Retraite : une nouvelle réforme inévitable

L’ampleur des déficits prévisibles de l’assurance retraite a conduit le gouvernement à lancer une nouvelle réforme dont les termes sont attendus pour la fin 2013.

La réforme des retraites de 2010, menée par François Fillon, n’ayant pas produit les résultats prévisibles, le financement des retraites pose toujours problème. Le gouvernement a mis en chantier le 27 février une nouvelle réforme afin de combler un déficit – si aucun changement n’est entrepris - estimé à 22 milliards d’euros en 2020.

Il s’agit cette fois ci de proposer une restructuration à long terme à laquelle participeront également les régimes spéciaux de retraite mais ces modifications ne concerneraient pas les nouveaux retraités.

Les salariés et les employeurs seront mis à contribution, et les retraités devraient également être concernés. L’objectif serait de trouver rapidement 3 milliards d’euros grâce à un effort équitablement réparti entre les retraités mais aussi les salariés et les employeurs.

Les petites retraites ne sont pas concernées

Une désindexation serait appliquée sur les retraites les plus importantes. Le montant de ces pensions ne seraient plus revalorisées en fonction de l'inflation. Celai devrait rapporter jusqu’à 1,5 milliard d’euros par an aux caisses de l’Etat.
À noter : les retraités qui perçoivent moins de 1 500 euros par mois échapperaient à cette mesure.

Quant aux salariés et aux employeurs, ils devront cotiser plus, cette augmentation restant limitée pour les salariés mais étant plus importante pour les entreprises.

Un allongement de la durée de cotisations est envisagé, pour répondre à la croissance du nombre de retraités. Car l’augmentation de l’espérance de vie et celle du taux de chômage fait diminuer le rapport des cotisants sur les retraités. Alors que l’on compte 1,3 cotisant par retraité aujourd’hui, on en comptait 3,1 en 1975 (selon l’Insee, COR).

Cette réforme tiendra également compte de divers facteurs dont la pénibilité et respectera l’équité afin de rééquilibrer le système des retraites. Les termes de la réforme sont attendus pour la fin de l’année.

> Sondage : Quelle solution pour sauver les retraites ?