Se faire aider pour payer son loyer

Page 1 / 2
Se faire aider pour payer son loyer

Ne pas payer son loyer, c'est risquer l'expulsion… Le locataire en difficulté a donc tout intérêt à rechercher une solution amiable avec son bailleur. Et à solliciter toutes les aides possibles.

Il peut arriver que l'argent manque à la fin du mois. Qu'il s'agisse de difficultés financières passagères ou de l'impossibilité plus générale de faire face aux dépenses, le locataire n'a pas intérêt à "faire le mort". Bien au contraire, il doit réagir sans attendre.

Loyer en retard : négocier avec le bailleur

Une rentrée d'argent qui se fait attendre, une lourde dépense imprévue… Un déséquilibre financier peut entraîner un retard de paiement du loyer de quelques jours. Dès qu'il pressent le problème, le locataire a tout intérêt à prévenir son bailleur.

Ce dernier se montrera certainement plus compréhensif que s'il est mis devant le fait accompli ! Il risquerait alors de s'inquiéter démesurément et d'engager rapidement une procédure en recouvrement à l'encontre de celui qu'il pourrait qualifier trop tôt de "mauvais payeur".

Perte d'emploi, maladie, séparation du couple…, si la situation difficile perdure, mieux vaut contacter le bailleur également et, si possible, essayer de lui payer même partiellement le loyer chaque mois pour lui prouver sa bonne foi.

Ensemble, dans le cadre d'une démarche amiable, locataire et bailleur pourront alors tenter de trouver des solutions : mettre en place, par exemple, un plan d'apurement, c'est-à-dire un accord écrit prévoyant un étalement du remboursement de la dette de loyer sur quelques mois ; ou diminuer le montant du loyer en échange de quelques services.

Des aides à la caisse d'allocations familiales (CAF)

Parallèlement, le locataire qui rencontre des difficultés de paiement a tout intérêt à s'adresser à la caisse d'allocations familiales (Caf) dont il dépend. Celle-ci attribue, sous conditions de ressources, certaines prestations qui allègent le coût du loyer.

En fonction de la situation personnelle et familiale du demandeur (nombre d'enfants ou de personnes à charge, lieu de résidence, montant du loyer), et après examen du dossier, trois types d'aides peuvent ainsi être alloués : l'aide personnalisée au logement (APL), l'allocation de logement familiale (ALF) ou l'allocation de logement sociale (ALS).

En cas de changement important dans sa situation financière ou familiale, le locataire peut demander une revalorisation de son aide au logement. Celle-ci est en principe calculée pour l'année, mais elle peut être revue en cas d'événement signalé.

Dans certains cas, la garantie du Loca-pass

Enfin, si la location a été financée par Action Logement (anciennement appelé 1 % logement), la garantie du Loca-pass peut être actionnée.

Elle permet d'obtenir une caution solidaire couvrant 9 mensualités de loyer et de charges sur une durée de trois ans. Les sommes ainsi versées au bailleur constituent pour le locataire une avance remboursable en trois ans.

78 RÉACTIONS À L'ARTICLE
Par michelpascal Mardi 01 avril 2014
que faire????

voila, j'étais héberger au mois de novembre j'ai contacté l'assistante social d'ou je suis(st Laurent de la Salanque 66250)je lui est dit que je me retrouvait dehors avec mes meubles et mes affaires,elle ma répondu je ne suis pas magicienne je n'ai pas d appartement dans mes tiroirs appelé le 115,je me suis débrouillé comme j'ai pu j'ai trouver une petite maison de 34 mètres carrés,a ce jours je vie avec 390 de RSA et un loyer de 400e,de ma poche 146e,EDF 174e,il me reste 70 euros pour vivre,je me suis rendu ce jours chez l'assistante sociale qui ma dit ,je ne peut rien faire pour vous,il faut que vous reprenez le paiement de vos loyers et après on pourra faire un dossier,je lui est dit si je paye mon loyer je n'ai pas de quoi vivre,elle ma répondu ce que je vous conseil c'est de travailler,j'ai 50 ans et trouver du travaille c'est impossible pour les employeurs je suis trop vieux ,j'ai travailler plus de trente ans,je n'ai jamais eu a faire au services sociaux,je m'aperçois que les services sociaux sans foute que l'on est rien a manger ou que l'on ce retrouve a la rue,je ne comprend pas a quoi serve les assistantes sociales si il ne peuvent rien faire, c'est honteux de voir des choses comme sa,je me rend compte que temps que l'on bosse on est plus que taxé,mais quand on a un soucie il n'y a personne, elle est belle la France et je suis 100 pour cent français

Par soely Lundi 24 mars 2014
Oui, EMPATHIE!

