Comprendre les résultats des lycées

Comprendre les résultats des lycées
Des candidats au bac au lycée Guillaume Budé de Limeil-Brevannes (Val-de-Marne), en juillet 2015. - © Charles Platiau – Reuters

Les indicateurs de l’Education nationale visent à offrir une alternative aux classements reposant sur le seul taux de réussite au bac.

Le ministère de l’Education nationale a publié, mercredi 21 mars sur son site Internet, les indicateurs de résultats des lycées.

Les données, élaborées par la Direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance (DEEP) à partir des résultats du baccalauréat 2017, sont destinées à offrir aux familles une référence alternative aux palmarès reposant sur le seul taux de réussite à ce diplôme.

Publics ou privés sous contrat, les établissements d’enseignement général et technologique présentant au moins vingt candidats au bac et les établissements professionnels présentant au moins dix candidats sont couverts, à condition qu’ils proposent un cycle complet.

Un formulaire en ligne

Pour connaître les indicateurs d’un lycée, il vous suffit de remplir un formulaire en ligne. Vous devez notamment fournir le nom d’un établissement, de sa commune et du département et la voie de formation (générale et technologique, professionnelle) envisagée. Si vous souhaitez connaître les indicateurs de plusieurs lycées d’une même zone géographique, vous pouvez seulement fournir le nom de la commune ou du département.

Pour chaque requête, le site affiche trois tableaux, le taux de réussite, le taux d’accès de la seconde, de la première et de la terminale au bac et le taux de mentions.

Taux de réussite au bac

Le tableau sur le taux de réussite précise :

  • le taux constaté (part de bacheliers parmi les élèves ayant passé le bac) ;
  • le taux attendu (taux théorique calculé en tenant compte des compétences scolaires à l’entrée en seconde et des caractéristiques sociales des élèves).

Taux d’accès au bac

Le taux d’accès au bac « est la probabilité qu’un élève de seconde, de première ou de terminale obtienne le baccalauréat à l’issue d’une scolarité entièrement effectuée dans l’établissement, quel que soit le nombre d’années nécessaires », selon l’Education nationale.

Le tableau sur le taux d’accès donne :

  • le taux constaté (probabilité qu’un élève obtienne le diplôme dans l’établissement s’il y est entré en seconde ou en première) ;
  • le taux attendu (taux théorique calculé en tenant compte des compétences scolaires à l’entrée en seconde et des caractéristiques sociales des élèves).

Taux de mentions

C’est la nouveauté par rapport aux indicateurs publiés l’année dernière : la publication d’un tableau sur le taux de mentions.

La valeur ajoutée figurant dans chaque tableau désigne la différence entre le taux constaté et le taux attendu.

Ecrémage dans certains établissements

« La combinaison de ces indicateurs offre une analyse plus fine que celle du seul taux de réussite au baccalauréat des élèves de terminale : elle évalue la capacité de l’établissement à accompagner les élèves depuis la classe de seconde jusqu’à l’obtention du diplôme », explique le ministère de l’Education nationale.

L’origine sociale des élèves, en lien avec la situation géographique des lycées, a une influence sur leur réussite scolaire. Dans certains établissements, les élèves les plus faibles sont éliminés au fil de leur scolarité. La mécanique d’écrémage permet à ces lycées d’afficher un taux de réussite très élevé.