La moitié des ménages déclarent plus de 158 000 euros de patrimoine

La moitié des ménages déclarent plus de 158 000 euros de patrimoine
Pour la moitié des ménages détenteurs, l’immobilier représente plus de 80 % de leur patrimoine brut total, selon l'Insee - ©fotoedu

D’après l’Insee, la moitié des ménages vivant en France concentrent 92 % des avoirs patrimoniaux des ménages.

Début 2015, la moitié des ménages vivant en France déclarent un patrimoine brut supérieur à 158 000 euros et concentrent 92 % des avoirs patrimoniaux des ménages, selon l’étude de l’Insee publiée le 7 novembre.

Les 10 % de ménages les mieux dotés en patrimoine possèdent au minimum 595 700 euros d’actifs, alors que les 10 % les plus modestes (D1) en détiennent au maximum 4 300 euros chacun, soit 139 fois moins », détaille l’Insee.

Le poids de l’immobilier

Début 2015, le patrimoine brut des ménages est, comme début 2010, principalement constitué de biens immobiliers (61 %).

Pour la moitié des ménages détenteurs, l’immobilier représente plus de 80 % de leur patrimoine brut total », souligne l’Insee.

La résidence principale est la composante essentielle du patrimoine immobilier brut : elle représente

85 % de la valeur des biens immobiliers des ménages en détenant. En France, près de six ménages sur dix sont propriétaires ou accédants à la propriété de leur résidence principale.

Le patrimoine augmente jusqu’à 70 ans

De manière générale, le montant du patrimoine détenu par les ménages, brut comme net, croît avec l’âge de la personne de référence jusqu’à 70 ans, puis décroît ensuite.

Ainsi, le patrimoine net moyen passe de 37 400 euros pour les ménages dont la personne de référence a moins de 30 ans à 340 600 euros pour les ménages dont la personne de référence a entre 60 ans et 69 ans, pour retomber à 286 100 euros pour les ménages les plus âgés », avance l’Insee.

Un patrimoine plus important chez les indépendants

Le montant des actifs accumulés varie selon la position des membres des ménages dans le cycle de vie, mais aussi selon leur catégorie socioprofessionnelle : détenteurs d’actifs professionnels, les ménages d’indépendants ont en moyenne un patrimoine plus élevé que les ménages de salariés.


Les ménages dont la personne de référence ou son conjoint est un indépendant (actif ou retraité) possèdent ainsi un patrimoine brut en moyenne beaucoup plus élevé que celui du reste de la population, respectivement 574 900 euros contre 210 800 euros début 2015 », révèle l’Insee.

Les inégalités de patrimoine baissent peu

Entre début 2010 et 2015, en excluant le patrimoine relatif aux véhicules, à l’équipement de la maison, aux bijoux et aux œuvres d’art, les inégalités globales de patrimoine mesurées par l’indice de Gini ont légèrement diminué.

Elles se sont cependant accentuées parmi les ménages les plus modestes.


Progression de l’immobilier chez les plus jeunes

Les ménages les plus jeunes ont su profiter de taux bas pour accéder à la propriété : le poids de l’immobilier a ainsi augmenté de 6 points en cinq ans pour atteindre, début 2015, 70 % de la valeur de leur patrimoine privé brut (hors biens durables et de valeur) », conclut l’Insee.