Combien coûte un ramonage ?

Page 1 / 3
Combien coûte un ramonage ?

Faire ramoner très régulièrement le conduit de sa cheminée et ou son poêle à bois en fonctionnement est une obligation. Nos conseils pour un ramonage dans les règles.

Voici les obligations qui s'imposent à vous : deux nettoyages par an pour les installations au fuel, au bois et au charbon, dont un pendant la période de chauffe, alors qu'un seul ramonage suffit pour une installation au gaz. Ce "règlement sanitaire départemental" s'applique sur tout le territoire.

À quoi sert un ramonage ?

Il permet d'effectuer des économies de combustible grâce à un nouveau réglage de l'installation, d'obtenir un meilleur tirage et limite la pollution. Surtout, il évite de mettre votre vie en danger. Outre l'incendie du conduit de cheminée, le risque principal d'un défaut de ramonage reste l'intoxication au monoxyde de carbone.

Le monoxyde de carbone est responsable chaque année en France de 90 décès et 5 000 intoxications.

Coût du ramonage : entre 30 et 80 euros

Le coût d'un ramonage varie selon la région, la nature de l'opération effectuée, liée à l'encrassement du conduit, et le professionnel choisi. Pour le ramonage d'un conduit seul, comptez en région parisienne entre 55 et 80 €, et entre 30 et 50 € en province, frais de déplacement inclus.

Le ramonage doit de préférence être confié à un professionnel qualifié par l’Organisme professionnel de qualification et de classification du bâtiment (OPQCB). Attention aux ramoneurs itinérants, sans adresse fixe, qui n'offrent pas de garantie de sérieux et risquent d'effectuer un travail peu soigné et onéreux. Au besoin, exigez la qualification Qualibat ou trois ans d'ancienneté au moins dans la profession.

Il vaut mieux choisir un artisan ou une entreprise ayant pignon sur rue. À l'issue de l'intervention, un certificat de ramonage obligatoire doit valider la bonne réalisation du travail et apporter la preuve de la "vacuité du conduit sur toute sa longueur".

Qui doit payer le ramonage ?

En règle générale, le ramonage incombe à l'utilisateur de l'installation de chauffage concernée. Plusieurs cas peuvent se présenter :

  • Vous êtes propriétaire d'une maison individuelle.

Si vous l'habitez, c'est à vous qu'il revient d'entretenir et de nettoyer les conduits d'évacuation de fumée de votre installation de chauffage. Si vous la louez, veillez avant tout changement de locataire à faire vérifier le bon état de propreté de ces conduits.

  • Vous êtes locataire d'une maison individuelle.

Le ramonage des conduits de fumée est le plus souvent considéré comme une charge locative prévue généralement dans le contrat de bail.

  • Vous êtes locataire dans un immeuble.

Dans ce cas, la charge du ramonage des conduits communs vous incombe. Tout ce qui concerne l’entretien courant de l’appartement est à la charge du locataire.

  • Vous êtes copropriétaire dans un immeuble.

L’entretien sera à la charge des copropriétaires divisible selon leur nombre.

C'est donc à l'utilisateur de payer la prestation et de trouver le meilleur rapport qualité-prix. Le tarif est variable selon la région, l'opération effectuée et le professionnel contacté.

44 RÉACTIONS À L'ARTICLE
Par fumo Mardi 16 septembre 2014
ramoneur=fumiste

mon conduit de cheminée tubage inox foyer à bois - le ramoneur monte sur le toit ramonne récupère les dechets en tout il faut compter 15 minutes
il fait 4 maisons dans le lotissement
salaire = 50 euros du 1/4 d'heure soit 200 euros de l'heure soit pour 6 heures 1200 euros par jour - soit pour 20 jours 25000 euros/mois
mieux qu'un médeçin

