Des compensations financières pour les aidants

Page 3 / 4

Cumuler salaire et dédommagement

L'aidant peut continuer à exercer une activité professionnelle à temps partiel et cumuler salaire et dédommagement. Il est également possible d'être salarié du proche aidé et de recevoir un dédommagement auprès de cette même personne.

Le dédommagement n'est pas un salaire ; aucun précompte des cotisations à la Sécurité sociale n'est effectué. S'il remplit les conditions, l'aidant bénéficie de l'assurance- vieillesse des personnes au foyer.

Un complément pour l'enfant handicapé

Si vous êtes parent d'un enfant handicapé de moins de 20 ans et que vous ayez réduit ou arrêté votre activité professionnelle, un complément à l'allocation d'éducation de l'enfant handicapé vous est accordé.

Demandé à la maison départementale des personnes handicapées, il est versé par la caisse d'allocations familiales. Son montant dépend de l'incapacité de l'enfant et de votre taux de réduction d'activité : de 96,91 € à 1096,50 € par mois.

Une majoration spécifique, allant de 52,49 € à 432,06 €, est prévue si vous élevez seul un enfant qui a besoin en permanence de la présence d'une personne à ses côtés.

23 RÉACTIONS À L'ARTICLE
Par krusa Dimanche 03 août 2014
Perte du statut de salarié pour etre aidant familial imposé parle MDPH

Suite à une évaluation pour le renouvellement de la CPH de mon frere bénéficiant de la AAH( tous les 5 ans ) , je reçois une notification qui, à ma grande surprise me soumet un statut d'aidant familial .J'avais un CDI de salariée avec lui depuis 2004 et voilà que sans transition la commission me demande de signer un formulaire d'aidant familial. est ce legal ?

Par pauvrefille Mardi 10 juin 2014
Pourquoi n'attribue-t-on plus de GIR 1 ? L'aide financière supplémentaire serait vraiment justifiée.

Je suis aidante pour mon père (bénévole) ; je suis épuisée et ne reçois aucun dédommagement financier. Je vis seule avec l'ASS du Pole emploi. Mon père est au minimum vieillesse ; il perçoit l'APA. Il est classé GIR 2 alors que son état mériterait GIR 1 (89 ans, parkinsonien avancé avec sonde à demeure, complètement dépendant, ne peut plus marcher, ne peux pas se lever au fauteuil (2heures par jour) transfert effectué par l'infirmier, ne peut pas manger seul etc ... Ma mère est décédée. Il m'a été dit qu'on n'attribuait plus de GIR 1. Pourquoi ? L'aide financière supplémentaire serait vraiment justifiée. De mon côté, j'ai 56 ans, comment reprendre un travail en aidant de la sorte et mon père n'a pas les moyens de me payer ?

Par Fab2108 Mardi 18 mars 2014
Pour la CAF, le salaire reçu par l'aidant familial ne rentre pas dans la base de calcul de l'AAH.

Bonjour à tous, Je viens de clore des échanges houleux avec la CAF. Il se trouve que les salaires ou dédommagement reçu par l'aidant familial ne rentre pas dans la base de calcul de l'AAH. Cependant, la CAF ne l'applique pas et se cache derrière le fait que les impôts ne précisent pas la nature des revenus lors de la communiqcation des déclarations de revenus. Je vous invite donc à formuler réclamations auprès de votre CAF. En plus, mon dossier est toujours en cours par rapport à l'APL pour savoir si la règle est la même !!! Fabrice

Par DRAVELCIRE72 Mercredi 12 février 2014
Pour 2014 c'est l'AAh qui se trouve supprimée pour le motif que mon épouse touche la prestation PCH, c'est injuste.

Le 13 février 2014 Depuis déjà quelques mois je suis devenu Aidant Familial de mon conjoint qui est Handicapée depuis longtemps. En fauteuil depuis 1986. Nous avons surmonté nos difficultés. Elle est devenue Employeur ; comme mandataire une Aide Financière l'ACTP pour régler les salaires ; l'URSSAF les Frais de gestion de l'Association d'Aides. Elle percevais l'AHH plus le complément de Ressource de la CAF. Depuis sa Retraite à 60 ans et 9 mois (retraite de 472 €/mois) elle touchais un complément de d'AAH environ 314 € pour arriver à hauteur de 776 €. Elle avait déjà perdu le complément de Ressource d'environ 179 €. en janvier 2013. Pour 2014 c'est l'AAh qui se trouve supprimée pour le motif qu'elle touche la prestation PCH de 626 € pour un Aidant Familial. Qui n'est autre que moi le Conjoint qui de plus suis Handicapé et Retraité. DRAVEL

Par bibiyalla Mercredi 29 janvier 2014
Je ressens vraiment le besoin d'être reconnue en tant qu'aidante, c'est dur et non stop.

Bonjour, je suis concubine de mon compagnon qui a 25 ans et qui souffre d'un cancer. Ayant depuis peu terminé nos études, nous n'avons ni l'un ni l'autre un emploi. Depuis novembre je m'occupe de lui et essaie de me fixer des buts de façon à pouvoir continuer ma vie le jour ou tout ceci sera fini. Cela dit, je n'ai pas d'emploi, je suis aidante tout le temps, je ne sais pas s'il y a une aide financière possible dans mon cas. Lui en possède bien sur mais pour mon cas je vie avec mes économies pour le moment et elles ne sont pas éternelles. Je ressens vraiment le besoin d'être reconnue en tant qu'aidante, ce n'est pas une partie de plaisir, c'est dur et non stop. J'estime suffisamment vivre la maladie avec lui et pense sincèrement avoir droit de demander de l'aide financièrement pour ne pas me soucier de ça plutôt que de son bien être et sa santé. Alors est-ce possible? Merci pour vos réponses

Votre pseudonyme apparaîtra en signature de votre réaction.
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.


Règles de conduite

  • Tous les propos contraires à la Loi sont proscrits.
  • La publicité commerciale n'est pas autorisée.
  • En réagissant à cet article, vous autorisez la publication en ligne de votre contribution.
  • Une orthographe et une mise en page soignées facilitent la lecture : évitez majuscules et abréviations, pensez aux accents.
* Champ obligatoire