Trouver et engager une fille au pair

Trouver et engager une fille au pair

Employer une fille au pair est une bonne solution pour faire garder ses enfants quand on dispose d’un petit budget ou quand on travaille en horaires décalés. A condition de respecter certaines règles.

Pour les parents qui disposent d’un logement assez grand, recruter une étudiante au pair est une solution de garde intéressante et enrichissante. 

Fille au pair : recourir à une agence

Pour trouver une jeune fille au pair, vous pouvez lire les petites annonces, faire fonctionner le bouche-à-oreille ou encore recourir à une agence spécialisée dans leur placement.

Les agences offrent un gage de sérieux, car elles effectuent un travail de recherche de ces étudiantes au pair. Elles exigent de la candidate qu’elle ait une expérience de la garde d’enfants (deux références au minimum avec une lettre de moralité d’un employeur) et un niveau correct en français (tests).

L’agence rencontre les parents demandeurs et leur propose plusieurs dossiers. Ensuite, les parents appellent l’étudiante.

Les agence demandent des frais allant de 500 € à 800 € pour une année scolaire, et de 200 à 400 € pour trois mois. Ce montant inclut les frais d’adhésion et de gestion du dossier.

En outre, l’agence fournit tous les documents administratifs, notamment le formulaire obligatoire « accord de placement au pair d’un stagiaire aide familial » (Cerfa n° 61-2116).

Si vous recrutez directement une fille au pair

Si vous procédez vous-même au recrutement, vous pouvez vous procurer ce formulaire Cerfa n° 61-2116 en passant par la Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (DIRECCTE).

L’accord est conclu et signé par la famille d’accueil et la personne au pair, de préférence avant que cette dernière ait quitté son pays ou au plus tard lors de la première semaine de l’accueil.

Le dossier, à déposer à la DIRECCTE afin d’obtenir sa validation, devra comporter l’accord de placement au pair, un justificatif d’inscription pour toute la durée du séjour à des cours de français spécialisés pour étrangers, un certificat médical de l’étudiante datant de moins de trois mois, la copie de son passeport, une attestation de son niveau d’études et une lettre de motivation.

L’étudiante doit avoir entre 17 et 30 ans. A titre exceptionnel, une dérogation peut être accordée s’agissant de la limite d’âge supérieure.

Elle s’occupe elle-même de l’obtention du visa de long séjour. Son séjour en France ne doit pas être inférieur à trois mois ni dépasser une année. Il peut cependant être prolongé de six mois de manière à permettre un séjour de dix-huit mois maximum.

Une fille au pair n'est pas salariée

L’étudiante vient en France afin de perfectionner ses connaissances linguistiques et accroître sa culture générale.

Elle s’engage à s’occuper des enfants (pas plus de 30 heures par semaine), tout en étant nourrie et logée.

Elle doit disposer au minimum d’une journée complète de repos par semaine, dont au moins un dimanche par mois.

La famille doit mettre à sa disposition une chambre qu’elle partagera ou non avec les enfants.

Elle peut effectuer des tâches ménagères, comme le rangement des chambres des enfants, mais elle ne doit pas se substituer à une femme de ménage.

La personne au pair n’est pas salariée, elle est stagiaire. Elle reçoit de l’argent de poche, entre 261,75 € et 314,10 € par mois (75 à 90 fois le montant du minimum garanti). La famille d’accueil doit la déclarer à l’Urssaf.

Elle doit l’affilier au régime de Sécurité sociale qui versera les prestations de maladie et d’accidents du travail, et souscrire une assurance complémentaire santé, responsabilité civile et rapatriement.

En revanche, les cours de français, les billets de train ou d’avion et bien sûr toutes les dépenses personnelles sont à la charge de l’étudiante.

Un renvoi parfois inévitable

Parfois, la famille ou les enfants ne s’entendent pas avec la jeune au pair. Dans d’autres cas leur attente est déçue, notamment si elle a menti sur son niveau en français. Il faut alors rétablir la confiance, désamorcer les tensions ou re-préciser ce qu’on attend d’elle. Si vous l’avez recrutée seul et que son renvoi semble inévitable, c’est à vous de trouver une solution de remplacement.

L’accord de placement prévoit qu’en cas de faute lourde, la famille ou la stagiaire pourra mettre un terme à l’accueil, et ce sans préavis. Il prévoit aussi que chaque partie peut mettre fin à l’accueil « si des circonstances graves l’exigent ».

Il peut aussi arriver aussi que la stagiaire aide familial ait le mal du pays ou qu’elle n’ait pas assez d’autorité avec les enfants. Si les parents sont passés par l’intermédiaire d’une agence, celle-ci peut alors proposer de la remplacer.

En général, les familles et les jeunes au pair sont satisfaits de cet échange. Selon les agences, 70 % des familles décident de renouveler l’expérience.

Le statut d'employé au pair

Le statut d'employé au pair se distingue du statut de stagiaire aide familial étranger ou jeune au pair. L’employé au pair peut être français ou étranger, étudiant ou non, sans limite d’âge.

Il signe un contrat de travail (convention collective des particuliers employeurs). Son rôle n’est pas cantonné à la garde d’enfants puisqu’il peut effectuer des tâches ménagères, des travaux de jardinage, etc., en contrepartie de l’hébergement et des repas.

L’emploi d’un salarié au pair pour garder des enfants ouvre droit à la réduction fiscale pour frais de garde et au bénéfice de la Paje (prestation d’accueil du jeune enfant).

Pour en savoir plus

Le formulaire de placement est disponible sur le site du ministère de l’Immigration, www.immigration.gouv.fr, rubrique Ressources, puis Formulaires

Des informations pratiques sur le site de l’Union de recouvrement des cotisations de Sécurité sociale et d’allocations familiales, www.urssaf.fr.

Le site de l’Union française des agences au pair : www.ufaap.org.

Autre article : Le guide des prestations familiales 2014

1 RÉACTIONS À L'ARTICLE
Par Elfrid Lundi 01 septembre 2014
Recherche fille au pair

Expérience....

Votre pseudonyme apparaîtra en signature de votre réaction.
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.


Règles de conduite

  • Tous les propos contraires à la Loi sont proscrits.
  • La publicité commerciale n'est pas autorisée.
  • En réagissant à cet article, vous autorisez la publication en ligne de votre contribution.
  • Une orthographe et une mise en page soignées facilitent la lecture : évitez majuscules et abréviations, pensez aux accents.
* Champ obligatoire