boire des liquides. J'ai envie de manger une bonne tartines, mais je ne peux pas. L'eau légèrement sucrée me calme. Chaque fois que j'avale sa me fait mal y'a des jour ou ils m'arrivent de ne rien avaler a part de l'eau pour prendre les médicaments. Regime forcer, j'ai déjà perdu 3 kg sur 3 jours. Un conseil, enlever vos amygdales étant petit, ça fait beaucoup moins mal. JE CONFIRME!!!! J'aimerais savoir si c'est normal d'avoir ce genre de maux et de brûlure?

Par Amygdales Mercredi 19 février 2014
Amygdales

Je me suis fait operer des amygdales vendredi 14 fevrier cela fait 5 jour,au debut sa c'est tres bien passer au reveil un peu mal mais avec la morphine et les medicament sa aller le lendemain en rentrant chez moi je peut vous dire que je souffre et jusqu'a maintenan je vien de voir le docteur qui m'a operer et ma di que c'est entrain de se sicatriser et qu'il et interdi de fumer. Niveau alimentation je suis ecoeurer des liquides froi meme l'eau j'ai du mal a le boir chaque foi que j'avale sa me fait mal y'a des jour ou ils m'arrivent de ne rien avaler apar de l'eau pour prendre les medicament sa fait un regime forser mais bon j'ai 18an et je vous le conseille de les enlever une foi petit c mieux....

Par Yassir Lundi 31 décembre 2012
bonjour, j'ai 22 ans, et sa

bonjour,
j'ai 22 ans, et sa fai 3 jrs que je me ss fai opéré les amydales,
l'opération s'est bien passée, je ss rentré chez moi le lendemain, les 2 premiers jrs j'avais pas du tout mal et j'arrivai à parler normalement, mais là le 3em jours je commence à avoir un peu mal mais avec les antidouleur sava,
coté nouriture, je mange des glace, Yaourt, et aujourd8 je me ss fai des pates et je commence à manger un peu de pain,....

Votre pseudonyme apparaîtra en signature de votre réaction.
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.


Règles de conduite

  • Tous les propos contraires à la Loi sont proscrits.
  • La publicité commerciale n'est pas autorisée.
  • En réagissant à cet article, vous autorisez la publication en ligne de votre contribution.
  • Une orthographe et une mise en page soignées facilitent la lecture : évitez majuscules et abréviations, pensez aux accents.
* Champ obligatoire