Etudes après le bac : vous pouvez compléter vos dossiers sur le portail Parcoursup

Etudes après le bac : vous pouvez compléter vos dossiers sur le portail Parcoursup
La phase de formulation des vœux sur le portail Parcoursup a pris fin mardi. - © Martin Dimitrov

Jusqu’au 31 mars, vous avez la possibilité de transmettre vos lettres de motivation pour appuyer vos candidatures à une formation dans un établissement d’enseignement supérieur.

La phase de formulation des vœux (dix au maximum, sans classement) sur le portail Parcoursup (ex-APB) a pris fin mardi 13 mars. Mais les jeunes, lycéens en terminale ou étudiants en réorientation, souhaitant s’inscrire en première année d’études supérieures, peuvent encore compléter leurs dossiers jusqu’au 31 mars sur la plateforme. Cette démarche vous permet de confirmer vos vœux.

Vous devez fournir une lettre de motivation pour chacun. D’autres documents peuvent être demandés, notamment un CV.

« Seuls les vœux confirmés seront étudiés par les formations et pourront donner lieu à une proposition d’admission », d’après Parcoursup.

Avant de procéder à la confirmation, vous devez saisir votre préférence dans le cadre « Ma préférence ». L’objectif de « cette information confidentielle, non transmise aux établissements », est « d’éclairer la commission d’accès à l’enseignement supérieur, qui pourrait être amenée à vous faire des propositions si vous ne recevez aucune proposition sur l’un des vœux confirmés », selon le portail.

Après le 31 mars, vous avez la possibilité de renoncer aux vœux des formations qui ne vous intéressent plus.

Vous obtenez des réponses à vos candidatures entre le 22 mai et le 21 septembre. « Vous devez respecter la date limite de réponse qui vous est indiquée pour chaque proposition » d’admission.

Une phase complémentaire entre le 26 juin et le 21 septembre

Vous n’avez pas formulé vos vœux sur Parcoursup ? Une phase dite complémentaire s’ouvre le 26 juin, pour s’achever le 21 septembre, durant laquelle vous précisez vos vœux dans les formations disposant de places vacantes.

En outre, comme le rappelle le site L’Etudiant, de nombreux « établissements procèdent à des recrutements sans passer par Parcoursup », parmi lesquels les Instituts d’études politiques (IEP) ou la plupart des écoles de commerces et des écoles paramédicales et sociales.