Le congé parental ne fait pas recette chez les pères

Le congé parental ne fait pas recette chez les pères
Seulement 4 % des parents prenant un congé parental sont des hommes. - © Nadezhda1906

Les hommes prennent rarement le congé parental auquel ils ont droit, indique une étude de l’OCDE.

Seulement 4 % des parents prenant un congé parental d’éducation sont des hommes, indique une enquête de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) publiée mercredi 2 mars.

« Si les hommes prennent habituellement quelques jours de congé paternité juste après la naissance de leur enfant, seuls les plus motivés et les plus courageux utilisent leur droit à un congé parental plus long », constate l’OCDE au sujet de vingt-trois pays où les pères ont droit à un congé parental, sur les trente-quatre pays membres de l’institution.

Le congé parental (à temps plein ou partiel) peut être pris par la mère et le père ou l’un des parents après la fin du congé maternité. Vous pouvez en bénéficier dès lors que vous êtes salarié(e) depuis au moins un an dans votre entreprise.

Le congé parental remodelé

Une réforme entrée en application le 1er janvier 2015 vise à rendre le congé parental plus attractif pour les pères.

La prestation partagée d’éducation de l’enfant

Les parents qui remplissent les conditions du congé parental peuvent percevoir la prestation partagée d’éducation de l’enfant (Préparee), à demander à la Caisse d’allocations familiales ou à la Mutualité sociale agricole.

Cette aide est de :

  • 390,52 € si vous ne travaillez plus ;
  • 252,46 € si vous travaillez au maximum à mi-temps ;
  • 145,63 € si vous travaillez entre 50 % et 80 %.