Quelle retraite pour les fonctionnaires ?

Page 1 / 4
Quelle retraite pour les fonctionnaires ?

Les fonctionnaires sont concernés par le report de deux ans de l’âge de la retraite, introduit par la réforme de novembre 2010.

Pour bénéficier d’une retraite du régime des fonctionnaires, un agent devait avoir effectué au moins 15 années de services effectifs. Depuis 2011, cette durée d’activité obligatoire pour avoir droit à une retraite est ramenée à 2 ans. La mesure s’applique aux agents radiés des cadres à partir du 1er janvier 2011.

L'âge de départ pour les fonctionnaires

Depuis 2011 et d'ici à 2017, l’âge légal de départ augmente de 60 à 62 ans pour les fonctionnaires de catégorie "sédentaire" nés à partir du 1er juillet 1951.

Cela concerne aussi le personnel des catégories "actives" (les policiers, par exemple) qui pouvait partir dès 55 ans. L'âge de départ de ces fonctionnaires est relevé progressivement à 60 ans d'ici à 2017. Ceux nés en 1958 pourront prendre leur retraite à 56 ans et 2 mois, à partir du 1er mars 2014. Ceux nés en 1959 auront le droit de partir à 56 ans et 7 mois, à compter du 1er août 2015.

Une hausse de la limite d'âge supérieure

En conséquence, la limite d’âge supérieure de la retraite augmente progressivement et atteindra en 2022 :

  • 67 ans pour le personnel « sédentaire » (l’âge de 65 ans est toutefois maintenu pour certains fonctionnaires) ;
  • 62 ans pour les catégories « actives ».

Les départs anticipés

Des départs anticipés sont possibles dans certains cas et notamment, de façon transitoire, pour les parents ayant 15 ans de services et au moins 3 enfants qui réunissaient les conditions requises avant le 1er janvier 2012. Mais tous les parents de 3 enfants qui remplissent les conditions à compter de cette date ne peuvent plus prétendre à un départ anticipé.

La durée d’assurance requise pour obtenir une retraite à taux plein augmente progressivement. Elle est fixée à 164 trimestres pour les fonctionnaires sédentaires nés en 1952, à 165 trimestres pour ceux nés entre 1953 et 1954 et à 166 trimestres pour ceux nées entre 1955 et 1957.

Les fonctionnaires nés en 1973 et après devront cotiser 172 trimestres

La réforme des retraites votée le 26 novembre 2013 par les députés prévoit une nouvelle augmentation progressive de la durée de cotisation, qui atteindra 172 trimestres pour les fonctionnaires sédentaires en 1973 et après.

48 RÉACTIONS À L'ARTICLE
Par cga Lundi 09 septembre 2013
Moi aussi je veux être fonctionnaire....

Après 23 ans dans la même entreprise à différents postes, je serais au chômage en fin d'année : fusion-acquisition qu'ils disent !

Là je souhaiterais être fonctionnaire : il me reste 17 ans à travailler !

Par Jeanne27 Jeudi 05 septembre 2013
Pourquoi les différentes réformes ne fusionnent pas les retraites privé /publiques ?

On l'a dit et redit, pourquoi les différentes réformes ne fusionnent pas les retraites , privé /publiques??? Le calcul de la pension, les majorations familiales, etc..... Il est grand temps d'arrêter cette,inégalité et injustice. Que les fonctionnaires ne viennent pas dire que le privé est̀mieux paye et que ça compense , Quand on connait le salaire + primes, il n'y a pas de différence et certains fonctionnaires qui n'ont qu'un travail de gratte papiers sont mieux payés tout cumulé que dans le privé. A l'heure des déficits et des efforts demandés a tous les prives et entreprises, il faut que les fonctionnaires soient considérés comme des salaireś non comme des nantis!! Bien sur,,si on touche a leurs̀avantages, ils menacent de grèves! Nous on ne peut pas faire grève, ce serait la porte au moindre prétexte et une entreprise privée ne peut survivre si ses salaries font des grèves a répétition! Dans le public, pas d'états d'âme ! Il y en a marre de payer pour que ces salaries conservent leurs acquis que nous perdons nous au fur et a mesure .

Par brpol Lundi 29 octobre 2012
égalité oui mais

Egalité privé public OK égalité de salaires aussi avec rappel sur 30 ans OK

Par auxiliaire de puériculture Samedi 10 décembre 2011
Hé bien vous pouvez pleurer

Hé bien vous pouvez pleurer sur notre retraite de la fonction publique,900 euros en 2018,après 34 ans de travail en crèche ,continuer comme ça à hurler sans savoir ils vont vous la donner notre retraite et plutôt que vous ne le croyez

Par Renet Mardi 08 novembre 2011
liberté egalité fraternité

Les fonctionnaires ont un régime supérieur à tous les
autres régimes de retraite, en moyenne de 15 à 30 %
Ils ont la liberté de faire valoir leurs droits par une
normalité qui n'existe pas dans le privé
Quand à la fraternité il vaut mieux éviter d'en parler !
REMARQUE
Le régime général supporte la totalité de la solidarité
intergénérationnelle ce qui permet à tous ceux qui
n'ont pas un dernier salaire de 1900 € qui correspond
à un salaire moyen sur 25 Ans de 1400 € c'est çà dire
au minimun vieillesse de 1400X50% = 700 €mois !
d'obtenir un complément payé par les autres retraités!
C'est un cas impossible a constater dans la fonction
publique !
Le régime Général Reverse aux autres Régimes de
retraite et en partie aux fonctionnairs plus de 7milliards
par an... dans ces conditions les retraites entre 250 €
et 700 € touchent 8Millions de Retraités du Privé
Le régime général subi un pillage systématique des
pouvoirs car c'est celui qui a la base la plus large !!
Voila pourquoi il existe un profond ressentiment entre
les deux régimes !!!
L'égalité n'est donc pas pour demain, enfin le croyait
ton, mais dans la situation actuelle la réduction des
charges de l'etat, donc les retraites, risquent de faire
comme en argentine.....un blocage Total ....car quand
il n'y a plus d'argent dans les caisse.....il est très difficile d'attendre la Liberté et la fraternité !!
Avec une connaissance parfaite de l'évolution des régimes depuis 1955 à ce jour, je crains fortement
que les limites aient été dépassées !!
Personne n'aime les chiffres, mais malheureusement on ne parle que de çà c'est quand même surprenant !

Votre pseudonyme apparaîtra en signature de votre réaction.
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.


Règles de conduite

  • Tous les propos contraires à la Loi sont proscrits.
  • La publicité commerciale n'est pas autorisée.
  • En réagissant à cet article, vous autorisez la publication en ligne de votre contribution.
  • Une orthographe et une mise en page soignées facilitent la lecture : évitez majuscules et abréviations, pensez aux accents.
* Champ obligatoire