Brevet des collèges : un nouvel examen en préparation

Brevet des collèges : un nouvel examen en préparation
L’examen version 2018 sera toujours divisé entre contrôle continu et épreuves écrites en juin. - © Antonio_Diaz

Déjà réformé l’an passé, le diplôme national du brevet des collèges pourrait de nouveau être modifié en 2018. Les épreuves de juin compteraient autant que le contrôle continu.

Le ministre de l’Education  nationale, Jean-Michel Blanquer, planche actuellement sur une réforme du brevet des collèges. La nouvelle architecture retenue sera soumis à l’avis consultatif du Conseil supérieur de l’éducation le 19 octobre prochain.

Selon l’Etudiant, l’examen version 2018 sera toujours divisé entre contrôle continu et épreuves écrites en juin. Mais le ministre veut supprimer les blocs interdisciplinaires - littéraire et scientifique - introduits par le gouvernement précédent et revenir à des examens cloisonnés par discipline.

Quatre épreuves écrites et un oral

En clair, le nouveau brevet comporterait cinq épreuves au lieu de trois. A la place des deux épreuves écrites, l’une portant à la fois sur le français, l’histoire-géographie et l’enseignement moral et civique (EMC) et l’autre sur les programmes de mathématiques, physique-chimie et sciences de la vie et de la Terre et technologie, les élèves de troisième en passeront quatre distinctes : français, mathématiques, histoire-géographie et enseignement moral et civique et sciences.

Le ministère prévoit de maintenir l’épreuve orale. Elle porterait soit sur un projet développé durant les EPI, les enseignements pratiques interdisciplinaires, soit sur l’histoire des arts.

Un nouveau barème de points

Autre changement : la notation. Le brevet sera noté sur 800 points et non plus sur 700. Et alors qu’en 2017, les épreuves de fin d’année ne pouvaient rapporter que 300 points sur 700, elles devraient désormais compter pour la moitié des points totaux, soit 400 sur 800. Le barème serait le suivant : les épreuves de français et de mathématiques seraient notées sur 100 points et celles d’histoire-géographie et d’enseignement moral et civique, de physique-chimie, sciences de la vie et de la Terre et technologie sur 50 points.

Concernant l’attribution des mentions : l’élève devra avoir obtenu 480 points pour la mention « assez bien », 560 pour « bien » et 640 pour « très bien ».