L’aide de solidarité écologique passe de 1 600 € à 3 000 €

L’aide de solidarité écologique passe de 1 600 € à 3 000 €

Vous êtes propriétaire occupant et vous souhaitez réaliser des travaux d’économie d’énergie ? Vous pouvez, sous conditions, bénéficier d’une aide de solidarité écologique, en complément d’une subvention de l’Anah. Son montant est revalorisé de 1 600 € à 3 000 € à compter du 13 juillet 2013.

Les propriétaires occupants de leur logement, désireux d’engager des travaux d’économie d’énergie, peuvent bénéficier, sous conditions de ressources, d’une aide de solidarité écologique (ASE) du programme national Habiter mieux (FART, Fonds d’aide à la rénovation thermique des logements privés, géré par l’Anah), en complément d’une subvention de l’Anah.

> Pour en savoir plus, vous pouvez lire notre article : "La subvention de l’Anah pour les propriétaires occupants".

Cette aide de solidarité écologique vient d’être revalorisée de 1 600 € à 3 000 €. Elle peut être majorée de 500 € en cas d’aide de la collectivité locale.

Le versement de l'aide de solidarité écologique est subordonné à l’existence, sur le territoire concerné, d’un contrat d’engagement (CLE) contre la précarité énergétique.

Le gain énergétique à obtenir est maintenu à 25 %.

Propriétaires bailleurs et syndicats de copropriétés

Autre nouveauté : cette aide de solidarité écologique est élargie aux propriétaires bailleurs et aux syndicats de copropriétés.

L’aide s’élève à :

  • 2 000 €, pour les propriétaires bailleurs ;
  • 1 500 €, pour les syndicats de copropriétés.

Le gain énergétique à obtenir après travaux est fixé à 35 % pour ces deux nouveaux types de bénéficiaires.

Décret n° 2013-610 du 10 juillet 2013 (J.O. du 12)