Compteur d'eau, canalisations : protégez-les !

Compteur d'eau, canalisations

Les contraintes d'entretien du réseau d'eau ne sont pas nombreuses pour les particuliers. Elles peuvent cependant, en cas d'oubli, entraîner des conséquences suffisamment graves, surtout dans les maisons individuelles, pour mériter d'être rappelées.

Si vous détenez un compteur d'eau individuel, vous bénéficiez d'une facture détaillée. Pour bien profiter de cet avantage, prenez soin de votre compteur. En effet, sa protection vous incombe et le remplacement d'un compteur détérioré par le gel sera à votre charge.

En cas de dysfonctionnement, vous risqueriez d'avoir à payer un forfait important ou les sommes affichées même si vous ne les avez pas réellement consommées.

Protégez votre compteur d'eau en hiver

Le principal danger concerne le froid et le gel. C'est pourquoi il est conseillé, en période de grand froid, de protéger le compteur en le recouvrant d'un matériau isolant : mousse de polyéthylène, polystyrène… Pensez à cette précaution avant de fermer les résidences secondaires. Sachez aussi que la durée de vie d'un compteur est d'environ quinze ans. N'oubliez pas de le remplacer avant ce terme.

La protection des canalisations

Si vous habitez une maison individuelle avec jardin, les canalisations courent sur votre propriété jusqu'au domaine public. L'entretien de cette partie, tout comme les travaux d'installation pour vous raccorder au réseau d'eau potable, sont à votre charge.

Dans les régions où l’hiver se montre particulièrement rigoureux, protégez les canalisations de la même façon que le compteur, à l’aide d'un matériau isolant : mousse de polyéthylène, polystyrène… Et n'utilisez jamais de matériaux absorbants l'humidité tels que laine de verre, papier, textile. Si votre résidence est inoccupée de façon prolongée, pensez à vidanger votre installation avant votre départ.

Eau trop douce ?

Attention, une eau trop douce est corrosive pour les canalisations et peut entraîner des fuites importantes. Pour éviter cela, il faut demander à un spécialiste de déposer un léger film protecteur (des sels de phosphates par exemple) à la surface des canalisations.

Assurance habitation : garantie gel sous conditions

Le gel ou une usure importante peuvent causer des dégâts très lourds (rupture des tuyaux et inondation) au niveau des canalisations et du chauffage central (chaudière, radiateurs). Vérifiez que votre assurance multirisques couvre ce type de dommages.

Attention : la garantie gel du contrat assurance habitation n’est pas toujours automatiquement incluse. Elle peut être une extension facultative de la garantie dégâts des eaux.

Sachez cependant que de nombreuses assurances subordonnent l'indemnisation à un certain nombre de précautions :

  • isolation thermique des canalisations en les recouvrant de polystyrène ;
  • vidange des canalisations (ou utilisation de produit antigel) si le domicile de l’assuré n’est pas chauffé pendant plus de trois jours ou s’il est inhabité ;
  • coupure de l’alimentation d’eau si l’assuré quitte son domicile pendant plus de trois jours ;
  • arrêt de toute circulation d’eau au domicile si les températures sont particulièrement froides.

Autre article : La facture d'eau est-elle trop chère ?

Votre pseudonyme apparaîtra en signature de votre réaction.
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.


Règles de conduite

  • Tous les propos contraires à la Loi sont proscrits.
  • La publicité commerciale n'est pas autorisée.
  • En réagissant à cet article, vous autorisez la publication en ligne de votre contribution.
  • Une orthographe et une mise en page soignées facilitent la lecture : évitez majuscules et abréviations, pensez aux accents.
* Champ obligatoire