Les tarifs 2015 de la carte grise (certificat d'immatriculation)

Le montant du cheval fiscal, qui détermine en partie le coût de la carte grise (désormais appelée du certificat d'immatriculation), est modifié chaque année. Voici les tarifs 2015, région par région.

Pour obtenir la carte grise (certificat d’immatriculation), nécessaire pour circuler, les conducteurs doivent payer le montant du cheval fiscal, sauf cas d’exonération.

Ce montant varie selon les régions et sont fixés chaque année par les conseils régionaux. Les prix de cette taxe régionale applicables en 2015 viennent d’être publiés par l’Agence nationale des titres sécurisés (ANTS).

Montant du cheval fiscal par région en 2015

Région

Montant de la taxe régionale *

Pourcentage d’exonération de la taxe régionale pour les véhicules propres

Alsace

36,50 €

50 %

Aquitaine

36 €

100 %

Auvergne

45 €

100 %

Basse-Normandie

35 €

100 %

Bourgogne

51 €

100 %

Bretagne

46,00 €

50 %

Centre

42,45 €

100 %

Champagne-Ardenne

35 €

100 %

Corse

27 €

100 %

Franche-Comté

36 €

100 %

Haute-Normandie

35 €

50 %

Ile-de-France

46,15 €

100 %

Languedoc-Roussillon

44 €

0 %

Limousin

42 €

100 %

Lorraine

45 €

50 %

Midi-Pyrénées

34 €

100%

Nord-Pas-de-Calais

45 €

100 %

Pays de Loire

48 €

100 %

Picardie

33 €

50 %

Poitou-Charentes

41,80 €

50 %

Provence-Alpes-Côte d’Azur

51,20 €

0 %

Rhône-Alpes

43 €

50 %

Guadeloupe

41 €

0 %

Guyane

42,50 €

0 %

La Réunion

39 €

0 %

Martinique

30 €

0 %

Mayotte

0 €

0 %

* Ces montants et ces taux sont mis à jour en 2015 selon les délibérations portées à la connaissance de l'ANTS.

Le montant de la taxe régionale prend en compte :

  • le domicile du titulaire ;
  • la puissance fiscale du véhicule ;
  • et l’âge du véhicule. Si ce dernier a moins de dix ans, le coût est le même que pour un véhicule neuf. S’il a plus de dix ans, le montant de la taxe est réduit de moitié.

Pour rappel, le coût de la carte grise correspond à la somme de la taxe régionale avec trois autres taxes :

  • le malus écologique (pour les véhicules les plus polluants) ;
  • la taxe de gestion du certificat d'immatriculation (4 €) ;
  • et la redevance pour l'acheminement du certificat d'immatriculation.

> Pour en savoir plus, lire notre article sur Certificat d'immatriculation (ancienne carte grise).