Licenciement : quelle indemnité de départ ?

Page 3 / 3

Les congés payés

Pour tous ceux qui n'ont pu prendre leurs congés payés, l'employeur doit verser une indemnité compensatrice. Cette indemnité est due sauf si la rupture du contrat de travail a été provoquée par une faute lourde.

Pour calculer le montant de l'indemnité, il faut d'abord déterminer le nombre de jours de congés auxquels vous avez droit. Dans ce décompte, on retient les jours acquis au cours de la période de référence passée et ceux correspondant à la période de référence en cours.

Un mois de travail, deux jours et demi de congé

Par exemple, si vous quittez l'entreprise le 1er septembre 2010, vous avez droit à des congés pour la période allant du 1er juin 2009 au 31 mai 2010, mais aussi pour la période du 1er juin 2010 au 1er septembre 2010. Chaque mois de travail correspond à deux jours et demi de congé, y compris pendant la période de préavis (même en cas de dispense).

L'indemnité compensatrice calculée comme l'indemnité de congés payés

L'indemnité compensatrice est ensuite calculée comme l'indemnité de congés payés : 10 % de la rémunération totale brute perçue entre le 1er juin de l'année précédente et le 31 mai de l'année en cours ou, si la formule est plus avantageuse pour vous, l'équivalent du salaire que vous auriez perçu si vous aviez travaillé.

Les autres indemnités

Si vous êtes licencié pour motif économique dans le cadre d'un plan de sauvegarde de l'emploi (c'est l'ancien "plan social"), des indemnités supplémentaires et primes peuvent être prévues par le plan.

Si vous êtes lié à votre entreprise par une clause de non-concurrence, vous devez également recevoir l'indemnité compensant cette obligation. Son montant est fixé par la convention collective ou par le contrat de travail.

Négocier une indemnité supérieure à celle prévue en principe

Enfin, il vous est possible, avec l'aide éventuelle d'un syndicat ou d'un avocat, de négocier avec votre employeur une indemnisation plus importante que ce que prévoit la loi, la convention collective ou votre contrat de travail. Tout est affaire de contexte et de circonstances (procédure irrégulière, motif non fondé…).

Autre article : Licenciement : conserver la prévoyance santé

52 RÉACTIONS À L'ARTICLE
Par safrane Samedi 31 décembre 2011
licenciment

qu est 1/5 de mois et 2/15 de mois car je vien d etre licencier je voudrais connaitre le montant de mes indemnites merci

Mercredi 13 juillet 2011
message

c est bien vrai

Mardi 10 mai 2011
RESPECT DU PREAVIS

Bonjour,
Mon ami vient de se faire licencier pour raison économique et, est actuellement en prériode de préavis jusqu'au 02/07/2011.
Depuis lundi, il suit une formation personnelle afin de faire face à sa future orientation et ne respecte pas par conséquent son préavis.
Que risque t'il ?
Il n'a pas de lettre d'accord de son employeur qui lui a réclamé ce jour le véhicule de fonciton, téléphone.....
Merci pour vos réponse
Cordialement
Laurence

Mercredi 11 mai 2011
Bonjour, Pour toutes vos
Bonjour, Pour toutes vos questions emploi, nous vous conseillons de consulter notre service Expert : www.dossierfamilial.com/questions-a-l-expert. La Rédaction
Lundi 11 avril 2011
indemnité

quel indeminité 18ans a 1500 euros licencié pour invaliditer convention du labeur
merci

Votre pseudonyme apparaîtra en signature de votre réaction.
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.


Règles de conduite

  • Tous les propos contraires à la Loi sont proscrits.
  • La publicité commerciale n'est pas autorisée.
  • En réagissant à cet article, vous autorisez la publication en ligne de votre contribution.
  • Une orthographe et une mise en page soignées facilitent la lecture : évitez majuscules et abréviations, pensez aux accents.
* Champ obligatoire