Mon enfant fume du hasch, que faire ?

Mon enfant fume du hasch, que faire ?

Tout comme un verre de vin ne fait pas l'alcoolique, un ado qui fume occasionnellement du cannabis n'est pas un toxicomane. La plupart du temps, cette consommation de haschich ne l'entraînera pas dans l'escalade. Tout dépend de sa motivation… qu'il est essentiel de connaître.

La consommation de cannabis est en hausse, en particulier chez les jeunes.

Ainsi 50 % des adolescents disent avoir expérimenté le cannabis.

Mais ces chiffres ne changent rien à notre réaction de parents quand nous découvrons que notre fils ou notre fille fume. Incrédulité, colère, inquiétude ou compréhension… comment trouver l'attitude juste entre la dramatisation et la banalisation ?

"J'ai l'impression que tu fumes"

"Nous étions en vacances et comme chaque année mon fils, 17 ans, avait invité ses deux meilleurs copains.

Un après midi, je suis rentré à l'improviste et à leur façon de dissimuler différents paquets, j'ai compris qu'ils se préparaient des joints.

J'ai pris mon temps pour parler à mon fils car je voulais croire que je me trompais. Mais quand je lui ai dit “j'ai l'impression que tu fumes”, il n'a pas cherché à me mentir, m'a assuré que c'était de temps en temps, sans me promettre pour autant d'arrêter comme je lui demandais."

Dès que l'on découvre que son enfant fume du hasch, il ne faut pas hésiter à lui en parler.

Pour Francis Curtet, psychiatre, responsable de l'association Grande Écoute, spécialisée dans la lutte contre les toxicomanies par la prévention, "Il faut discuter avec votre enfant sans connotation morale (c'est bien ou c'est mal), sans punition à la clé, simplement en lui expliquant que ce qui importe c'est qu'il soit bien et heureux dans sa vie.

Il ne s'agit pas pour autant de penser “puisque c'est du cannabis ce n'est pas grave”, et de lui dire “fais ce que tu veux ça te regarde”.

Mais surtout, la première question à lui poser est “pourquoi prends-tu ce produit ?” car elle donne l'attitude à adopter."

S'il fume pour fuir ses problèmes, danger !

Une fois sur dix, la motivation de l'ado est différente. Il admet prendre de la drogue pour aller mieux et passer des caps difficiles. Il s'imagine à tort que cela peut l'aider à résoudre ses problèmes personnels.

"Cet enfant-là est potentiellement en danger. Il aura tendance à prendre de plus en plus de produits et de plus en plus fort, pour fuir la réalité, explique F. Curtet. Le risque d'escalade repose sur cette conduite de fuite. Le message à faire absolument passer : “La drogue ne résout jamais rien et le silence non plus”.

Par contre, tu pourras dénouer tes problèmes en en parlant à quelqu'un qui t'écoute vraiment et à qui tu fais totalement confiance : un parent, un adulte proche, un psychologue, un médecin, un éducateur, une assistante sociale."

Et s'il se faisait arrêter avec du cannabis sur lui ?

S'il fume du cannabis, il se le procure forcément quelque part. Que risque votre enfant si, lors d'un contrôle d'identité, on découvre qu'il a sur lui du shit ou de l'herbe ?

Tout dépend de la quantité qu'il a en sa possession… et si c'est la première fois. En principe, s'il a moins de 30 g de produit et pas d'antécédents, il en sera généralement quitte pour un bon sermon, la confiscation du produit et une petite peur.

Dans le cas d'une quantité plus importante, et s'il s'agit d'une récidive, il risque une application plus ou moins rigoureuse de la loi : l'usager majeur encourt poursuites judiciaires et condamnations à un an de prison et 3 750 euros d'amende pour consommation personnelle.

Sous quelle forme le cannabis est-il utilisé ?

Le haschich ou shit est la résine de la plante obtenue par raclage des feuilles et mélange avec de la poudre provenant de plants séchés.

Il se présente sous la forme de plaques compressées. Se fume généralement mélangé à du tabac.

Le haschich peut être coupé avec des substances plus ou moins toxiques : henné, cirage ou paraffine.

L'herbe ou marijuana est un mélange de feuilles, tiges et fleurs séchées. Elle se fume généralement mélangée à du tabac (c'est le "joint" ou "pétard").

L'huile, obtenue en faisant bouillir le haschich dans un solvant.

Beaucoup plus rarement utilisée, l'huile se fume après avoir été répandue sur le papier d'une cigarette. Sa teneur en THC est beaucoup plus élevée que pour le Hasch ou la marijuana.

Quels sont les effets du cannabis ?

Envie de rire, légère euphorie, plaisir, détente, envie de dormir. À forte dose, léthargie, perception du temps, perception visuelle, mémoire immédiate perturbée. Parfois palpitations, bouche sèche, yeux rouges, sensation de nausée.

L'usage répété et l'abus de cannabis entraînent une dépendance psychique moyenne à forte selon les individus. En revanche, les experts s'accordent à dire que la dépendance physique est minime.