Quand un enfant est persécuté par ses camarades

Page 1 / 3
Quand un enfant est persécuté par ses camarades

Il ne fait pas bon être le souffre-douleur des petites pestes des cours d’école. Aux parents de donner à leurs enfants les moyens de se défendre.

Intimidation ou exclusion, ces brimades d’un autre registre que celui des agressions violentes sont néanmoins des épreuves au quotidien.

Un risque d'exclusion

En primaire, Lucile se souvient d’avoir été le souffre-douleur de ses camarades. Rêveuse, décalée, elle provoquait les sarcasmes des autres filles : "La force du groupe était telle que si l’une était surprise en train de me parler, elle risquait à son tour l’exclusion."

Depuis le leader de la cour de récréation auquel il faut faire allégeance jusqu’à ces bandes de filles qui font la pluie et le beau temps, la vie est dure pour ceux qui sont rejetés par le groupe.

Quand sa fille Juliette a commencé à s’enfermer dans sa chambre sans dire un mot, sa mère a enquêté : "Nouvelle dans sa classe de 4e, Juliette s’est retrouvée au milieu de pimbêches qui faisaient la loi. À la cantine, quand elle posait son plateau, les autres quittaient la table ou s’arrêtaient au milieu d’une phrase en lui adressant des sourires contraints. Des marques d’humiliation qui ont fini par la miner."

Phénomène de société, celles que l’on nomme "les pestes" commencent à faire parler d’elles. Ces préadolescentes fascinées par l’apparence distribuent bons et mauvais points. 

28 RÉACTIONS À L'ARTICLE
Par Bea57050 Jeudi 05 mars 2015
A l'aide je suis perdu !!

Voila jaimerais être aider pour mon fils , jai trois garçons mais des soucis avec mon 2 eme c est enfant qui depuis le ce1 a des problemes et se revolte contre et sonbeau pere . Les devoirs un combat permanent et malgré mes demandes de redoublement le primaire n'a jamais voulu . Ensuite sptembre 2014 mon fils est rentré en 6 e ecole prive pour lui donner un suivi plus soutenu et la catastrophe note pas bonne , les devoirs un combat , il ne prend note des cours et ni des devoirs . J'ai appris par une maman que mon fils etait victime d arcelement car il s apelle karim et on appel dans les couloir en classe karim la victine , les bascket de sport dans la poubelle enfin bref j ai contacte avec l établissements et mon dit qu il vont le surveiller !!! Ensuite je l ai parlé pour se confit se sui ne va pas mais pour lui tout va bien . Ils est suivi par la cmpp de metz avec une psy elle ma dit qu'il fait une depression , le seule probleme que rien ne s arrange car maintenant il devenu insolent en classe , les profs l'ont en grippe car il ne fait pkus rien !!! Quand je lui demande si a l ecole ca va il me repond que oui mais moi je sais que quelque chose ne va mais il ne dit rien !!! Aujourd'hui ont n'est a 25 mots dans sont carnet de liaison et hier une maman de l ecole ma appele pour me dire que karim se fesait insulté , mais pour lui il ni rien eu !!! En pkus il pense se qu il insulte il pense que ses potes ! Help a l aide perdu car a la maison c est tendu car il nous parle comme de la " merde " mon conjoint pete un plomb , moi epilptique c est horrible mon couple est en train de partir en cacahuète et moi au mileu enever contre mon fils et en même temps beaucoup de peine ! Es ce que dois le changer d établissements en cours d'année ou attendre ? Car pour sptembre il change d établissements !! Merci pour tous les conseils

Par mini kate Mercredi 18 février 2015
Il n'existe qu'une solution. En parler. C'est le plus dur mais c'est aussi l' essentiel.

Retenez une seule chose. En parler au college ou au lycee en moyenne 1 enfant par classe se fait harceler et je ne vous parle pas des taux de suicide! il n existe qu une solution. En parler. Je sais que c est le plus dure mais c est aussi l essentiel. oubliez vos peur de decevoir ou autres et parlez en. Dites tout. Bon courage a vous. Moi, je suis en plein dedans. Kate.

Par Nubyanne Dimanche 15 février 2015
Le mal être

Bonjour,

Tu sais le suicide n'est pas une solution, je sais...c'est beaucoup plus facile à dire qu'à faire, surtout lorsque l'on ne voit plus du tout d'issue possible quant on regarde autour de soi.

Mais ce n'est pas le cas, je suis sûre qu'il existe quelqu'un, une personne vers qui tu pourrais te tourner. Une association  ? Une autre personne de ta famille que ta maman, un(e) ami (e) peut être  ?

Le fait que ces personnes t'insultent, te fassent du mal est une preuve de grande faiblesse de leur part, en général les gens comme cela ont un mal être en eux qu'ils ne peuvent pas gérer d'une part et puis il y a les autres "les moutons " qui ne réfléchissent pas vraiment, c'est humain, l'effet de groupe.

Quoi qu'il en soit je t'assure que tu vaux beaucoup mieux que ces gens là, la vie est ce qu'elle est...il faut faire avec ces coups durs et heureusement il y a des moments de joies et tu peux parfaitement surmontés
les obstacles que tu rencontres, tu en sortiras plus forte.

Essayes donc de te tourner vers la ou les bonnes personnes pour ce que tu traverses.