Par hub Samedi 30 novembre 2013
Il est faux de croire qu'un ramonage doit avoir un prix fixe

les prix des ramonages varient selon la qualité de la prestation. Au vu des réactions de chacun, il est faux de croire qu'un ramonage doit avoir un prix fixe. Beaucoup de ceux ce qui le pratique est un réel problème, car la plupart du temps, ce sont des couvreurs, maçons, électriciens, plombier et non des professionnels de fumisterie. Sachez qu'en cas de sinistre et au point de vue de la législation, c'est du pénal depuis juillet 2011. Ceux qui croient qu'ils peuvent engager la responsabilité de leur entreprise pour 50 ou 80€ sont des rigolos. Le prix d'un ramonage, par exemple, pour un insert se situe aux alentours de 110€ avec nettoyage complet plaque foyère, déflecteurs, cendrier démontage et controle des raccordements, accès toiture, en minimum 1 heure. Les nettoyages efficaces sont effectués à la machine type débistreuse équipé d'un hérisson nylon. Pour les assurances, les ramonages doivent être effectués par un professionnel de fumisterie. Il est de la responsabilité de chacun de faire son ramonage soi-même. Il est inutile de payer 50 ou 80€ pour quelqu'un qui va rester une demi heure chez vous sans même monter sur le toit alors que vous même vous auriez pu le faire. Quand on appelle un professionnel, on est bien d'accord, c'est pour effectuer des opérations que le particulier ne peut effectuer. Et pour info, le ramoneur doit contrôler la conformité de votre installation (relative au DTU 24.1 et 24.2) avant d'intervenir, sinon il ne le doit pas.

Par dans les regles de l'art Dimanche 24 novembre 2013
La légistation ne reconnait pas les bûches ramoneuses comme ramonage

Pour ce qui est des buches ramoneuses la légistation ne le reconnait pas comme ramonage mais comme une aide au ramonage (je vous conseillerais d'ailleurs le bistre A9 plus efficace et moins chere)Seul le ramonage mécanique effectué par un professionnel qualifié est reconnu et doit vous délivré un certificat de ramonage assurant la vacuité du conduit....Un ramoneur fumiste qui aime son métier

Par dgégé Mardi 19 novembre 2013
Les oiseaux qui tombent dans le conduit de cheminée...

à jma38 je confirme pour les oiseaux qui tombent dans le conduit. Mon frère en a fait l'amère expérience avec sa chaudière au gaz... dommage que je ne puisse pas publier de photos. il y en avait 4 qui obstruaient presque totalement la base du conduit.

Par jma38 Lundi 18 novembre 2013
Je ramone le conduit, je photographie la brosse qui sort en haut de la cheminée !

Bonjour J'ai une chaudière, autrefois au fuel, mais maintenant alimentée au gaz de ville depuis 2005. Elle est raccordée à l'extérieur par un tube inox, (diamètre environ 15 cm) qui a été installé dans la cheminée lorsque la chaudière a été alimentée au gaz. Depuis plusieurs années, j'ai acheté une brosse adaptée et des rallonges qui permettent de ramoner ce tuyau, en commençant depuis la partie basse , jusqu'à la sortie sur le toit. A chaque "ramonage", lorsque la brosse est visible en haut de la cheminée, je prends (depuis le sol), une photo datée, avec un zoom qui permet de voir la brosse. Le but est de pouvoir prouver, en cas de besoin, que le tuyau n'était pas obturé. nota : il n'y a pas de résidus de combustion, mais on m'a parlé de nid d'oiseaux ??? Ca m'étonnerait, mais bon...

Votre pseudonyme apparaîtra en signature de votre réaction.
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.


Règles de conduite

  • Tous les propos contraires à la Loi sont proscrits.
  • La publicité commerciale n'est pas autorisée.
  • En réagissant à cet article, vous autorisez la publication en ligne de votre contribution.
  • Une orthographe et une mise en page soignées facilitent la lecture : évitez majuscules et abréviations, pensez aux accents.
* Champ obligatoire