Changer d'école en cours d'année

Page 1 / 2
Changer d'école en cours d'année

Vous déménagez, ou pire, votre enfant est malheureux à l'école. La solution : l'inscrire dans un nouvel établissement scolaire.

Changer un enfant d'école en cours d'année n'est pas aussi simple que les parents le souhaiteraient. Ecoles et collèges sont souvent complets jusqu'en juin, et les motifs du changement sont attentivement examinés par l'administration.

Le changement d'école est-il possible ?

Toute demande de changement d'établissement qui n'est pas liée à un déménagement est soumise à dérogation. Pas question pour le rectorat d'accepter un changement parce que votre enfant n'aime pas son nouveau prof.

Des dérogations peuvent être obtenues pour des "raisons de force majeure ou médicales". Il s'agit d'une "demande exceptionnelle de changement d'établissement". Il appartient alors aux parents de trouver un établissement d'accueil. Des situations justifient un changement pour le bien-être psychologique de l'enfant. Si celui-ci a subi un traumatisme (racket, viol, agressions répétées…) dont la preuve est apportée par des certificats médicaux, la dérogation est généralement acceptée. Il ne reste plus alors aux parents qu'à trouver un établissement d'accueil.

Les formalités à accomplir pour changer d'établissement

Vous devez faire remplir par le chef d'établissement d'origine (le directeur académique pour le primaire) un imprimé de "demande exceptionnelle de changement d'établissement" sur lequel vous aurez indiqué le motif de votre décision. Ce document doit être approuvé par le chef d'établissement d'accueil mais la décision finale revient au directeur académique.

En cas de refus non justifié, vous pouvez saisir le médiateur académique, à contacter directement.

L'élève exclu est transféré par l'administration

Enfin, si l'enfant est exclu de son établissement pour des raisons disciplinaires, la question du choix d'un nouvel établissement ne se pose pas. En effet, dans ce cas, en vertu de l'obligation légale de scolarisation des personnes de moins de 16 ans, l'exclu doit être transféré dans un autre établissement de l'académie. Ce n'est pas aux parents d'effectuer cette démarche, mais à l'administration.

20 RÉACTIONS À L'ARTICLE
Par Charlotte Mrmz Vendredi 04 avril 2014
bien d'accord

je suis tout à fait d'accord

Par Que faire Samedi 08 février 2014
Violence ecole privée 62

Dernier jour d'école hier pour mon fils petit pincement au cœur ! Malgré les violences mon fils commence lundi Nous sommes tous deux angoissés c'est dommage de devoir quitter l'école alors que c'est lui la victime ! C'est comme cela on n'y peut rien il suffit qu'on dénonce ce genre de violence pour que la situation se retourne contre nous plus de bonjour les maîtresses se tenaient à l'écart sauf quand j'ai annoncé que mon fils quitterait l'école , je pense qu'ils étaient ravis ! Pourtant c'est lui qui subit tout cela mais on a beau dire la situation des parents à quand même son importance dans certaines écoles !
Boson courage a tous

Par lilirose Mercredi 05 février 2014
Porter plainte contre le ou les agresseurs même mineurs, c'est tout à fait possible !

je m'adresse à Que faire violence école privée 62 Tout d'abord, il faut porter plainte contre le ou les agresseurs même mineurs, c'est tout à fait possible ! Et vous n'avez pas à avoir peur ou même à culpabiliser, c'est de votre plein droit de vous défendre. au commissariat sans même avoir de certificat médical vous avez trois ans pour le faire, c'est au commissariat que m'a été transmise cette information; d'autre part, il faut dénoncer au plus vite ces terribles agissements à l'inspection académique de votre domicile. Et n'hésitez surtout pas à balancer tout ce que vous savez, noms , dates, lieux, etc.. Surtout et dernier conseil, ne vous avisez jamais de vous adresser aux parents ou aux enfant agresseurs, certains n'attentent que cela pour à leur tour porter plainte et oui, je sais c'est le monde de la haine et de la provocation, surtout ne vous laisser pas intimider. J'espère que cette école est sous contrat avec l'Education Nationale. Bon courrage et ne lachez pas l'affaire.

Par lilirose Mercredi 05 février 2014
Plusieurs solutions existent

Tu dois d'abord en parler à tes proches, puis à ton ou ta CPE afin d'identier le ou les problèmes. D'ailleurs, tu n'as pas préciser de quoi il s'agit !!! Saches, qu'à l'intérieur comme aux abords du collège, l'équipe pédagogique et tous les adultes de cet établissement sont tous responsables qu'il s'agisse de racket, agressions verbales ou physiques ... Surtout et n'oublie jamais que la loi du silence tue, c'est une de mes devises montre que tu n'as pa peur. Bon courrage à toi et tu peux également avec le soutien de tes parents demander une dérogation exceptionnelle afin de changer d'établissement même en milieu d'année scolaire, c'est tout à fait possible, tout dépend des places disponibles.

Par Que faire Mardi 04 février 2014
La crainte que j'ai c'est qu'il mettent des mauvaises choses dans le livret scolaire.

Bonjour, mon fils est en école privée depuis la maternelle aujourd'hui il es t en ce1 depuis la maternelle il rentre avec des coups, bosses énorme, coups ds les parties, il boîte bref j'intervient chaque année auprès des maîtresses et de la direction ils punissent l'enfant mais il s'en fiche (les parents ts enseignants) et ils ne convoquent pas les parents, super le règlement, mon fils est calme, poli, j'ai appris que même les filles étaient sur lui (violence physique) cette année mon fils est revenu avec 2 coups à la tête, et hématome à l'œil et saignement oreille. Bref c'est la goutte j'ai entrepris des démarches et l'ai inscrit ailleurs, j'ai demandé le livret scolaire ms eils ne veulent pas me le remettre en main propre ils veulent l'envoyer à l'autre école, je ne veux pas leur donner le nom de l'école car je sais qu'ils vont raconter leur version et noyer le poisson comme ils le font si bien (ils St. est très fort ) et je sais qu'entre directeurs ils se soutiennent. La crainte que j'ai c'est qu'il mettent des mauvaises choses dans le livret scolaire.

Votre pseudonyme apparaîtra en signature de votre réaction.
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.


Règles de conduite

  • Tous les propos contraires à la Loi sont proscrits.
  • La publicité commerciale n'est pas autorisée.
  • En réagissant à cet article, vous autorisez la publication en ligne de votre contribution.
  • Une orthographe et une mise en page soignées facilitent la lecture : évitez majuscules et abréviations, pensez aux accents.
* Champ obligatoire