En cas d’incendie, ayez les bonnes réactions

En cas d’incendie, ayez les bonnes réactions
Chaque année, près de 800 personnes trouvent la mort dans un incendie. - © digitalhallway

Un feu se propage très rapidement. Au bout de trois minutes, seuls les professionnels peuvent éteindre un incendie. Il est donc important de prendre les bonnes décisions tout de suite.

Chaque année, près de 800 personnes trouvent la mort dans un incendie en France et plus de 15 000 sont blessées. 70 % des incendies mortels se déclarent la nuit, l’intoxication par la fumée étant la première cause de décès chez les victimes. L’association Attitude Prévention récapitule les réflexes à avoir si un feu se déclare chez vous.

Dès son déclenchement, il faut tout de suite appeler les sapeurs-pompiers en composant le 18 ou le 112 (Numéro d’urgence européen). La propagation d’un feu est extrêmement rapide. Si la première minute, un verre d’eau suffit à l’éteindre, à la deuxième minute, il vous faut un seau et après trois minutes une citerne. En cinq minutes, la température dans une pièce close peut atteindre 600°C et 1 200°C dans une cage d’escalier. Et cinq minutes d’exposition à la fumée peut causer une intoxication grave.

Comment réagir si vous ne pouvez pas éteindre le feu vous-même ?

Si le feu s’est déclaré chez vous et que vous ne pouvez pas l’éteindre immédiatement :

  • évacuez si possible les lieux pour éviter les intoxications ;
  • fermez la porte de la pièce en feu et celle de votre logement et calfeutrez-la avec un linge humide pour retarder la propagation des flammes ;
  • si vous ne pouvez pas sortir de votre logement, manifestez-vous à la fenêtre dès l’arrivée des pompiers.

Si le feu s’est déclaré au-dessous de chez vous ou dans la partie commune de l’immeuble :

  • restez chez vous car les fumées risquent d’envahir les couloirs et les escaliers ;
  • fermez la porte de votre logement, mouillez-la et calfeutrez-la avec un linge humide ;
  • manifestez-vous à la fenêtre dès l’arrivée des pompiers.

Si le feu est au-dessus :

  • sortez rapidement par l’issue la plus proche ;
  • fermez la porte en partant ;
  • ne laissez jamais seul un enfant ou une personne âgée pour aller chercher du secours.

Si le feu est à l’extérieur du logement :

  • fermez tous les volets, les portes, la trappe de la cheminée et les bouches d’aération ;
  • calfeutrez le bas des portes avec un linge mouillé.

Dans tous les cas, n’allez pas là où il y a de la fumée. Chaudes et toxiques, les fumées des incendies sont mortelles et provoquent des asphyxies. Si vous êtes dans une pièce enfumée, mettez un mouchoir humide sur votre nez et votre bouche et baissez-vous, l’air frais se trouve près du sol. Ainsi, si vous ouvrez une porte ou souhaitez emprunter des escaliers, vérifiez la présence de fumée.

Ne prenez jamais l’ascenseur. Si l’électricité était coupée, vous vous retrouveriez prisonnier.

Pratiquez les premiers secours

En cas de brûlure superficielle :

  • refroidissez la partie brûlée avec de l’eau tempérée (15 à 25°C). N’enlevez pas les vêtements s’ils sont collés à la peau ;
  • demandez l’avis d’un médecin avant d’appliquer une crème anti-brûlure…

En cas de brûlure plus grave ou étendue :

  • enlevez les bijoux pour éviter les complications si la zone brûlée est gonflée ;
  • ne retirez les vêtements que s’ils ne collent pas à la peau ;
  • n’appliquez rien sur la brûlure, vous pourriez l’aggraver ;
  • contactez les urgences : SAMU (le 15) ou les Sapeurs-Pompiers (le 18).