Le prix d'une inscription à l'université

Batch operation process

Combien coûtent les frais d'inscription à l'université, en école d'ingénieur ou de commerce ? Et quelles sont les dépenses annexes à intégrer dans les frais de scolarité ? Revue de détail, cursus par cursus.

Depuis la rentrée 2005, l'organisation européenne des études en trois étapes (bac + 3, bac + 5, bac + 8), appelée LMD (Licence-master-doctorat), concerne toutes les universités. Les droits d'inscription varient en fonction du cursus choisi.

Inscription à l'université : des droits variables

Les droits sont uniques pour chacun des cursus. Ainsi, un bachelier qui s'inscrit en première année de licence devra acquitter 184 €. Le coût de la formation est identique en deuxième et troisième années. En master, les droits s'élèvent à 256 € pour chacune des deux années. En doctorat, ils sont de 391 € par an.

Les formations universitaires professionnalisées sont logées à la même enseigne. Un bachelier qui prépare un diplôme universitaire de technologie (DUT) ou un diplôme d'études universitaires scientifiques et techniques (Deust) devra débourser 184 €.

Les études de santé et les écoles d'ingénieurs

Le système s'applique également aux études de santé. Un bachelier paiera 184 € s'il intègre la première année de pharmacie ou de médecine, ou bien une école paramédicale publique, comme un institut de formation en soins infirmiers (Ifsi) ou un institut de formation en masso-kinésithérapie rattaché à un hôpital. Mais la scolarité est bien plus onéreuse dans les écoles privées.

Des droits spécifiques pour les écoles d'ingénieurs

Les écoles universitaires d'ingénieurs, quant à elles, conservent leurs droits spécifiques qui s'élèvent à 610 € par année.

Un bachelier déboursera ainsi cette somme s'il est admis dans l'université de technologie de Troyes (UTT), de Compiègne (UTC), ou de Belfort-Montbéliard (UTBM), ou bien l'Esstin de Nancy, l'Esinsa Nice, l'Enivl Blois…

Certaines filières paramédicales sont, elles aussi, plus chères que les formations classiques. C'est le cas, par exemple, des écoles d'orthophonistes, qui réclamaient 545 € par an en 2013.

Les frais supplémentaires

Dans la réalité, le montant demandé est supérieur, car s'y ajoutent le service de médecine préventive et d'autres contributions fixées par chaque université (culture, sport…).

Enfin, lors de son inscription, l'étudiant doit s'affilier à la Sécurité sociale étudiante. Celle-ci est gratuite pour les moins de 20 ans. Au-delà de cet âge, une cotisation de 213 € est à acquitter. Les frais d'une complémentaire santé peuvent s'y ajouter.

Exonération de droits universitaires pour les boursiers

Les étudiants qui ont obtenu une bourse d'État sur critères sociaux sont exonérés des droits universitaires. Pour leur première inscription à la fac, qui se déroule en juillet, les bacheliers doivent se munir de l'avis conditionnel de bourse transmis par leur Crous. De plus, ils bénéficient gratuitement de la Sécurité sociale étudiante.