Bien chercher un emploi sur Internet

Bien chercher un emploi sur Internet
Les sites d’emploi traditionnels répertorient des annonces. - © Xsandra

Trouver l’annonce qui convient parmi les multitudes d’offres proposées sur les sites sans s’y perdre n’est pas simple. Voici comment décrypter leurs spécificités et postuler efficacement.

Les sites d’offres d’emploi

Les sites d’emploi traditionnels ou « jobboards » répertorient des annonces. Monster, Ouest-France, Pôle emploi font partie des généralistes. Cadremploi et l’Apec ciblent les cadres. Pour trouver les sites spécialisés (vente, restauration, marketing, informatique, etc.), taper « Site emploi » ainsi que le secteur dans un moteur de recherche.

Les + La possibilité de créer une alerte personnalisée et de recevoir des offres par mail.

Les – La même offre d’emploi se retrouve sur plusieurs sites.

Quoi de neuf ? Les « jobboards » proposent des applications mobiles pour consulter les offres et postuler en un clic, à l’instar de Monster qui a lancé la sienne en septembre.

Les moteurs de recherche

Ces « Google » de la recherche d’emploi (Indeed.fr, JobiJoba.com, etc.) s’appuient sur de puissants algorithmes pour lancer une requête parmi toutes les offres publiées sur Internet.

« Le système est relativement efficace mais, comme il fonctionne par mots clés, il ratisse large. Ainsi, un conseiller en orientation peut se voir proposer, faute d’offre correspondante, un poste de conseiller de clientèle bancaire ou de conseiller conjugal », prévient Nathalie Raut.

Si vous cherchez un poste de responsable en communication, toutes les offres comportant le terme communication dans leur texte, y compris comme une compétence secondaire, 
seront affichées, telles celles d’un gérant d’agence de location de voiture.

Les + Une recherche étendue. Sur Indeed, vous pouvez trier les offres par niveau de salaire et lire des notes récentes attribuées par les anciens salariés d’une entreprise (équilibre entre vie professionnelle et personnelle, sécurité de l’emploi, etc.).

Les – Des publicités qui s’intercalent parmi les résultats de recherche sur JobiJoba ; l’interface peu attractive d’Indeed.

Quoi de neuf ? Le nouvel onglet « Petits boulots » de JobiJoba pour trouver rapidement un job près de chez soi en attendant le bon.

Les sites affinitaires

Ils jouent la carte du « matching » entre une offre, des compétences et une personnalité. Inspirés des sites de rencontre, ils promettent d’aller au-delà du CV pour proposer l’offre d’emploi qui vous correspond le mieux. Des noms ? Meteojob.com, Monkey-tie.com, Cosh.me pour les fonctions commerciales, Welcometothejungle.co dans les nouvelles technologies, le luxe et la finance.

« Avec l’évolution permanente des métiers, la personnalité et le savoir-être sont au cœur des nouveaux enjeux de recrutement, explique Jérémy Lamri, fondateur de MonkeyTie. Je me suis toujours demandé comment un recruteur pouvait se faire une idée
 d’un candidat à partir du simple CV. »

Les + Les vidéos et photos qui permettent de découvrir son futur environnement professionnel – du moins ce que l’entreprise veut en montrer – sur Welcometothejungle ; le test de personnalité et la caractérisation de ses valeurs et motivations pour augmenter ses chances auprès des recruteurs sur MonkeyTie ; le ton plutôt amusant.

Les – Ces sites ne sont pas ouverts à tous les métiers ; on peut s’inquiéter de l’utilisation de ses données personnelles.

Quoi de neuf ? Apparu en 2017, Skilero.com permet aux candidats de prouver, en ligne, leurs connaissances ou leur capacité d’apprentissage aux employeurs. Passez le test de secrétaire médical ou d’agent immobilier, suivez le MOOC (cours en ligne avec évaluation finale) d’aiguilleur du rail ou d’hôte d’accueil, et vous serez présélectionné par les recruteurs.

Infos +

La plateforme emploi-store.fr de Pôle emploi recense plus de 300 outils autour de la recherche d’emploi, pour la plupart gratuits. Vous y trouverez, entre autres, les applications B.A-BA CV&Lettre de motivation et JobEggs pour aider à rédiger CV et lettres de motivation.