Se faire aider pour payer son loyer

Page 1 / 2
Se faire aider pour payer son loyer

Ne pas payer son loyer, c'est risquer l'expulsion… Le locataire en difficulté a donc tout intérêt à rechercher une solution amiable avec son bailleur. Et à solliciter toutes les aides possibles.

Il peut arriver que l'argent manque à la fin du mois. Qu'il s'agisse de difficultés financières passagères ou de l'impossibilité plus générale de faire face aux dépenses, le locataire n'a pas intérêt à "faire le mort". Bien au contraire, il doit réagir sans attendre.

Loyer en retard : négocier avec le bailleur

Une rentrée d'argent qui se fait attendre, une lourde dépense imprévue… Un déséquilibre financier peut entraîner un retard de paiement du loyer de quelques jours. Dès qu'il pressent le problème, le locataire a tout intérêt à prévenir son bailleur.

Ce dernier se montrera certainement plus compréhensif que s'il est mis devant le fait accompli ! Il risquerait alors de s'inquiéter démesurément et d'engager rapidement une procédure en recouvrement à l'encontre de celui qu'il pourrait qualifier trop tôt de "mauvais payeur".

Perte d'emploi, maladie, séparation du couple…, si la situation difficile perdure, mieux vaut contacter le bailleur également et, si possible, essayer de lui payer même partiellement le loyer chaque mois pour lui prouver sa bonne foi.

Ensemble, dans le cadre d'une démarche amiable, locataire et bailleur pourront alors tenter de trouver des solutions : mettre en place, par exemple, un plan d'apurement, c'est-à-dire un accord écrit prévoyant un étalement du remboursement de la dette de loyer sur quelques mois ; ou diminuer le montant du loyer en échange de quelques services.

Des aides à la caisse d'allocations familiales (CAF)

Parallèlement, le locataire qui rencontre des difficultés de paiement a tout intérêt à s'adresser à la caisse d'allocations familiales (Caf) dont il dépend. Celle-ci attribue, sous conditions de ressources, certaines prestations qui allègent le coût du loyer.

En fonction de la situation personnelle et familiale du demandeur (nombre d'enfants ou de personnes à charge, lieu de résidence, montant du loyer), et après examen du dossier, trois types d'aides peuvent ainsi être alloués : l'aide personnalisée au logement (APL), l'allocation de logement familiale (ALF) ou l'allocation de logement sociale (ALS).

En cas de changement important dans sa situation financière ou familiale, le locataire peut demander une revalorisation de son aide au logement. Celle-ci est en principe calculée pour l'année, mais elle peut être revue en cas d'événement signalé.

Dans certains cas, la garantie du Loca-pass

Enfin, si la location a été financée par Action Logement (anciennement appelé 1 % logement), la garantie du Loca-pass peut être actionnée.

Elle permet d'obtenir une caution solidaire couvrant 9 mensualités de loyer et de charges sur une durée de trois ans. Les sommes ainsi versées au bailleur constituent pour le locataire une avance remboursable en trois ans.

85 RÉACTIONS À L'ARTICLE
Par LESIAjj Mercredi 15 octobre 2014
GRAND DETRESSEJE

JE VIEN DE RESEVOIR UNE LETRE DE HUISIER SE MATIN DON LE 14 102014 EN MEDISAN QUA COMPTER DU 15102014 LA
FORCE PUBLIQUE IL ME DISE DE ME PRESENTER AVEN LE 15 102014 DONC QUE DOIGE FAIRE EDEMOI SIL VOUS PLAIS

Par abdelmoumene Mercredi 03 septembre 2014
aider moi svp

Bonjour
j'ai un grand problème a propos de mon loyer il et a mille cent euro et le 09/10/2014 j'ai un rendez-vous avec le tribunal j'ai vraiment peur de se jour j'aimerai avoir une solution de votre part.
merci

Par doraterrier Mercredi 09 juillet 2014
locataire en difficulté

oui,julius,déja bonjour,c'est honteux! si je travaillais un peu moin,je toucherais moin,dons surement droit a l'aide,je ne demande pas d'argent je demande un logement en hlm,et si possible un grand echelonnement pour mes factures on me dit banque de France pour echelonner en plusieurs fois quand pensez vous

Par julius Mardi 08 juillet 2014
Rien pour les petits revenus

Quand on est salarié en tout cas, il n'y a aucune aide quand on a pas un gros revenu.
Je ne dis pas qu'on est les plus à plaindre mais dès qu'on est en difficulté, tout le monde est près à vous enfoncer plutôt que de vous tendre la main.
Je ne parle même pas de charité mais de possibilité d’échelonnement par exemple ou différer un paiement.

Par doraterrier Jeudi 26 juin 2014
trop de factures de gaz

bonjour,je suis locataire dans le privé cela fait deux ans et demi que j'attends un hlm,je vis dans un 32 m2,avec mon fils de 9 ans,je ne peux hebergé ma fille a ses droits de visite car ou la coucher elle a 13 ans? j'ai une toute petite chaudière qui me revient a des notes d'énergie l'hiver (gaz)300e et edf (170)besoin mettre convecteur pour avoir 18degrés,l'été tout éteinds note 168 gaz,le plombier me dit que le compteur est bon mais tout vient de la chaudière le proprio ne veut rien faire il est dans ces droits et le mur est tellement muoillé que mon fils ne peut pas dormir dans son lit tellement humide et le linge pu que faire je ne peux pas reprendre dans le privé honoraire trop cher je suis arriver a 900 e de retard pour le gaz je travaille je touche 1400e je suis trop riche pour un logement en hlm pension de 150+600loyer+80 assurance voiture pour travailler+54impot locaux+50ede edf+habits+nourriture+cantine+garderie+centre de loisirs alors je suis riche? que faire je croule sous les factures si j'avais un logement en hlm je serais sauvé merci de m'avoir lu un papa qui aime son fils

Votre pseudonyme apparaîtra en signature de votre réaction.
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.


Règles de conduite

  • Tous les propos contraires à la Loi sont proscrits.
  • La publicité commerciale n'est pas autorisée.
  • En réagissant à cet article, vous autorisez la publication en ligne de votre contribution.
  • Une orthographe et une mise en page soignées facilitent la lecture : évitez majuscules et abréviations, pensez aux accents.
* Champ obligatoire