Impôts 2014 : déduction des pensions alimentaires versées à des enfants majeurs

Impôts 2014 : les pensions alimentaires à des enfants majeurs

Vous pouvez déduire la pension alimentaire versée à un enfant majeur dès lors qu’il n’est pas rattaché à votre foyer fiscal, si vous avez continué à l’entretenir.

Pension alimentaire après une sépration ou un divorce : quelle déduction ?

Si vous continuez à verser pour votre enfant majeur une pension alimentaire à votre ex, la pension reste déductible dès lors que l’enfant ne fait pas partie de votre foyer fiscal. Et cela aussi longtemps qu’il ne sera pas en mesure de s’assumer seul.

Si vous virez directement la pension sur le compte de votre enfant majeur ou de son parent, quel qu’en soit le montant, la déduction de votre revenu est plafonnée à 5 698 € en 2013. L’enfant ou son parent ne déclare que cette somme, même si vous allouez davantage.

La pension reçue est imposable

Si vos enfants sont à votre charge fiscale, la pension que vous a versée votre ex-conjoint, ex-concubin ou ex-partenaire de Pacs est imposable entre vos mains. En conséquence, si vous rattachez vos enfants à votre foyer fiscal après leur majorité, vous devez également déclarer la pension reçue de leur père ou mère (même si l’enfant encaisse directement le chèque), mais uniquement dans la limite de 5 698 €.

L’aide pour un enfant majeur

À partir du moment où votre enfant majeur ne parvient pas à subvenir seul à ses besoins essentiels, vous pouvez déduire de vos revenus imposables l’aide que vous lui apportez, à condition qu’il ne soit pas rattaché à votre foyer fiscal et que vous puissiez justifiez les dépenses supportées pour son compte.

  • Cette déduction est possible quel que soit son âge, dans la limite de 5 698 € en 2013.
  • Cette pension est déductible quels que soient l'âge et la situation professionnelle de votre enfant majeur.
  • Il ne doit pas pouvoir subvenir seul à ses besoins : il est étudiant, à la recherche de son premier emploi, dans l’impossibilité de travailler à la suite d’une infirmité, il est au chômage ou ne trouve que des petits boulots...

Si vous hébergez votre enfant majeur, vous pouvez déduire une somme forfaitaire de 3 386 € (en 2013) pour couvrir les frais de nourriture et de logement que vous supportez pour son compte.

  • Dans ce cas, la déduction est possible sans justificatifs.
  • Au-delà, les autres frais engagés sont déductibles pour leur montant réel et justifié, dans la limite de 2 339 € (5 698 € – 3 359 €).
  • S’il n’a partagé votre toit qu’une partie de l’année, ce montant doit être réduit au prorata du temps où il a vécu chez vous.

Attention ! Vous devez être en mesure d’apporter la preuve du bien-fondé de la pension alimentaire (c’est-à-dire démontrer que votre enfant est dans le besoin) et de son versement effectif.

Vous n’avez pas à joindre de justificatifs à votre déclaration.

Conservez-les pour pouvoir les présenter au service des impôts s’il venait à vous les réclamer : factures des frais d’inscription à l’université, des cotisations de Sécurité sociale étudiante et/ou de complémentaire santé, relevés de compte dans le cas de virements mensuels, par exemple.

En pratique, si la pension est supérieure au plafond de déduction autorisé, il vous suffit d’apporter la preuve des versements atteignant cette limite.

La pension alimentaire à un enfant marié ou pacsé

La règle est la même : vous pouvez déduire l’aide que vous lui apportez dans la limite de 5 698 €. Toutefois, si les parents du conjoint ou du partenaire de votre enfant ne participent pas à l’entretien du jeune couple et que vous êtes seul à les aider, cette limite est portée à 11 396 €, que le couple ait ou non des enfants.

La pension alimentaire à un enfant chargé de famille

Vous pouvez également déduire l’aide que vous apportez à votre enfant et vos petits-enfants. Si vous participez seul à leur entretien, votre aide est déductible dans la limite de 11 396 €, quel que soit le nombre de petits enfants.

Autre article : Impôts 2014 : déduction des pensions alimentaires à des enfants mineurs

6 RÉACTIONS À L'ARTICLE
Par ralbol Mercredi 23 avril 2014
Nous sommes retaxé sur ce que l'on a déjà versé !

Bonjour, Quand aurons nous le droit de déduire de nos impôts la somme versée au titre de l'impôt ? vous y avez-déjà pensé, nous sommes retaxé sur ce que l'on a déjà versé !!! état le plus grand voleur !

Mercredi 15 juin 2011
Enfant majeur

Bonjour,

Je suis étudiante boursière je suis pacsé. Le revenus de mon conjoint, plus la caf et ma bourse nous permet de subvenir a nos besoin.

Ma mère ma tous de même versé 800 euros au début de notre installation.

Peut être le déclaré comme pension alimentaire ?

Cordialement

Vendredi 17 juin 2011
Bonjour, Pour toutes vos
Bonjour, Pour toutes vos questions impôts, nous vous conseillons de consulter notre service Expert : www.dossierfamilial.com/questions-a-l-expert. La Rédaction
Jeudi 16 juin 2011
Bonjour, Pour toutes vos
Bonjour, Pour toutes vos questions impôts, nous vous conseillons de consulter notre service Expert : www.dossierfamilial.com/questions-a-l-expert. La Rédaction
Lundi 13 juin 2011
réponse à question

3359 est un plafond sans justification; il suffit que l'enfant habite sous le même toit; pour aller jusqu'à 5698, il faut être en mesure de prouver que les sommes ont été versées (justificatifs);
il n'est pas possible de cumuler avec le rattachement, c'est l'un ou l'autre; l'option la plus avantageuse dépend des revenus des parents et de l'enfant et des situations familiales;on peut simuler les 2 cas avec les déclarations internet, avant de les valider, pour comparer
deuffe

Votre pseudonyme apparaîtra en signature de votre réaction.
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.


Règles de conduite

  • Tous les propos contraires à la Loi sont proscrits.
  • La publicité commerciale n'est pas autorisée.
  • En réagissant à cet article, vous autorisez la publication en ligne de votre contribution.
  • Une orthographe et une mise en page soignées facilitent la lecture : évitez majuscules et abréviations, pensez aux accents.
* Champ obligatoire