Le Perp, un bon placement pour la retraite ?

Le Perp, un bon placement pour la retraite ?

Ouvert à tous les futurs retraités, le Perp est un produit d’épargne retraite individuel qui permet de se constituer un complément de revenus.

Les droits acquis sur un Perp ne sont liquidés qu’à la date d’obtention de la retraite dans un régime obligatoire ou, à défaut, à partir de l’âge minimum de la retraite. 

Pour qui est fait le Perp ?

Tous les futurs retraités, quels que soient leur statut professionnel et leur âge, y compris les personnes sans activité professionnelle, peuvent ouvrir un Perp.

Le Perp, comment ça marche ? 

Vous alimentez votre Perp par des versements libres ou programmés, que vous pouvez augmenter, diminuer ou interrompre à tout moment.

Il n’y a aucune obligation légale annuelle de versement, ni versement minimal, ni plafond à respecter.

Vous ne pouvez pas fermer votre Perp avant l’heure de la retraite. Sauf coups durs limitativement énumérés par la loi (décès du conjoint ou partenaire de Pacs, invalidité…), vous ne pouvez effectuer aucun retrait, même partiel.

Comment du sortir Perp à la retraite ?

La sortie d’un Perp se fait obligatoirement en rente viagère, sauf pour certains qui offrent la possibilité d’opter pour une sortie partielle en capital, à hauteur de 20 % de la valeur de rachat du contrat.

Il est aussi possible de récupérer son épargne sous forme
de capital pour acheter sa résidence principale.

Quel est le régime fiscal ? 

Pendant la phase d’épargne, les gains accumulés sur le Perp échappent à l’impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux.

Chaque année, les versements sont déductibles du revenu imposable dans la limite de 10 % des revenus professionnels de l’année précédente, avec un minimum de 3 703 € et un maximum de 29 626 € pour 2014.

En contrepartie, la rente versée à la sortie est imposable. Elle est soumise au barème progressif de l’impôt sur le revenu après un abattement de 10 % commun à l’ensemble des pensions, plafonné à 3 689 € par foyer fiscal.

Avantages et inconvénients du Perp

  • Ce dispositif permet de se garantir des revenus réguliers jusqu’à la fin de sa vie.
     
  • Les sommes versées pendant la phase d’épargne sont indisponibles et la sortie s’effectue obligatoirement en rente viagère à l’heure de la retraite.
     
  • L’avantage fiscal n’est intéressant que pour les contribuables fortement imposés durant leur vie active.