Trouver un job à l'étranger

Trouver un job à l'étranger

Les écoles de commerce ou d’ingénieurs intègrent souvent dans leur cursus des stages hors de France. Ce qui peut inciter à y commencer sa carrière. Un projet à mûrir.

Pour trouver des stages, jobs ou contrats de travail à l’étranger, différentes institutions vous apportent soutien technique et conseils pratiques :

Le volontariat international en administration (VIA).

Pour une expérience professionnelle de quatre à six mois dans une administration à l’étranger, vous pouvez tenter le volontariat international
en administration (VIA)
.

Il s’adresse à des jeunes de 18 à 28 ans, étudiants, diplômés ou demandeurs d’emploi. Chaque année, 1 250 jeunes (niveau bac + 5) partent travailler dans une ambassade, un consulat, une alliance française, un institut…

Ils perçoivent une indemnité de 715,38  € par mois, et une indemnité géographique variable (elle est de 1 729,13 € à Londres, par exemple). Mais la concurrence est rude ! Inscription  : civiweb.com.

Le volontariat international en entreprise (VIE)

Le volontariat international en entreprise (VIE) ressemble au VIA, mais au sein d’une entreprise privée française basée dans un pays étranger.

Là aussi, les candidatures sont nombreuses. Inscription sur civiweb.com, et directement sur le site des entreprises (cliquer sur Carrière).

Si votre candidature est retenue, vous signerez un contrat avec l’entreprise d’accueil et l’Agence française pour le développement international des entreprises Ubifrance (ubifrance.fr).

Une expérience dans l'humanitaire, la culture, le sport...

Autre alternative : le service volontaire européen (SVE) qui permet de participer à des activités dans la culture, le sport, l'environnement : france-volontaires.org

Des programmes auprès d’organisations humanitaires existent également : service-civique.gouv.fr.

À lire aussi : Contrat aidé, apprentissage, alternance : les règles