Salariés à domicile : de nouvelles grilles pour les métiers et les salaires

Salariés à domicile : de nouvelles grilles pour les métiers et les salaires
Salariés à domicile : une nouvelle grille des métiers et des salaires - ©Juanmonino

Les particuliers employeurs disposent désormais d’une nouvelle grille des métiers et d’une nouvelle grille des salaires pour « mieux employer » leur salarié à domicile.

Garde d’enfants, accompagnement du handicap et de la maladie, entretien de la maison… A compter du 1er avril 2016, les particuliers employeurs disposent d’une grille des métiers rénovée.

Cette mesure résulte de l’accord du 21 mars 2014 dans le cadre de la convention nationale des salariés du particulier employeur et de l’arrêté du 18 mars 2016.

Cette nouvelle grille permettra aux particuliers employeurs de :

  • définir les besoins ;
  • identifier le métier ;
  • décrire l’emploi qu’ils confient à un salarié à domicile au bon niveau de rémunération.

Les particuliers employeurs disposent d’un délai de 6 mois (jusqu’au 30 septembre 2016) pour en informer le salarié », ajoute la Fédération des particuliers employeurs (Fepem).

La nouvelle grille comporte 21 métiers, véritables fiches de postes.

Elle s’accompagne d’une nouvelle grille des salaires.

La grille rénovée des métiers intègre également une revalorisation salariale minimale (de 3 à 4 % selon le type d’activité) pour les salariés titulaires d’une certification de la branche », ajoute la Fepem.

Pour les nouveaux contrats, la nouvelle classification et la nouvelle grille de salaire s’appliquent immédiatement.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de la Fepem.