La fin de la pub dans les programmes pour la jeunesse diffusés par France Télévisions

La fin de la pub dans les programmes pour la jeunesse diffusés par France Télévisions
Le dispositif est conçu comme un outil de protection contre les conséquences néfastes de la publicité. - © kbeis

Entrée en vigueur le 1er janvier, cette mesure concerne les messages à caractère commercial diffusés pendant, un quart d’heure avant et un quart d’heure après les émissions destinées aux enfants de moins de douze ans.

Votre enfant regarde France Télévisions ? Depuis le 1er janvier, la publicité commerciale est bannie des « programmes […] destinés prioritairement aux enfants de moins de douze ans » diffusés par les chaînes du groupe audiovisuel public, prévoit une loi du 20 décembre 2016.

« Cette restriction s’applique durant la diffusion de ces programmes ainsi que pendant un délai de quinze minutes avant et après », précise le texte.

La loi autorise seulement les « messages génériques pour des biens ou services relatifs à la santé et au développement des enfants ou des campagnes d’intérêt général ».

La mesure concerne aussi les messages diffusés sur les sites Internet de France Télévisions proposant « des programmes prioritairement destinés aux enfants de moins de douze ans », comme des dessins animés. Les chaînes privées ne sont en revanche pas visées.

Des conséquences néfastes

Le texte découle d’une proposition de loi déposée le 24 juillet 2015 par les sénateurs du groupe écologiste à la Haute assemblée.

Selon l’exposé des motifs, « la France fait partie des pays développés où les enfants et adolescents sont les plus exposés aux messages publicitaires ». Cette exposition a des conséquences néfastes « sur la santé des jeunes », en particulier « l’obésité ».