J'espère que je n'ai pas été trop longue et espère très sincèrement t'avoir apporté une quelconque aide si infime qu'elle soit.

À bientôt.

Nubyanne.

Par katnirane Jeudi 12 février 2015
Je veux me tuer

Bonjour,à tous je suis en 5ème j'ai 12 ans.Ma classe me traite de P***.Elle me déteste tous sa a cause de Lyna.Sa a commencer par des insultes au telephones,sur Facebook ensuite en facetoo face je n'aime pas ça et mes parents surtout ma mère fait de même me traite de trainee,elle m'a dis qu'elle ne m'aimais plus moi je ne veux plus vivre l'autre jour j'ai fait un tentative pour me pendre ca m'a fait mal mais je garde encore les grâce maintenant je sais je vais le faire et sans hésitation bon courage à ceux qui surmonte cette épreuve

Par Une ancienne victime de persécution Lundi 10 novembre 2014
Cette histoire m'a énormément affectée, à tel point que je n'ai plus confiance en moi, que je me méfie de tout le monde.

Nous étions un bon petit groupe de "potes" et tout se passait super bien jusqu'à ce jour,je ne l'ai pas vu venir du tout. Nous étions au self et vous connaissez sans doute ce "jeu" ou le dernier qui a posé son verre sur la table doit aller chercher l'eau. Sans broncher je suis allée chercher la carafe et l'ai remplie d'eau. Au bout d'un moment la carafe fut vidé alors un des garçon m'a demande ou plutôt ordonné d'aller chercher de l'eau. J'ai dit non, et ça ne leur a pas plus. Je me suis défendue en disant que s'ils voulaient de l'eau ils n'avaient qu'à aller en chercher eux même. Ils ont fini par prendre mon verre et se le partager. J'ai donc décidé de partir. Ils m'ont suivi dans la cour en me criant "carafe" "vas nous chercher de l'eau"... J'ai pense que c'était une mauvaise blague et que ça passerai. Le lendemain je m'installe a table et une fille commence me dire des choses du genre "bh alors madame carafe tu ne vas pas chercher l'eau?" "Wouhouh la boniche mon verre est vide"... Je ne me défendais pas, je les laisser dire. Je suis partie et suis aller voir une copine qui était en 4ème. On parlait et un gros groupe de personne est arrivé, c'était mes "amis" si on peut appeler ça des amis.. Ils ont commencer a crier "je demande un c,je demande un a,je demande un r..." Pour former le mot carafe et avaient écrit une lettre sur chaque feuille. Ils ont ensuite criés pleins d'insultes qui m'étaient inaudibles car j'ai fondu en larmes. Le CPE du collège est arrivé les a fait sortir et m'a demande d'aller dans son bureau. Il a voulu que je lui explique l'histoire et m'a demande qu'elle sanction je voulais que les élèves aient. J'ai dit que je ne voulais pas passer pour la balance et donc que je ne voulais pas qu'ils soient sanctionnés. Ça a duré encore deux semaines ou je subissait leurs regards et ils me mettaient tout le monde a dis jusqu'au jour ou je me suis retrouvée toute seule. Mes parents voyaient que ça n'allait pas et j'ai fini par tout leur dire. Un samedi soir, le soir de l'anniversaire de mon père je suis allée sur Facebook et j'ai vu qu'un des garçons avaient mis une photo de lui et son meilleur ami qui était aussi mon ex(il n'était pas dans le même collège). Sur la photo ils faisaient un doigt d'honneur et avaient écrit " dieu nous a donné 5 doigts,celui du milieu est pour toi" avec mon prénom a la fin. J'ai montre la photo a mes parents qui ont appelé les parents de ce garçon suite a ça j'ai reçue des insultes par messages. Je ne voulais plus retourner au collège c'était plus possible. Je me demandais même si ça valait encore le coup de se battre,de vivre. Mes parents m'ont changé de collège. Ils ont essayer de mettre tous les élèves de mon nouveau collège a dos... Encore aujourd'hui ils essayent de m'atteindre. Les gens de mon nouveau collège sont passés au dessus des rumeurs sur moi. Cette histoire m'a énormément affectée,a telle point que je n'ai plus confiance en moi, que je me méfie de tout le monde, je suis devenue très susceptible. Mais cette histoire m'a rendue plus forte dans le sens ou je ne montre plus mes faiblesses et je me défends. Ça me révolte de voir que la persécution touche énormément de jeune et que certains finissent par se suicider. Mais il ne faut pas, il faut rester fort et se battre. Je sais que c'est dur, je crois que pour le comprendre il faut le vivre. Mais sachez que vous n'êtes pas seuls,parlez en ça aide. Et aux personnes qui persécutent, pensez au mal que vous faites et mettez vous a la place des personnes a qui vous faites du mal,c'est horrible. Et ça reste a vie. La persécution doit cesser, et je sais que ce n'est pas avec ce message que ça changera mais j'espère que ça fera réagir quelques personnes quand même..

Votre pseudonyme apparaîtra en signature de votre réaction.
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.


Règles de conduite

  • Tous les propos contraires à la Loi sont proscrits.
  • La publicité commerciale n'est pas autorisée.
  • En réagissant à cet article, vous autorisez la publication en ligne de votre contribution.
  • Une orthographe et une mise en page soignées facilitent la lecture : évitez majuscules et abréviations, pensez aux accents.
* Champ obligatoire