Le versement de l'allocation de rentrée scolaire a débuté le 19 août

Le versement de l'allocation de rentrée scolaire débute le 19 août

L'allocation de rentrée scolaire (ARS) est versée à partir du 19 août pour les enfants âgés de 6 à 18 ans. L'ARS est accordée, sous condition de ressources, aux familles pour chaque enfant âgé de 6 à 18 ans, scolarisé ou en apprentissage.

Si vous êtes déjà allocataire, vous n’avez pas de démarche à effectuer. Si vous n’êtes pas allocataire, vous devez remplir un dossier et le retourner à votre Caf. Vous pouvez le télécharger sur le site Internet www.caf.fr ou le demander à votre Caf.

Pour les enfants qui entrent en CP en 2014, alors qu’ils n’ont 6 ans qu’en 2015, les familles doivent adresser à leur Caf un certificat d’inscription en CP.

À noter pour la rentrée 2014 : les parents d’adolescents de 16 à 18 ans n’ont plus à fournir de justificatif de scolarité pour bénéficier de l'ARS. Désormais, une simple attestation sur l’honneur assurant que l’enfant est bien scolarisé suffit. Cette déclaration peut également être faite en ligne.

Cependant, si l’enfant est apprenti ou étudiant salarié, il faut renvoyer l’attestation précisant sa situation à la Caf. L’attestation à compléter est adressée fin août par les Caf.

Les montants de l'ARS en 2014

Pour la rentrée 2014-2015, le montant de l'ARS dépend de l’âge de l’enfant. Il est de :

  • 362,63 € pour un enfant âgé de 6 à 10 ans (au lieu de 360,47 € en 2013),
  • 382,64 € pour ceux de 11 à 14 ans (au lieu de 380,36 € en 2013)
  • 395,90 € pour les 15 à 18 ans (au lieu de 393,54 € en 2013).

Les conditions de ressources de l'ARS en 2014

Le plafond des ressources du foyer à ne pas dépasser pour bénéficier de l'ARS varie en fonction du nombre d'enfants.

Pour 2014-2015, c'est le revenu net de l'année 2012 qui sert de référence.

Le plafond de ressources est de :

  • 24 137 € pour 1 enfant,
  • 29 707 € pour 2 enfants,
  • 35 277 € pour 3 enfants,
  • 5 570 € par enfant supplémentaire.

Le plafond est identique, quelle que soit la situation de la famille bénéficiaire : double activité professionnelle au sein du couple, une seule activité ou personne isolée.

Une allocation dégressive en fonction des revenus peut être versée si le plafond est légèrement dépassé.

Autre article : Bourses de l’enseignement supérieur

229 RÉACTIONS À L'ARTICLE
Par joliesarahkay Lundi 15 septembre 2014
Ca c'est bien vrai !

Bonne déduction, je suis d'accord avec vous, flamby. Pour la rentrée scolaire, même en lycée pro, il n'y en a pas pour 700 €. Nous, nous n'avons jamais eu le droit à l'ARS, ni à la bourse pour les études. Donc, résultat, j'essaie de trouver les livres d'activité sur le boncoin ou sur priceminister quand c'est possible, et qu'ils sont quasiment neufs. Pour le reste des fournitures, mes filles gardent des années précédentes, à part les cahiers. Donc, on fait au mieux puisque l'on n'a pas d'aide, c'est le système D.
De toute façon on vit dans un pays d'assistanat où les gens qui ne travaillent pas ont toutes les aides possibles et innimaginables, que nous, citoyens de la classe moyenne ne connaissons même pas l'existance !
J'ai un exemple à vous donner. Ma fille qui vient de rentrer en 2nd pro, a une copine d'origine marocainne qui porte des vêtements des chaussures de marque et qui dit que ses parents ont plein de sous. Pourtant, les deux parents sont au chômage. Trouver l'erreur !!!

Par kader70 Mercredi 10 septembre 2014
ou va l'ecole ivoiriennne

pourquoi cette année 2014 -2015 les élevés qui non par eux la moyen pour passer en classe supperieur doivent forcement reprendre si les parents veulent payer la classe supperieur pour son enfant on refuse que parce que sur le reçu de payement en ligne il sont écrit redouble es que ces force de reprendre sa classe juste dit a la ministre que cette année beaucoup de personne vont mettre un thème a leurs Etudes a cause de cette nouvelle règle prise par la ministre de l’éducation national je vous le dit car dans ma classe ce qui n'ont par eux la moyen pour passer veulent tous arrrete ..........................

Par lylween Jeudi 04 septembre 2014
pas que des assistés

je tient quand même a réagir!!!
il y a fort probablement des assistés mais cela ne prendront pas le temps de lire ou écrire sur cette page
j'ai 5 enfants ,j'ai tout fait pour n'avoir jamais besoin d'aide mais j'ai pas demandée de les élever seule.Ils n'ont aucune marque ,ne change pas de cartable tous les ans ,ont reprend les trousses,stylo encore en fonction de l'année précédente .Je travaille mais mes revenus sont net a 2/3 du smic malgrés des 35 h semaine
oui ,je travaille a domicile mais je consacre mes heures de boulot au loulou qu'on me confie .
Alors osé dire qu'on grappille de droite et de gauche ,c'est de la jalousie .J'aimerai ne pas y avoir droit ,cela prouverai que je gagne bien ma vie.

Par Galphas7 Mercredi 03 septembre 2014
Réponse à Hermine

Chère Madame,
je vous prie d'éviter les caricatures.
Je ne vie pas au crochet de la société et dirait même avoir bcp donné à la société.
J'ai cinq enfants et les assume pleinement, ils n'ont ni vêtement de marques, ni portables dernier cri et reçoivent une bonne éducation parentale
Mais je déteste l'injustice et les lois de petit bureaucrate
Très Cordialement
Stéphanie

Par joliesarahkay Mercredi 03 septembre 2014
Bonne réaction

Je trouve la dernière réaction très sensée et très vrai. La France est un pays d'assistanat. Il y a ceux qui ne travaillent pas, qui vivent au crochet de la société (sans mettre tout le monde de le même panier), qui ont toutes les aides et qui gagnent des fois plus que ceux qui travaillent qui qui payent des impôts à tout va et qui n'ont quasiment pas d'aide. Bref, la classe moyenne paye pour tout les glandeurs professionnels.
Pour répondre à Domanoah de Goudeloupe, il n'y a pas que là-bas que la vie est plus chère, mais aussi sur la Côte d'Azur, surtout les Alpes-Maritimes où tout est beaucoup plus chère qu'ailleurs (et où je suis), l'immobilier par exemple autant à l'achat qu'à la location qui est beaucoup plus cher qu'ailleurs. On peille le soleil et très cher ! Et personne n'en tient compte non plus.

Votre pseudonyme apparaîtra en signature de votre réaction.
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.


Règles de conduite

  • Tous les propos contraires à la Loi sont proscrits.
  • La publicité commerciale n'est pas autorisée.
  • En réagissant à cet article, vous autorisez la publication en ligne de votre contribution.
  • Une orthographe et une mise en page soignées facilitent la lecture : évitez majuscules et abréviations, pensez aux accents.
* Champ obligatoire