Je suis assistante de direction au chômage. Mon ou plutôt mes dossiers de candidatures explosent car je postule partout en France et dans le monde. Je ne suis donc pas une "endormie". Ma vie a basculé le jour où je n'ai plus eu de droits au chômage. Zéro euros de revenus pendant 3 mois puis l'Allocation Spécifique de Solidarité : 15,90€/ jour. Un enfant de 18 ans à charge en train de passer son bac. Un propriétaire prévenu immédiatement par mail, de vive voix et par LRAR. En réponse j'ai immédiatement reçu l'huissier alors que je vis dans un appartement insalubre pour lequel j'ai fait intervenir le service salubrité. L'aide sociale me répond qu'elle ne peut rien pour moi et que le FSL prend des mois et qu'il n'est mis en place que si le propriétaire accepte. Bien sûr, le mien a refusé par son silence magistral! Alors, il faut arrêter de protéger les locataires comme moi? Il faut donner raison à la malveillance des plus riches? Dans quel monde vivons-nous exactement? Pourquoi tant de personnes se suicident, disparaissent sans laisser d'adresse laissant une famille dans le désarroi? Parce qu'il y a toujours des personnes égoïste, mal intentionnées ou ignorantes (l'état y compris) qui n'assistent pas les personnes en danger. Je dois en plus de mon désespoir faire croire à mon enfant que tout va bien pour que son avenir lui soit assuré. Je ne peux pas mettre fin à mes jours pour cet enfant qui se repose sur moi et pourtant ce n'est pas l'envie qui m'en manque dans ce monde ou personne n'aide personne et s'étonne de certaines déchéances. A ceux qui jugent trop vite enfermés dans leur donjon de conneries, je prierai pour vous.

Par denise62 Jeudi 16 janvier 2014
Arrêtez de croire au père Noël

Je me permets de commenter étant moi-même menacé d'expulsion depuis des années, la plupart du temps les services sociaux interviennent quand la situation est complètement pourrie, pour ne pas dire désespérer, ils connaissent votre situations, mais si vous ne faites pas la démarche de les solliciter, il ne lèvent pas le petit doigt, je me suis battu pour garder un toit sur la tête des mes enfants dans l'indifférence générale et dans le silence assourdissant de la mairie de ma commune, , oui il y a des profiteurs qui sont largement favorisés au détriment des autres, menaces d'expulsion, matracages de frais d'huissier, harcèlement, c'est la honte:!!

Par kade Lundi 13 janvier 2014
Et quant parlerez vous dess

Et quant parlerez vous dess locataires qii abusent des proprietaires en faisant des procedures qui n ont pas lieux d etre avec bien evidemment l aide juridictionnel et donc l argent du contribuable...ce qui posent les problemes suivant
Les appartements non loues qui sont de plus dn plus nombreus
Le role de la caf qui ne sert que de banque
Les tribunaux satures
Les avocats qui incitent a des procedures
Je n ai autoure de moi que des exemples
Et je comprends maintenant que tant d appartements sont fermes
je comprends que les tribunaux sont debordes
Je comprends pourquoi en france nous payons tant d impots
je suis pour les aides mais pas pour les abus.....

Par boic5530 Lundi 13 janvier 2014
faut cesser d'aider les gens! Pourquoi ?

Il faut cesser d'aider les gens car la conséquence c'est que cela a fait monter depus ces 40 dernières années le prix des loyers (les propriétaires-bailleurs n'ont pas abaissé leurs loyers ) , et monté les prix d'acquisition de l'immobilier (les promoteurs savent que les bailleurs auront des loyers élevés, donc vont calculer leur prix de vente en conséquence) ; _ _ _Les perdants de ce système d'aides en tous genres , ce sont les citoyens qui n' ont pas droit aux avantages sociaux ! _ _ _ si on veut faire baisser les prix immobiliers (les loyers , comme les prix d'acquisition) il faut supprimer toutes les aides ( les aides au paiement du loyer , comme les aides à l'achat de maison ou appartement )

Votre pseudonyme apparaîtra en signature de votre réaction.
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.


Règles de conduite

  • Tous les propos contraires à la Loi sont proscrits.
  • La publicité commerciale n'est pas autorisée.
  • En réagissant à cet article, vous autorisez la publication en ligne de votre contribution.
  • Une orthographe et une mise en page soignées facilitent la lecture : évitez majuscules et abréviations, pensez aux accents.
* Champ obligatoire