Quelles allocations pour les parents isolés ?

Page 1 / 2
Quelles allocations pour les parents isolés ?

Les personnes qui élèvent seules un ou des enfants reçoivent des aides (ASF, Agepi...). Certaines sont subordonnées à des conditions de ressources. Le fisc leur accorde également un avantage particulier.

En plus des aides accordées aux familles, des allocations spécifiques sont dédiées aux personnes qui se retrouvent seules avec un ou plusieurs enfants.

L’attribution de toutes ces aides est conditionnée par l’âge de l’enfant et le fait qu’il demeure à la charge de son parent. Elles cessent d’être versées en cas de mariage, de conclusion d’un pacte civil de solidarité, ou de concubinage (sauf si l’adulte qui a l’enfant à charge n’est ni son père ni sa mère).

On notera que, depuis juin 2009, l’allocation de parent isolé (API) a été intégrée dans le revenu de solidarité active (RSA).

L'allocation de soutien familial (ASF)

L'allocation de soutien familial (ASF) est versée jusqu’aux 20 ans de l’enfant, quelles que soient les ressources du parent qui en a la charge. L'ASF se s'élève à 90,40 € par mois et par enfant.

Elle est aussi accordée au titre d’avance sur pension alimentaire impayée si l’autre parent, séparé ou divorcé, ne subvient plus aux besoins de l’enfant. La caisse d’allocations familiales (Caf) agira à votre place pour recouvrer auprès du parent défaillant le montant fixé par jugement.

Pour en savoir plus, cliquez sur le lien : caf.fr

Aide à la garde d’enfants pour parents isolés (Agepi)

Versée par Pôle emploi dans le cadre du projet personnalisé d’accès à l’emploi, l’Agepi vise à aider un parent isolé à faire garder un ou plusieurs enfants de moins de 10 ans lorsqu’il retrouve un emploi.

Cette prestation est réservée aux personnes qui ne reçoivent pas d’allocation chômage ou qui perçoivent le revenu de solidarité active.

L’Agepi est subordonnée à la reprise d’emploi d’au moins deux mois à temps plein ou à temps partiel, en contrat à durée déterminée ou indéterminée. Elle est également versée en cas d’entrée en formation, y compris à distance, d’une durée totale d’au moins quarante heures.

Son montant s’échelonne de 170 à 520 € en fonction du nombre d’heures hebdomadaires de formation et du nombre d’enfants à charge.

11 RÉACTIONS À L'ARTICLE
Par doraterrier Samedi 16 août 2014
asf

d86 mon petit gars a 9 ans et demi

Par D86 Mardi 12 août 2014
ASF

Un enfant de plus de 20 ans doit arrêter ses études si son père est dcd donc il a moins de chance que les autres et on parle de discriminations là c'est un bel exemple car après la souffrance de la perte du papa il est encore sanctionné

Par doraterrier Samedi 09 août 2014
si quelqu'un pouvait me dire

bonjour,je vis seul avec mon fils,je travail,je touche 1410e par mois,comme tout le monde,loyer,impôts locaux,gaz,edf,assurance voiture,vieille donc souvent a réparer,impots sur le revenu,pension alimentaire pour ma fille 152e,assurance appartement,essence,nourriture,cantine,étude,centre de loisirs,sport pour mon petit gars,habits,et j'en passe. la maman ne peut pas subvenir au besoin de notre enfant,quand j'ai eu le droit que mon fils réside avec moi sur le jugement il est bien noté que la maman ne peut pas versé une pension alimentaire,donc,j'ai fait une demande de soutien familial depuis deux mois et je n'ai toujours pas de réponse! 94e,m'aiderait a payer un peu la cantine,sa nous ferait du bien en attente d'une réonse merci

Par nanoo Vendredi 18 avril 2014
quel sont ses droits

j ai un ami qui a eu la garde de ses 2 enfants pendant 2ans et n avait rien declaré aux allocations donc je pense que son ex femme a dut recevoir ses prestatations a sa place !que peux til faire pour regulariser cette situation?ils ne savait pas qu ils pouvait avoir des droits a la caf!merci

Par Kawane Vendredi 28 mars 2014
C'est dommage qu'aucune aide n'a été prévue quand le jeune poursuit ses études après 20 ans

L'ASF m'a été versée jusqu'au 20 ans de mon 1er fils, cela m'a bien aidé. et comme je suis salariée, je rame un peu avec 2 enfants (22 et 17 ans) à charges car je dépasse le plafond de ressources de peu. et encore, comme je suis veuve, alors je n'ai personne à qui réclamer la pension alimentaire Mon aîné va avoir 22 ans et il poursuit ses études à 8000 km de la maison (choix en licence pro pour m'aider financièrement, mais en contrepartie pas de bourse d'état) il n'est plus considéré à ma charge pour l'AF et l'ASF et n'a droit qu'à l'APL le 2ème fils part également en étude d'ingénieur à la rentrée prochaine, heureusement qu'il est boursier. Ma réflexion : c'est dommage qu'aucune allocation ou aide n'a été prévue quand le jeune poursuit ses études après 20 ans

Votre pseudonyme apparaîtra en signature de votre réaction.
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.


Règles de conduite

  • Tous les propos contraires à la Loi sont proscrits.
  • La publicité commerciale n'est pas autorisée.
  • En réagissant à cet article, vous autorisez la publication en ligne de votre contribution.
  • Une orthographe et une mise en page soignées facilitent la lecture : évitez majuscules et abréviations, pensez aux accents.
* Champ obligatoire