La nouvelle aide aux travaux d'économie d'énergie

Le Gouvernement a présenté un plan d'aide à la rénovation énergétique des logements, et détaillé la mesure phare : une prime de 1 350 euros. Pour mieux informer les ménages, un "service public de la rénovation énergétique" est lancé avec 450 points d'information.

Déjà annoncée en mars dernier, une prime de 1 350 euros a été créée pour réaliser des travaux d'économie d'énergie dans son logement. Les conditions d'attribution de cette aide sont désormais fixées.

Aide à la rénovation énergétique : les conditions de revenus

Cette aide peut être demandée à condition que les revenus (montant net) de l'année précédente ne dépassent pas :

  • 25 000 euros pour une personne seule,
  • 35 000 euros pour un couple,
  • 42 500 euros pour un couple avec un enfant
  • 50 000 euros pour une famille avec deux enfants.

Ce plafond est majoré de 7 500 € par personne supplémentaire composant le ménage.

La prime est portée à 3 000 euros pour les ménages plus modestes (moins de 26 000 euros pour un couple, 35 000 euros s'il réside en Ile-de-France).

Les travaux éligibles à la prime

Les travaux ouvrant droit à la prime doivent être réalisés par des professionnels, dans la résidence principale du demandeur. Le logement doit être achevé depuis plus de deux ans.

De plus, ces travaux doivent porter sur :

  • l'isolation thermique de la toiture, des murs ou des parois vitrées donnant sur l'extérieur,
  • l'installation de certains équipements de chauffage ou de production d’eau chaude, consommant peu d’énergie ou utilisant une source d'énergie renouvelable.

Une seule prime par logement peut être attribuée et la demande doit être effectuée, dès maintenant et jusqu'au 31 décembre 2015.

Le bénéfice de la prime ne pourra s'ajouter à l'aide de solidarité écologique mais sera cumulable avec le crédit d'impôt développement durable (CIDD) et l'éco-prêt à taux zéro.

Grâce à ces aides, le Gouvernement se fixe pour objectif 500 000 rénovations écologiques de logements par an d'ici 2017 (contre 150 000 en 2012).

Un service public de la rénovation énergétique

Pour accompagner ces dispositifs, il est mis en place un "service public de la rénovation énergétique" déclinée sous plusieurs formes :

  • un numéro de téléphone (0 810 140 240),
  • un site internet (renovation-info-service.gouv.fr)
  • et 450 "points rénovation info service" répartis sur le territoire.
Et aussi sur Dossier familial